L'intérieur d'un château fort

Le château fort

Le Moyen âge, c'est la grande époque des châteaux. On en aurait construit plus de 4000 en un millénaire ! Ces structures fortifiées servent de demeures aux seigneur mais aussi de forteresses contre l'ennemi. Découvrons les petits secrets du château fort !

En mille ans d'Histoire, l'architecture des châteaux fort a beaucoup évolué. Au début, au IXe et Xe siècle il n'y avait que le donjon, entouré d'une cour et protégé par une palissade et un fossé. Tout cela était construit en bois et craignait donc le feu. A partir du XIe siècle, pour éviter les incendies, les constructeurs ont remplacé le bois par la pierre, beaucoup plus solide et moins facile à détruire. A partir du XIIIe siècle, les châteaux forts sont de véritables forteresses avec des murailles appelée "courtines" et des tours de garde à chaque angle.

Les pièces du château

Le donjon, cette grande tour circulaire, est l'élément central du château fort. C'est là que le seigneur et sa famille habitent. Ses murs sont très épais pour isoler du froid et surtout résister aux attaques. C'est l'endroit le plus sûr du château, c'est pourquoi on y garde la nourriture pendant un siège. Au sous-sol du donjon, il y a généralement les cachots où sont enfermés les prisonniers. Il y a également des caves où l'on entrepose les armes et les richesses. La tour comprend aussi des salles pour recevoir ou jouer et des chambres pour la famille et les invités.

Autour du donjon, il y a la cour du château où sont élevés les animaux de la basse-cour. En temps de guerre, les paysans se réfugient au château sous la protection du seigneur. La château abrite bien souvent une chapelle, afin que le seigneur puisse assister à la messe, et une salle de banquet pour les immenses festin organisés pour les autres seigneurs ou les parents éloignés.

chateau fort

Les défenses du château

Le château est protégé par la courtine, une haute muraille qui entoure le château. sentinelles circulent sur le chemin de ronde qui est protégée par la courtine. Les gardes surveillent le bâtiment depuis les tours de garde situées aux quatre coins. L'échauguette est la plus haute tour des fortifications, c'est de là que les gardes scrutent l'horizon.

Les archers tiraient à l'arc ou à l'arbalète par les meurtrières, ces longues et étroites ouvertures percées dans les murailles. Les guerriers pouvaient aussi jeter des pierres ou verser de la chaux vive sur les assaillants par des ouvertures dans la muraille appelées mâchicoulis.

Autour des murailles, il y a les douves : c'est un grand fossé creusé autour du château et bien souvent rempli d'eau. Elles peuvent faire jusqu'à 10m de fond et 20m de large. Au-dessus des douves passe le pont-levis, une passerelle en bois qui peut être relevées ou abaissées pour faire entrer les visiteurs ou contrer les ennemis. A l'entrée du château il y a aussi une grande grille de métal appelée herse.

Pour aller plus loin :

Découvrez la vidéo de C'est pas sorcier châteaux fort :

 

© Copyright http://cyrillemeyer.blogspot.fr/
Annonces Google
1 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh