Les enfants surdoués

Que pensez vous des enfants surdoués ou "intellectuellement précoces" ?

 Je suis moi même dans la catégorie pré surdoué (125-130 QI).
Mais si je suis venu dans ce forum ce n'est pas pour faire part de mon cas, qui ne peut être réellement qualifié ''d'extrême'', mais pour parler de mes rapports avec une personne que je pense sincèrement ''précoce''.
Cette personne se situe bien loin des contes de fée que la télé ou autres moyens de communication nous véhiculent continuellement.
Cette personne a 15 ans, a sauté une classe, est en 1ereS avec ~~6-7 de moyenne générale.
Je me suis rapidement lié à cette personne, très sympathique, et j'ai appris son histoire.
En 5eme il est détecté pour la 1ère fois comme étant ''surdoué''.
Aussitôt se met en place un mécanisme visant à lui faire sauter une classe bien qu'il s'y soit farouchement opposé. Plaçons le dans ''une classe à problèmes'' il pourra peut être élever le niveau et remotiver les élèves dixit le directeur. Aussitôt après avoir sauté une classe ; il est, dans sa nouvelle classe, sujet de moqueries continuelles : on le tape, on le frappe, on lui déchire ses feuilles, on le vole...
Impossible de se faire traiter comme une personne ''humaine'' tout en restant ''surdoué'' se disait-il certainement.
Fin 4eme début 3eme bien OBLIGE de se faire des ''amis'' dans sa nouvelle classe, il bascule dans la drogue, l'alcool.
Aujourd'hui en 1ereS il consomme tout type de drogue à n'importe quelle heure, ne travaille PLUS mais [...] possède un nombre d'amis importants (principalement drogués alcooliques délinquants), (je pense que ceci peut-être source de réflexions aux non-''sur''doués lisant ce message.).
Ce qui ne l'empêche toujours pas (même complètement déchiré) de comprendre plus vite de posséder une culture générale plus importante que nous, de grommeler ou de crier quelquefois ''PLUS VITE'' avant de toujours décrocher le cours...
Par ailleurs même drogué, il reste très sympa possède toujours un raisonnement aussi sensé, tout le monde est plus ou moins son ami et même si très peu de personnes le comprennent aussi bien que moi (bien que très faiblement surdoué, je comprends le décalage que l'on peut ressentir ...pour ma part j'appris à 15 ans que j'étais le seul à posséder des notions gréco-latines, à lire, et à ne jamais travailler tout en restant bon élève dans ma classe) tout le monde le soutient et s'applique toujours à le motiver le plus possible.
Mike 16 ans 1ereS
Eh bien moi je suis quelqu'un de normal et je vais me permettre de reprendre une phrase de Bernard Werber :
" Il ne faut pas oublier que les tests d'intelligence sont faits dans le but de prouver que les personnes intelligentes sont celles qui ont un esprit identique à l'esprit des ... inventeurs des tests d'intelligence.
" Voila qui devrait mettre certaines personnes à leur place!
Je ne sais pas si je suis un surdoué et je ne veux pas le savoir car cela n'a aucune importance pour moi. Je constate que votre problème est l'insertion sociale mais sachant que vous avez un QI supérieur et donc une intelligence supérieur, comment ne pouvez vous pas vous intégrer dans votre environnement sociale sachant que l'intelligence devrait vous faciliter la tâche pour vous adapter au personne plus lente ou agressive etc...?
Bonjour amis surdoués ou non surdoués.
J'ai moi-même 147 de QI et j'ai sauté une classe. J'ai donc une certaine expérience. L'influence parentale (génétique ?) est vraie dans mon cas: mon père est professeur à l'Université.
J'ai les félicitations à chaque trimestre sans vraiment travailler (c'est pas ce qu'il y a de mieux pour les langues vivantes... même si je suis au-dessus de la moyenne). Il faut dire que je comprends vite, que je travaille vite, que j'écris vite, que je marche vite(!!!)...
Certains affirment que j'aurais un complexe de supériorité. C'est peut-être vrai, mais comment réagir alors lorsque les "autres" nous "retardent" ? C'est vraiment très énervant.
Sinon je suis timide: pas forcément facile. On ne communique guère, on nous voit mal, on n'ose pas parler aux filles...
La réussite n'est pas certaine: mon frère en est la preuve: déstabilisé par le décès de notre mère, il a arrêté les études.
Pour autant il ne faut pas croire que notre vie est noire. On sait profiter des bons moments, de la vie. C'est juste que parfois ce n'est pas facile.
A bon entendeur, salut.
Alexandre, 15 ans, France
Bonjour à tous mes semblables :-)
Je ne suis pas "surdoué" au sens mathématique (135 de QI dont 30% en logique!).
Je suis allé passé le test par curiosité, et surtout pour savoir pourquoi: je n'avais pas d'amis (2-3 max) ; je me prenais des coups sans raison.
Résultat: psychologiquement "bancal". En gros, j'ai la curiosité, les connaissances... d'un gars de 20 ans et le relationnel d'un enfant de 13 ans. Ce qui fait que je me sens plus chez moi avec des adultes mais que je ne suis pas très sociable!
Je suis du genre à mépriser les autres, mais ca c'est la faute aux psy et aux gens qui m'ont dit que j'étais surdoué. En effet: mes chevilles ont grossi de 800 km!
J'ai 14 en maths, j'aime pas trop ça et je trouve ça dur. Je crois que les tests de QI (inventés vers 1950) ne sont plus à jour donc bonjour les erreurs!
A lire les posts je crois que je suis encore plus bizarre: j'adore les filles ET la physique.
(je pars dans tous les sens!)
De plus j'ai plus de copines que de copains et je me sens mieux avec elles (je confirme que les filles sont plus avancées que les garçons). Par contre, elles ont elles aussi des notes de fou! 17.7 en 3ème!
Je souhaite dire à tous les gens qui ne sont pas surdoués et qui lisent mon post: laissez moi en paix! Je vous méprise :-)!
@+
Rom1, 15ans, Paris et qui écrit beaucoup sur le forum
Bonjour,
Je m'appelle Emanuelle, j'ai 14 ans et je suis "extrêmement surdouée" (QI 160+). J'ai des difficultés scolaires malgré mon année d'avance, et surtout de gros problèmes d'intégration. En fait, je n'ai que trois amis, dont ma soeur et mon frère.
A l'école, j'ignore pourquoi je ne réussis pas alors que tout me semble si facile... Je crois que de cette simplicité résulte une profonde incompréhension, et que c'est cette incompréhension qui mène à l'échec. "Il n'est pas logique que les choses puissent être si simples, ce n'est pas possible, j'y comprends rien" !
Voilà, aussi paradoxal que cela puisse paraître, c'est pourtant bien ce qu'il se passe dans mon esprit...
Sur le plan relationnel, il me semble comme beaucoup de surdoués que les gens ne sont pas capable de comprendre suffisamment profondément ce que je dis. Et leur réponse me paraît souvent très superficielle.
Je recherche d'autres personnes "extrêmement surdouées", car je perçois malheureusement les "modérement surdoués" comme eux-même perçoivent la norme. Il est dont pour moi beaucoup plus dur de faire face aux problèmes d'intégration.
Si vous voulez m'écrire. Et je me permets aussi de faire part du site web d'une amie sur le surdouement
Cordialement,
Emanuelle.
Bonjour. Je trouve que c'est étrange de nommer cela "débat"... Je l' ai entièrement lu (ce qui n' est pas mon activité préférée) et je n' y ai pas vu une seule personne être contre...
Malgré ça, il est évident que les surdoués, dans certaine couche de société, souffrent d'une sorte de discrimination...
Logique, vu que les gens qui en sont responsables seraient bien incapables de venir défendre leur propos lorsqu' ils ne sont pas en supériorité numérique...
Mais peut-être aussi que leur animosité est alimentée par les différents "débat", émissions, films et autres...
Cepandant ne croyez pas que je suis contre les surdoués, je pense même quand même que la personne qui a parlé d'Hitler a mis le doigt sur un point intéressant... Personnellement, il me semble qu' il faudrait "cultiver", au sens génétique (pour résumer mon idée...) , cette catégorie...
Sur ce, je vous laisse...
PS1: L' orthographe est la science des ânes... (logique que ca s'améliore avec le temps...)
PS2: "La science sans la conscience n'est que ruine de l' âme", c' était divin... Merci!
Eyia d'Lnatu Sariour d'Arcadia
Salut. Dans ma ville on pense que les surdoués sont ceux qui ont 20/20 à chaque fois , or ce n'est pas excact, car la plupart s'ennuient tellement qu'ils en viennent à ne plus vouloir travailler certainement trop pressés de passer en classe de leur niveau!
2) Certains surdoués aiment faire sentir les gens normaux comme des attardés (ceux du net plus en particulier)
3) Certains, plus malins, comprennent que ce n'est pas intelligent de faire ceci!
4) Moi j'ai 15 ans et tout le monde m'énerve parce que je suis en 4e générale ! J'ai doublé mon cm2 et ma 6eme. Je sais que j'ai du dire pas mal de bêtises dans mon message mais au moins j'ai déposé mon opinion, quand j'avais 8 ans on m'a fait passer un test car il était très problable que je fasse partie des E.I.P, ils ne m'ont jamais donné les resultats, aujourd'hui on essaye de trouver un psy qui fait passer les tests!
5) Les tests sur internet ne sont pas fiables et certains mots sont parfois encore moin orthographiés que mon orthographe de chèvre, je me suis trouvée avec des 152, des 135, des 40, des 60, des 90, des 160, 135 en priorité...
De quoi perdre la tête.
6) Chacun à son opinion si vous pensez qu'il est incorrect il n'est pas la peine de me critiquer je n'y répondrai de nul point
Laetitia, France
Salut à tous. Moi aussi je suis surdoué, j'ai sauté une classe et ça m'a fait du bien.
Je me considère une personne normale. Les études pour le moment vont bien. L'année prochaine je commence à l'université (architecture). Je n'arrive pas à me concentrer, assis dans une table, à étudier.
Loris, 16 ans, Îles Canaries.
Salut à tous
Je suis un ado normal d'une ville normale, à la seule difference près qu'on a évalué mon "intelligence" à 149...
primo, je trouve ça limite comme système parce que je ne vois pas en quoi réussir à écrire "iguane" en remettant les lettres dans l'ordre prouve qu'on est intellectuellement précoce ;-) mais bon, on va pas philosopher là-dessus, on y serait encore demain !
Et pis, faut arrêter de délirer, y'a plusieurs trucs (paradoxaux) que tout le monde croit:
1) un "Einstein" en herbe est un élève brillant de 15 ans en 2° année de Sciences Po
Bon j'exagère un peu mais c'est pour mieux mettre en valeur la "croyance populaire" ( lol ). Non, un surdoué ne planche pas 24h/24, non, un surdoué n'a pas toujours son bac à 14 ans.... y'en a surement, mais il représentent quoi ? 0,01 % ? Mais c'est vrai que les médias mettront plutôt en lumière les "cas" si je puis dire, pour faire grimper l'audimat (c'est plus intéressant qu'un surdoué ordinaire! )
2) un surdoué est un individu mal dans sa peau, exclus, parfois méprisé, en grandes difficultés scolaires
Là aussi y'en a, surement plus, mais faut pas non plus étendre cette minorité à l'ensemble de la population "intellectuellement supérieure" (ça a un petit côté " appelation controlée" vous trouvez pas ? :-)) )
3) un surdoué, de par son intelligence, est un être méprisant, qui se croit supérieur aux autres
Encore une fois y'en a !! mais bon, laissez courir... c'est comme partout: les vedettes de ciné sont pas toujours super modestes non plus !!!
Personnellement, tout se passe bien: j'ai des amis (mes 2 meilleurs amis sont d'un niveau normal), j'appartiens pas à "Crème des crèmes de l'élite du gratin de cerveaux association" !!! Évidemment, tout le monde sait que je suis bon en cours (y'a eu comme un silence quand mon prof principal a annoncé mes moyennes de l'année ;-) ), mais en fait, il suffit de savoir entre guillemets s'adapter: j'exhibe pas mes "talents" en cours (je suis plutôt très discret! ), je suis simple ... dans ma façon d'être bien sûr !!!! je sors, je fais la fête, je vis une vie normale, quoi ! et à côté (tout seul à la maison), je bosse un peu plus "dur", parce que les maths ça me plaît, pas parce que ça fait bien d'être un dieu des maths .
En gros soyez naturels, comme tout le monde, ne mettez ni en avant ni en retrait votre différence, et tout se passera bien (soyez pas hypocrites non plus !!! lol )
Voilà voilà, je sais pas si j'ai apporté grand chose au débat, mais bon... j'aurai essayé
Bye
Alexandre, 16 ans, Besançon
Moi je suis aussi surdouée. On m'a proposé 2 fois de sauter des classe mais j'ai refusé. Et des fois j'ai vraiment envi de tout lacher car je ne me sens pas pareil que les autres.
Sandie, 12 ans (47)
Hé bien on voit qui se sent concerné... de toute façon la valeur d'une personne n'est pas déterminée par son intelligence et ça j'en suis sûre du haut de mon QI 40 :p
Clém
Courage les enfants...
Je suis une plus vieille du haut des mes 25 années et ce dont j'ai souffert, c'est d'ennui ! Pas de coups de poing des copains, parce qu'il faut être relax et parfois accepter de vivre avec des gens "limités", diront nous entre nous, se mettre au niveau des autres.
Mais quand on est avec une personne comme nous, avec la même vivacité d'esprit, alors c'est délicieux, que du bonheur !
Et pour l'ennui, on est assez intelligents pour s'occuper soi-même et se trouver de nouvelles passions toutes les semaines !
Acceptons-nous, acceptons les autres et tout se passsera mieux.
La vie est ce qu'on veut qu'elle soit, et la vôtre est plus tard, quand on sort de l'école, après avoir eu de bonnes notes !
Stéphanie, 25 ans
Bonjour à tous!
Je suis une maman à la maison à Fort McMurray, au Canada.
Ma famille est présentement en train de vivre une situation similaire. J'ai un fils de 7 ans, qui s'ennuie à l'école. Il aime être en compagnie de ses amis, mais nullement en train de faire ses exercices en classe ou aussi bien ses devoirs. Je me bats avec le conseil scolaire pour faire tester mon fils. On me dit qu'il n'est pas doué puisqu'il n'excelle pas partout.
Il analyse la généalogie d'Adam et Eve, mais il est gauche dans les sports. Je vais me battre pour lui, car je crois qu'il a un don et non un handicap.
Les gens ont peur de tous ce qui est différent, mais pourquoi traiter en héros les sportifs et non les enfants doués?
Vivez vos rêves et surtout soyez toujours fiers de vous tous! Nous avons besoin d'enfants comme vous pour embellir nos vies.
D'une maman, au loin.
Hi everybody !
J'ai quinze ans et suis moi aussi ce qu'on appelle une Krelbroyne, une enfant précoce.
J'ai eu la chance de pouvoir sauter une classe, ce qui m'a fait économiser un an d'ennui, parce qu'en effet, cet ennui scolaire est lancinant, et la démotivation peut mener à l'échec scolaire, situation dans laquelle je suis actuellement.
Il existe de nombreux préjugés à propos des E.I.P.s.
Non, ce ne sont pas toujours des premiers de classe aimés de leur professeurs et qui adorent l'école. Certains même sont des cancres, détestés et saqués par les professeurs.
Non, ce ne sont pas toujours des enfants qui passent leur bac à quatorze ans.
La principale difficulté est l'intégration, parce qu'on a du mal à trouver notre miroir, quelqu'un qui nous ressemble. Mais, 2% de la population est dans ce cas, soit, dans un collège de six cents élèves, 120 élèves. Seulement très peu sont détectés.
On estime qu'il y en a un par classe. Je crois qu'il faudrait que les professeurs soient formés aux éducations parallèles, aux classes par niveaux plutot que par âge, afin que chaque enfant ait sa chance.
Ce n'est pas toujours une chance d'être précoce, mais si on l'accepte sans préjugés, peut-être les choses vont-elles s'arranger.
Lolo
Bonjour à toutes et tous.
J'appartiens à ce que vulgairement on appelle les "têtes d'ampoules".
Je suis d'intelligence précoce, l'ai toujours bien vécu, mais je n'en ai aucune fierté pour autant.
Florian à sûrement vu le reportage consacré aux enfants précoces passé récemment à la télévision.
On les voit comme prétentieux, c'est d'ailleurs ce que j'ai pensé en les voyant.
Mais sachez que "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme".
Ces enfants ne sont pas toujours conscients de leur développement intellectuel précoce. Je pense que l'on ne doit pas s'autoriser à juger l'autre.
Ce qui est différent de nous fait toujours et a toujours fait peur.
Ce que vous ignorez en parlant d'enfants précoces, c'est la tolérance, et surtout le respect. Nous sommes des êtres humains comme les autres, nous sommes tous égaux, ne faites donc pas des ghettos où l'on enfermerait d'un côté les homosexuels, d'un côté les surdoués, d'un côté les noirs, etc... sinon nous partons sur une pente plus que savonneuse. Nous rejoindrions certaines des idées d'Hitler en faisant ceci, et je ne pense pas pour ma part que cet Hitler soit un exemple à donner à quiconque.
J'ai 16 ans, j'ai "l'intelligence" d'une personne de 23 ans. Cela présente des avantages, mais l'on s'ennuie vite en cours et avec les gens de notre âge.
Voilà, ce que je vous ai livré n'est pas un avis, mais plutôt un témoignage.
Julien, 16 ans
Bonjour tout le monde. Je suis de l'avis de Florian, étant moi aussi surdoué avec 144 de QI !
Presque toute ma vie, on m'a humilié, insulté, ou frappé parceque j'étais surdoué et je n'avais pas forcement les mêmes passion que ceux de mon âge. Par exemple j'adorais et j'adore toujours la musique classique et les autres n'admettaient pas cela !!!!
Je tiens à dire aussi, que de dire que tous les surdoués sont tous prétentieux et comme on voit à la télé, c'est faux. Ce qu'il montre à la télé c'est une minorité, la majorité comme moi, ne le crie pas à tous les toits, que nous sommes surdoués, et contrairement à ce que l'on voit à la télé, nous ne sommes pas tous en 4 année de médecine à 14 ans en sachant lire le grec ancien et dont notre livre préféré est Platon en Grec ancien de 5000 pages, non pas du tout !!!!!
C'est vrai qu'à la télé ils montrent que des enfants prétentieux, j'en ai conscience, mais je vous répéte que la majorité n'est pas comme cela, et on a aussi des passions communes aux autres enfants. Certains aiment le sport, moi non mais j'en connais que oui, tenez moi j'adore Pokémon, ou je lis aussi des BD, j'aime aussi les séries télé comme Friends, ça me détend. Ce qu'il faut comprendre c'est que nous sommes comme les autres mais avec d'autres centres d'intérêt et il ne faut pas être racistes envers eux, car ça fait très mal, et je sais de quoi je parle !!!
Donc vous voyez, je regarde "des racines et des ailes", "capital "ou des truc dits "intellos" mais ça ne m'empêche pas de regarder des dessins animés et des séries comme tout le monde !!!
Aussi il ne faut pas humilier les surdoués en sport ou dans une matière où ils sont faibles, voir le dernier de la classe. Je sais que vous vous dites hé je l'ai battu, je l'ai battu, mais les surdoués en général sont modestes et lorsqu'il sont premiers de la classe dans une matière ils n'écrasent pas les autres !!!!
Un conseil, ne soyez pas jaloux de nous, ou ne vous préoccupez pas de nous, mais pensez à vous et à vos études, parce que à force de ne faire que de frapper les surdoués ou les humilier, la plupart du temps vous ne pensez plus à vos études et je trouve cela stupide. Ne gachez pas votre scolarité par les autres, occupez-vous de vous !!!!!!
Aussi un cliché qui a la vie dure: vous pouvez nous parler. Ne croyez que entre nous ou avec nos copain on parle de la physique cantique, ou de la relativité d'Einstein. Non, on parle aussi et surtout de sujets banals comme ce qui passe à la télé, ou la musique ou des trucs comme cela !!!!
Ah, et aussi arrêtez de nous traiter d'homosexuels ou d'autres mots encore pire. Ce n'est pas parce qu'on ne parle pas de filles que nous sommes forcement attirés par l'autre sexe. Je parle au nom des autres peut-être mais, nous sommes en général romantiques et timides, mais on tombe amoureux comme tout le monde, mais ce n'est pas notre préoccupation pricipale, l'amour et les filles. Nous sommes un peu plus intéressés par d'autres sujets plus faciles dans un sens, car quoi de plus difficile que l'amour ???
Aucune personne au monde, même Einstein, n'a découvert le secret de l'amour, donc on étudie d'autres sujets plus faciles!!!!!
Et encore une fois, surtout arrêtez de regarder la télé avec comme sujet des enfants surdoués car même-moi il m'énervent à être autant prétentieux et avoir sauté 10 classes et qu'ils se pavanent à dire je sais parler le latin et le grec ancien, ou je sais calculer en 1 seconde un prix en franc et euros; ce n'est que 0.1% des surdoués, et je le jure nous ne sommes pas comme ceux de la télé !!!!
Le prof Doogie c'est une fois tous les 30 ans comme cas alors !!!!!!
Et comme disait Florian, nous sommes comme vous, mais on a un avantage en plus, par exemple je ne frappe pas mon copain qui est fort en sport, et ce que je trouve injuste c'est que souvent vous n'oseriez pas frapper une personne différente physiquement ou ayant une maladie, et vous avez raison, alors pourquoi s'en prendre aux surdoués? Nous ne sommes pas si différents de vous !!!!
Houla trop parlé moi !!!!
Je vais vous laisser, une dernière chose. Il m'arrive de faire des bêtises. Comme dernièrement, j'ai mis à un contrôle de physique que dans une heure il y avait 100 minutes; une faute impardonnable, mais ça vous prouve que ça nous arrive aussi de faire des erreurs !!!
Sur ce, au revoir !!!
Grégoire, 20 ans, France
Bonjour, Je suis moi même un enfant précoce avec 140 de QI! Malgré ce que disent certains ce n'est pas une anomalie cérébrale!
Il ne faut pas frapper un élève parce qu'il est intellectuellement précoce! C'est juste un avantage. Certains ont des incapacités pour le sport et d'autres sont des sportifs de haut niveau, c'est pareil!
Florian, 12 ans, Pessac, France

1 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh