Janusz Korczak

Découvrez la vie et l'œuvre de Janusz Korczak

Imprimer la fiche

"Les enfants ne sont pas les personnes de demain, ils sont des personnes aujourd'hui"
Janusz Korczak

Janusz Korczak, de son vrai nom Henryk Goldszmit, est né le 22 juillet 1878 à Varsovie, en Pologne.

Un peu comme le Roi Matthias 1er, le héros d'un de ses plus fameux livres pour enfants, Janusz devient assez tôt "chef de famille" car son père, qui souffre d'une maladie mentale, est interné alors que le jeune Janusz n'a que 16 ans et meurt pour ses 18 ans.
Janusz fait alors du soutien scolaire pour faire vivre sa famille tout en poursuivant en parallèle ses études de médecine.

La folie de son père a beaucoup marqué Janusz qui a toujours eu peur d'avoir hérité de ce même mal. C'est en partie pour cela qu'il n'aurait pas voulu se marier ni avoir des enfants, par crainte de l'hérédité.

En 1905, Janusz, qui a terminé ses études, est enrôlé dans l'armée comme médecin. Pendant un an il s'occupera de soigner et réconforter les soldats blessés.

En 1906 quand il revient il trouve un travail dans un hôpital pour enfants et commence à mettre en application ses idées sur les droits de l'enfant. Il leur permet, entre autres, d'avoir des jouets à l'hôpital.

Entre 1896 et 1907 il écrira plus de 600 articles sur l'éducation des enfants, leur vie dans les rues de Varsovie, les observations qu'il en rapporte, les conclusions qu'il en tire, ou plutôt les interrogations qui en naissent. Il deviendra alors un écrivain et un médecin réputé dans ce domaine.

En 1911-1912 il renonce à cette gloire et ouvre un premier orphelinat avec l'aide de Stéfania, une jeune femme qui restera toute sa vie avec lui.

Il part à nouveau à la guerre en 1914 et, dans les tranchées, continuera à écrire. Il en rapportera le manuscrit de "Comment aimer un enfant". Durant cette longue période c'est Stéfania qui dirigera toute seule l'orphelinat.
L'organisation de cet orphelinat est révolutionnaire. Janusz Korczak y instaure la "République des enfants". Il y a des réunions générales présidées par un enfant, un système de récompense, mais aussi de punitions selon un code établi. On y trouve encore un parlement des enfants, un tribunal et un journal qui est écrit par et pour les enfants. Ce journal est publié en un seul exemplaire manuscrit par un enfant. Plus tard malheureusement ce journal va être récupéré par les plus grands et les petits ne pourront plus y parler de leurs histoires personnelles.

En 1928 paraît son livre: "Le droit de l'enfant au respect". C'est beaucoup à partir de ce texte qu'a été élaborée la Convention Internationale des droits de l'enfant, en 1989.

En août 1942 il est déporté dans le camp d'extermination de Treblinka avec Stéfania et avec tous les enfants de l'orphelinat du ghetto de Varsovie qu'il refuse d'abandonner.

Pour en savoir plus:
Association Francaise Janusz Korczak
Association Suisse francophone Janusz Korczak
Le roi Matthias

Imprimer

Plus d'idées d'activités

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh