déclaration des droits de l'homme

Analyse en classe : la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen

Leçon - Cycle 3 (CE2, CM1, CM2)

Une fiche de cours partagée par Valérie, enseignante qui propose un atelier d'analyse de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES
1) Analyse de la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen adoptée le 26 août 1789 par l'Assemblé constituante :
    - Étude des principes qui assurent la liberté de tous et qui doivent être respectés par les gouvernements: la souveraineté nationale (article 3); la liberté individuelle (article 4); la liberté de penser et de s'exprimer (articles 10 et 11); l'égalité de tous devant la loi (article 6); la propriété (article 17).
    - En particulier étude de l'article 1.
2) Comprendre l'idée de "principe": règle destinée à guider toute action et à fonder tout jugement.
3) Dégager l'idée qu'il existe des droits fondamentaux qu'il est coupable de ne pas respecter. Les pays où ils sont respectés sont des démocraties.
     
PRÉ-REQUIS
Étude de la Révolution française en histoire.

VOCABULAIRE

Constitution: ensemble de lois qui prévoit de quelle façon la nation est gouvernée.
Démocratie (du grec dêmokratia): forme de gouvernement dans lequel les citoyens participent à l'exercice du pouvoir grâce à des élections libres et régulières; elle se définit aussi par la priorité donnée à l'individu et aux respect de ses libertés. D'autre part, la démocratie obéit à des lois, à la constitution en particulier.
République (en latin res publica): forme de gouvernement dans lequel les citoyens exercent la souveraineté en élisant leurs représentants. Souveraineté: pouvoir que possède le peuple.
REMARQUES
    1) Une déclaration des droits de l'homme est une déclaration qu'on oppose à un gouvernement, à un pouvoir politique.
    2) Il s'agit de principes autrement dit de règles que les gouvernements français doivent suivre. L'idée est que tout gouvernement devrait voir son action limitée par les principes énoncés dans la déclaration.
   
MATÉRIEL
- affiche de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.
- pour chaque élève, un exemplaire du texte.
DÉROULEMENT, ACTIVITÉS
1) Analyse d'un document iconographique : affiche de la Déclaration.
a)Quel est le titre du document présenté?
Demander aux élèves s'ils savent ce que sont les droits de l'homme. Donner des exemples. De qui parle-t-on quand on emploie le mot "homme"?
Chercher la définition du mot "citoyen. Chercher des expressions qui contiennent le mot citoyen.
b)Qui en a entendu parler? À quelle occasion?
Nous sommes aujourd'hui en république ce qui n'était pas le cas avant la Révolution de 1789 : le roi était le souverain absolu (c'était l'Ancien Régime). La République repose sur le principe de la souveraineté du peuple.
c)Comment est-elle présentée?
Que représentent les deux personnages en haut, à droite et à gauche du document?
La Déclaration est présentée comme un monument. Plusieurs symboles y figurent:
- le personnage en haut et à gauche incarne le peuple français qui se libère de ses chaînes; par ailleurs, il porte la couronne de la souveraineté.
- le personnage en haut et à droite représente l'Etre suprême, dieu qui a été inventé par les révolutionnaires et symbole de la raison.Dans sa main droite, il tient un sceptre qui montre un triangle lumineux dont l'oeil au centre est le symbole de la connaissance et de la conscience. Sa main gauche montre les droits de l'homme.
 - Faire remarquer la chaîne de feuilles qui réunit tous les citoyens dans la fraternité.
d) Était-on libre avant 1789? Et aujourd'hui?
La Déclaration de 1789 nous garantit aujourd'hui cette liberté. C'est donc un texte très important.
Rappeler alors le contexte historique, ce qu'est l'Ancien Régime, la Révolution française, la prise de la Bastille, la nuit du 4 août, l'Assemblée constituante...
5 mai 1789 : les Etats généraux, convoqués par Louis XVI, se réunissent à Versailles.
17 juin 1789 : les députés du Tiers Etat se proclament Assemblée nationale.
20 juin 1789 : les députés de la nouvelle assemblée jurent de ne pas se séparer avant d'avoir donné une constitution à la France; c'est le "Serment du Jeu de Paume".
14 juillet 1789 : le peuple de Paris prend la Bastille, prison qui symbolise le pouvoir absolu du roi.
4 août 1789 : abolition des privilèges; tous les citoyens ont les mêmes droits.
L'Ancien Régime n'existant plus juridiquement, l'assemblée, ensemble des représentants du peuple, veut rédiger une constitution, la première des constitutions que la France a connues jusqu'à aujourd'hui. Elle veut organiser la France sur de nouveaux principes. Barnave (1761-1793), brillant orateur de l'assemblée et défenseur d'une monarchie constitutionnelle, explique la nécessité de faire précéder la constitution d'une Déclaration: " Il faut une déclaration des droits (...) pour fixer l'esprit de la législation, afin qu'on ne la change pas à l'avenir.(...)Je crois qu'il est indispensable de mettre à la tête de la constitution une déclaration des droits dont l'homme doit jouir. Il faut qu'elle soit simple, à la portée de tous les esprits, et qu'elle devienne le catéchisme national." L'idée de cette Déclaration a été suscitée par celle faite en 1776 par les Américains pour affirmer leurs droits face aux Anglais qui les considéraient comme des colons asservis.
                        26 août 1789 : l'assemblée constituante vote la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, charte des libertés, alors que Louis XVI exerce un pouvoir absolu.
2) Analyse du texte: préambule et 17 articles.
Le texte de la déclaration est un peu complexe. Quelques articles sont à lire et à expliquer (notamment l'article premier), les autres sont à résumer et à simplifier. Les explications devront s'appuyer sur des exemples historiques situé hs avant et après la Révolution. Les élèves peuvent lire cette déclaration dans n'importe quel ordre.
 a) Relever les articles qui traitent de :
 - l'égalité;
- la liberté;
- de la loi.
b) Quelles sont les limites à la liberté?
Dégager l'idée qu'une loi peut interdire pour mieux protéger.
c) Écrire la phrase la plus importante des articles :
1- Le principe
2- Les droits de l'homme
4- La définition de la liberté
6- L'égalité devant la loi
11- La liberté d'expression
CONCLUSION
La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 garantit la liberté à tous les français.
Il existe une autre déclaration des droits de l'homme: la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948). Le contexte de ces deux déclarations est différent et ces textes n'ont pas la même valeur juridique. La déclaration de 1948 propose un idéal vers ilequel tous les Etats sont invités à tendre tandis que celle de 1789 a force constitutionnelle: elle énonce les principes (les règles) que les gouvernements doivent suivre, qu'il leur est interdit d'enfreindre. Elle est citée comme référence dans le préambule de la constitution de 1958 qui nous gouverne. Le gouvernement doit en permanence respecter la Déclaration de 1789.
PROLONGEMENTS
La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, adoptée à Paris, par l'Assemblée générale des Nations unies, le 10 septembre 1948.
Les libertés républicaines: il existe en France des libertés particulières défendues par des lois et ces libertés conquises par des luttes doivent être préservées.
- libertés individuelles (qui tiennent à la personne);
- libertés politiques (qui se rapportent au citoyen);
- les libertés collectives (réunion, manifestation, association...).

Plus d'idées d'activités

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh