dessiner visage art maternelle

Dessiner un visage

Leçon - A partir de 4 ans

Apprendre à observer, à s'exprimer sans mots, à voir le visage de l'autre, le sien, voilà une expérience enrichissante pour les enfants. Ce projet d'art plastique à l'école ou à la maison nécessite peu de matériel et promet de jolies découvertes et des tonnes d'apprentissage.

MOYENS
- matériel nécessaire : des photos de visages (à partir de photos de l'enfant ou photos à trouver dans des revues), des reproductions de portrait, du papier blanc, du papier noir, des ciseaux, de la colle, des feutres, des crayons
- disposition : travail en grand groupe (observation), en petits groupes (discussion), individuel

DÉROULEMENT
Séance 1 : À partir des visages découpés dans des revues, observer, repasser avec un feutre fin le contour des yeux, la forme du nez, les lèvres, le tour du visage. En appliquant rapidement et délicatement une feuille blanche sur le visage ainsi dessiné, les traits "s'impriment", tous les contours révélés sur la photo et seulement les contours. Observer les ressemblances, les différences, discuter.

Séance 2 :à partir de 7 éléments découpés dans du papier noir, réaliser des visages par collage. (2 yeux, 1 nez, 2 lèvres, 2 sourcils). En partant de ces 7 éléments pour tous identique, jouer sur le rapprochement des yeux, l'inversion des lèvres, des sourcils, etc.
Faire varier les contours de ces visages (large, en poire, pointu...) Sur un gabarit, identique pour tous, faire varier les yeux et comparer en grand groupe les variations que l'on obtient en modifiant seulement la forme des yeux. Poursuivre en choisissant un autre élément, et un seul, à modifier

Séance 3 : à partir des collages obtenus à la séance précédentes, en choisir certains pour les complèter: soit en ajoutant des éléments comme des larmes, des rides, du maquillage, moustaches... soit en entourant chaque élément d'un trait.

Séance 4: Reprendre les séances 2 et 3 pour réaliser des collages selon une consigne: faire un visage de vieille dame fatiguée, un gros homme en colère, etc.

Séance 5: Observation de portraits de maître, de visages dans les reproductions d'oeuvres, à partir des coloriages d'après De Vinci, Holbein Le Jeune, Magritte, Daumier, Greuze, Goya, Malevitch. Souligner la position du visage, de face, de trois quart, de profil. Imaginer leurs pensées.

Séance 6 : Sur une bande papier avec un crayon dessiner l'histoire d'une personne qui est dans un photomaton. première photo: elle est soucieuse - deuxième photo: elle est surprise par le flash - troisième photo: elle est en colère d'avoir été surprise - quatrième photo: elle ne bouge plus d'un cil - ou bien encore première photo: elle est souriante - deuxième photo: elle regarde en bas - troisième photo: elle regarde en haut - quatrième photo: ce qu'elle regardait c'était une mouche qui est maintenant en plein sur son nez! etc.

PROLONGEMENTS

À cette occasion tout un travail de vocabulaire peut-être fait.
Pour les plus petits sur le vocabulaire du visage, à partir de comptines, pour les plus grands sur les adjectifs, les descriptions de personnages (cf.fiche à propos du portrait, champ lexical et extraits d'oeuvres).

BIBLIOGRAPHIE ou WEBBOGRAPHIE
Le portait au fil des époques et de nos rêves à partir de nos portraits (photos prises à l'appareil photo numérique) - École Maternelle d'Anthy Classe BNF - le portrait

COMMENTAIRE PARTICULIER
L'observation des "impressions de visages", à partir des photos de magazines, fait la plupart du temps ressortir la place des yeux dans le visage. Les enfants sont surpris de les voir si bas, mais dans leur reproduction cette remarque est très rarement prise en compte. Ils persistent à dessiner les yeux "en haut" du visage.
Il est important de varier la présentation de portraits de peintres. Si on ne présente par exemple que des peintures de Fernand Léger, certains enfants vont "copier" ce dessin, en particulier ce trait reliant les sourcils au nez qui semble particulièrement leur plaire.
À partir de ce travail on peut tout à fait imaginer enchaîner ou intégrer l'étude des "smileys"; cette ponctuation spéciale courrier électronique, mise à part le fait qu'elle fasse "tourner la tête", est très révélatrice de l'expression des sentiments à partir d'un simple trait. Elle peut aussi permettre de montrer la différence entre une schématisation et un dessin.
 

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh