Je découvre une collectivité territoriale française : la région

Une collectivité territoriale française : la région

- 22 en métropole (chacune regroupant de 2 à 8 départements), - 4 "outre-mer" (Guyane, Guadeloupe, Martinique et Réunion, départements qui ont aussi un statut de région).

Les régions ont fait leur apparition dès 1972, mais c'est la loi de décentralisation de mars 1982 qui a défini leur statut et leur rôle actuels.

A la tête de chacune d'entre elles, on trouve un Conseil régional composé de conseillers régionaux (de 31 conseillers en Guyane à 209 pour l'Ile de France), élus pour 6 ans au suffrage universel.

Les élections régionales correspondent à un scrutin de liste : on ne choisit pas un seul candidat, mais une liste de candidats par département. Ce scrutin est aussi proportionnel : le nombre de sièges attribués à une liste est à peu près proportionnel au nombre de voix qu'elle a obtenues lors de l'élection. En réalité, le calcul est un peu plus compliqué. On calcule en particulier un "quotient électoral" en divisant le nombre de suffrages exprimés par le nombre de sièges à pourvoir. Ce quotient correspond au nombre de voix nécessaires pour obtenir un siège au Conseil régional. Mais, comme le nombre de voix recueillies par une liste est rarement un multiple de ce quotient électoral, il faut ensuite répartir "les restes"...

Pour être candidat au mandat de conseiller régional, il faut être électeur, domicilié dans la région, de nationalité française et âgé d'au moins 21 ans.
Elections régionales en mars 1986, mars 1992 et mars 1998.

Le Conseil régional se réunit au moins une fois par trimestre à l'hôtel de région, situé dans la ville chef-lieu de la région.
Lors de leur première réunion, les conseillers régionaux élisent le Président du Conseil régional.
Les conseillers régionaux et leur Président administrent la région. Le Préfet de région, lui, représente l'Etat.

Le rôle du Conseil régional est de prendre les décisions permettant le développement de la région dans de nombreux domaines : aménagement du territoire, développement économique (aide à l'industrie, à l'agriculture, au commerce, ...), développement de la formation professionnelle, de l'apprentissage, de la recherche, protection de l'environnement, action culturelle, etc...
Il est aidé dans cette tâche par un Conseil économique et social, composé de représentants des entreprises, de membres d'associations, d'organisations syndicales et de salariés, ...
C'est aussi la région qui a la charge de la construction, de l'équipement et des dépenses de fonctionnement des lycées.

Les principales ressources de la région, pour la réalisation de toutes ces tâches sont :
- une petite partie des impôts locaux, - la taxe sur les cartes grises, sur les permis de construire, - des aides de l'Etat, - des aides de l'Union Européenne, - des emprunts.

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh