Les jeux violents influencent-ils le comportement des jeunes ?

Les jeux violents influencent-ils le comportement des jeunes d'aujourd'hui ?

Pour ma part, je dois dire que les jeux vidéos sont inoffensifs dans le cadre d'une utilisation adaptée !!
    Moi par exemple j'ai déjà passé deux nuits blanches d'affilé sur mon pc (j'en suis pas fier) et je dois reconnaître que je montrais quelques symptômes de violence... Mais franchement, hormis les vrais de vrais accros, les "No-lifes" (ceux qui font que de jouer à leur pc ou console), ça m'étonnerait que les gens soient influencés par les jeux vidéos...
    A ce propos, il y a un ado de 13/14 ans (aux USA, si mes souvenirs sont bons ^^") qui a buté un nombre de personnes sans motifs... La faute avait été rejetée sur qui? Sur CStrike, car c'était un accro pur de ce jeu.
    Mais après des recherches scientifiques (me demandez pas comment ils ont fait...) il a été démontré qu'il n'y avait que 1% de chance que CS soit la cause (et lui c'était un accro).
    Donc, même en étant accro, ce n'est pas possible qu'on devienne maboule en jouant aux jeux violents.
    Un avis plus personnel: je joue à des jeux comme Second Sight, CS, GTA, Halo, Half Life, MGS etc... et c'est pas pour ça que je vais prendre un flingue, sortir dans la rue et dégommer tous les pigeons sur les toits !
    Depuis peu, j'ai remarqué qu'on reprochait n'importe quels comportements déplacés comme étant la faute des jeux vidéos... C'est eux qui fument ouais !
    Pour nous, les ados et enfants, ont pourrait très bien dire que quand ils ont un comportement étrange, c'est la faute des clopes ou autre !
    Arthur, 14 ans, France
    Mon cousin a 7 ans. La dernière fois que je suis allé le chercher il jouait à la guerre. Je pense que les gens devraient faire attention à ce que regarde leur enfant.
    Isabelle, 14 ans
    Vendant à toutes les personnes, les jeux-videos violents n'influencent qu'à peine des jeunes. Meilleurs que des violences vraiment [réelles], ils permettent qu'ils vivent dans un vie fantaisie pour des temps. N'est-ce pas que fantaisie est un meilleure chose que l'autre choix?
    Les jeux violents sont exclusivement faibles pour certaines personnes.
    Le sang n'est pas faible pour des personnes normales.
    Doom 3 est très violents et très de sang.
    Johan, 15, Linköping, Suède
    Les jeux vidéos influencent les comportements violents, personnellement je n'y joue pas
    Alors moi je joue à des jeux de combat, qui sont violents, mais ces jeux n'ont aucun effet de violence, je veux dire que on sait s'arrêter et faire la différence entre la réalité et le jeu. Ce n'est pas parce que je joue à des jeux violents que quand j'éteins ma console je vais tabasser des gens dans la rue ou mettre le feu à des voitures.
    J'aimerais que tout le monde arrête de penser que les jeux vidéos rendent fous et violents. Enfin je dis ça mais je sais très bien que beaucoup de monde le pensent et que ça ne changera pas, mais je voulais quand même le dire !
    Marion, 17 ans, Bayonne
    Non, pas forcément, si on arrive à se contrôler : moi et mon petit frère, on adore les jeux de combats, "Vice City" etc., mais on n'aime pas les jeux de sang ! (info : dans Vice City il n'y a pas de sang).
    Soraya
    En réponse à ceux qui rejettent la faute aux parents.
    J'ai un enfant de 9 ans qui a un comportement très violent et c'est pas les jeux ni la télévision qui le rendent de même c'est la société qui le pousse à agir ainsi parce que il a des problèmes d’apprentissage de motricité et d'échec scolaire et de langage le monde le met à part des autres j'ai fait tout ce que je peux en tant que bonne mère à l'aider à s'en sortir j'ai rencontré des psy, travailleur social et un pédopsy pour l'aider et tout a été un échec mais je ne laisse pas tomber je me bats continuellement pour l'aider en s'en sortir et je peux vous garantir que ce n'est pas facile pour les parents de voir son enfant ainsi et de voir des idiots nous accuser que c'est de notre faute.
    J'ai un deuxième garçon de 8 ans qui n'a aucun problème de comportement ni d'apprentissage et qui va très bien dans la vie.
    Avant de porter des accusations pareilles sortez de votre maison et prenez la peine de vivre un mois dans ma maison et vous verrez bien que souvent on se couche en pleurant et épuisé de notre journée et comment on va faire pour s'en sortir et comment le sortir de cette enfer qui lui détruit sa vie à lui aussi. Peut être que si il y avait moins de monde comme vous a porter de fausses accusations sur les autres on s'en sortirait. Ces les ressources et l'aide des gouvernements qui nous manquent il n'y a rien de gratuit et aucun appui de personnes alors la prochaine fois tournez vous la langue 7 fois avant de parler de quelque chose que vous ne connaissez pas
    Katia Québec Canada
    Bonjour je suis un accro des jeux violents même très violents et je voudrais dire que les jeux vidéos apportent beaucoup à l'ado car il exprime toute sa joie ou toute sa colère et lâche tout en jouant alors qu'il pourrait très bien avoir des crises des colères insurmontables pour les parents.
    Moi je joue souvent à Manhunt, interdit aux -18 ans, et je décompresse à chaque partie tout en m'amusant.....
    Voilà si les jeux vidéo disparaissaient, ce dont je doute, un jour, il y aurait beaucoup plus de violence à la télé, de viols, de braquage...
    Je ne crois pas que les jeux videos violents influencent les jeunes d'aujourd'hui ou même ne les incite à quelques violences ou si c'est le cas ce n'est pas nouveau et n'est pas vraiment dû aux jeux videos !
    Car chez vous faites le test, laisser votre télé allumée 10 minutes ! Si vous ne voyez pas d'images violentes ou à caractère porno ou contenant des paroles assez choquantes, si vous ne voyez pas d'images dans ce style c'est que vous ne captez que la 5eme et ne regardez que des reportages animaliers (et il y a du sexe aussi dedans ;)
    Et puis je ne sais pas ce qui est mieux entre jouer à un jeux videos et se défouler après 7 heures de cours ou regardez un film du genre Volte-Face ou James Bond ou autre triller et films de guerre et... qui n'a pas envie de faire pareil que Nicolas Cage dans Volte-Face avec ces deux guns en or !
    Sur ce je vais m'arrêter parce que je pense que c'est chacun son avis et que c'est trop facile de rejeter la faute sur une chose comme les jeux car cela dépend aussi de l'éducation des jeunes !
    ye @++ désolé pour lé fote suis pressé ! lol ;-)
    Nicolas, 27 ans, Suisse...
    Inventés par un homme génial (selon moi), les jeux vidéo sont devenus la source n°1 de divertissement pour les adolescents du monde contemporain.
    Au début c'était bien. (vive Pong), mais rapidement la situation s'est aggravée.
    Les concepteurs ont rapidement compris qu'incorporer de la violence dans leurs créations attirait plus de clientèle. Ainsi, pendant des années, les jeunes (et les moins jeunes) ont tranquillement commencé à se gaver de cette « violence » (sauter sur un petit monstre et l'écraser est considéré comme de la violence, oui oui!).
    Avec la venue des consoles nouvelles générations et l'avènement de l'ordinateur toujours plus puissant, sont arrivés des jeux d'une réalité ou d'une irréalité époustouflante. Le hic dans tout ça, c'est que cette réalité (ou irréalité), c'est l'extrême violence de notre monde.
    Lorsque les « gens du peuple » s'en sont aperçus, ils se sont mis à blâmer les jeux vidéo pour cette soit disante augmentation de la violence dans leur bien aimée société. Ça voyez vous, ce n'était qu'un prétexte pour éviter de regarder la réalité en face.
    C'est vrai! C'est toujours plus facile d'accuser un autre que de se dénoncer.
    La vraie violence ne vient pas des jeux vidéo, mais de l'homme lui-même. Si les jeux étaient vraiment la cause de la violence, pourquoi est-ce que, bien avant les jeux, Hitler a décidé d'éradiquer les juifs et d'assouvir les peuples? Pourquoi est-ce que les Anglais et les Français ont mené une guerre sanglante qui a duré plus de 100 ans? Pourquoi racontait-on des contes de fée montrant un chevalier terrassant un dragon à grand coup d'épée ou de massue? Vous voyez? Oui? Non? C'est dans la nature de l'homme et ça, on n'y peut rien.
    Par contre, nous sommes en mesure de la contenir et de la laisser aller petit à petit. Avec quoi? Les jeux vidéo! Les jeux vidéos nous rendent pas plus violents : ils nous permettent, sans faire aucun dégât, de se défouler un bon coup après avoir passé une couple d'heure cloîtré dans une pièce carrée qu'on appelle une classe ou après avoir eu des mots avec ses parents.
    Parlons-en des parents tient! Il y a effectivement dans ce monde des jeux dont la violence incroyable pourrait porter atteinte au jugement d'un trop jeune enfant. C'EST POUR ÇA QUE LES JEUX SONT COTÉS!!! Alors ça sert à rien de censurer ou d'interdire une marchandise pouvant rapporter des millions. C'est aux parents (ou tout du moins à ceux qui s'occupent de leurs enfants) de surveiller la consommation de violence de leur jeune. C'est à ces adultes de s'assurer que son rejeton sait faire la différence entre le réel et l'irréel.
    Un jeune qui tabasse un autre jeune de la même manière qu'il tabasserait un personnage de jeux, oui ça se pourrait, mais ce serait l'exception qui confirme la règle : la quasi-totalité de ceux qui jouent à la violence virtuelle savent faire la différence. Les joueurs ne sont pas complètement stupides. Ils jouent pour s'amuser, pour sortir de l'ordinaire, pour rêver. ça ne fait pas d'eux des malades qui sautent sur tout ce qui bouge (parce que sinon, ce serait bien pire que maintenant).
    Il est aussi vrai que certains peuvent devenir très irritants et/ou irritables, voir violents et agressifs après une séance de jeux vidéo qui a mal tourné. Mais là encore, ce n'est pas la faute du jeu. Il pourrait très bien arriver la même chose à une personne qui aurait eu une mauvaise journée ou qui viendrait de perdre un match d'un sport quelconque.
    Ça s'appelle du « self-control ». Tout est question de modération.
    Là encore, les parents peuvent intervenir. Si ce n'est pas les parents, ce peut être les amis. Le problème, ce sont ces rares (tout est relatif) cas où un jeune a décidé de se prendre pour son personnage favori ou a échoué après de longues heures de jeu sans sauvegarde et qu'il a déliré un brin.
    Les jeux vidéo n'ont pas tant d'influence que ça sur les joueurs, mais on ne remarque que les cas d'exagération.
    Benoit, 16 ans, Canada
    Je pense que l'on a bien le droit de lacher la "pression" sur des jeux comme "Quake 3" ou D.B.Z Budokai 2 après avoir passé 7 heures de cours dans un local pourri avec un prof. stupide.
    Qui ne sait pas faire la différence entre son visage et son c[...].
    Vincent, Anderlecht, Bruxelles.
    Je crois que le problème principal des jeux vidéo violents sont en fait que l'on ne voit pas leur impact immédiatement. On dédramatise puisque l'on voit de la violence partout ; les journaux, la télé, les films, les jeux vidéo. Alors, ça devient "pas grave" et très anodins.
    Allo ! Réveillons-nous ! Pourquoi ça nous fait tripper de voir un gars se faire éclater la cervelle ? Pourquoi on aime ça déchiqueter quelqu'un et voir son sang gicler virtuellement ! Si ça, ce n'est pas des effets inquiétants de toute cette violence (dont celle dans les jeux vidéo) qu'est-ce que c'est...?
    Kevin, Canada
    Bonjour. Mon avis c'est que oui, les jeux videos violents peuvent affecter le comportement des adolescents, mais aussi de tous les êtres humains de n'importe quel âge. Que ceux qui sont facilement influencés sont affectés par ces choses.
    Moi, je ne suis pas facilement influencée, je joue à ces jeux quand même. Et vous n'avez qu'a demander à quelqu'un qui me connait, pas forcément un ami, il te dira que je ne montre jamais signe de violence. Je déteste la violence, en réalité. Mais en fiction, comme dans les jeux vidéos, on peut aimer la violence quand il ne fait du mal à personne.
    Cette violence serait horrible s'il était dans le monde réel. Mais dans un monde fictif, aucun sentiment blessé et aucun malheur se produit, donc ça n'a aucune importance.
    Je répète, que les gens avec l'âme faible et qui sont trop facilement influencés, qui ne trouvent pas de bon sens dans ce monde, ne peuvent être influencés par les jeux vidéos violents. Compris?
    Vous, les adultes qui auront créé ce débat, ne comprendront peut-être pas la grande différence entre violence fictive et violence réelle.
    Laura 13 ans, Montréal, Québec, Canada.
    Pour moi les meilleurs jeux vidéos sont les jeux violents: Doom quake, etc, car ils nous permettent de faire des choses qui sont normalement impossible à faire dans la vie.
    Vincent, Clermont Ferrand, France
    Totalement: ils le disent eux-même, à force ils confondent réalité et fiction!
    Lili
    Bonjour, je pense que la violence dans les jeux videéos n'est pas nuisible à l'enfant.
    La faute est à rejeter aux parents insoucieux que leur enfants passent des journées entières à jouer aux jeux vidéos, et qui permettent à leurs enfants d'acheter des jeux non recommandés pour leur âge!
    Cela dépend également de l'éducation inculquée à l'enfant.
    Moi même, amateur invétéré de jeux vidéos gore, n'ai aucun problème physique ni psychologique, preuve que les jeux vidéos n'ont pas porté de conséquences sur moi.
    Il est vrai que je passe énormément de temps sur les jeux vidéos quand je le peux.
    Il ne faut surtout pas les supprimer, il faut juste interdire aux plus jeunes d'y accéder, et sensibiliser les parents inconscients.
    Je suis révolté quand on s'attaque aux jeux vidéos violents, car la plupart des films d'aujourd'hui contiennent des scènes très violentes et à caractères sexuels parfois, et dans ce domaine, aucune révolte des gens.
    à+
    Je vis avec quelqu'un qui a deux enfants de 13 et 9 ans, nous avons appris à quelques jours d'intervalle que le plus grand jouait à un jeu violent reservé aux adultes qu'un copain de classe lui a prêté, et que pendant les vacances chez sa mère il l'avait frappé!!!!!!!
    Alors pour des enfants déjà perturbés ce n'est peut être pas bien
    bon.....
    Mum, France
    Il ne faut pas interdire les jeux violents car les jeux - de 18 ans et - de 16 ans sont les meilleurs (medal of honor, the getaway,gta....)
    Barbat 15 ans
    Ne mettons pas toute la faute sur les jeux vidéos !
    Les gens les plus violents ne sont pas ceux qui jouent le plus !
    Dans moults citées, personne n'a les moyens de s'acheter une console pourtant ceux-ci font des morts !
    Les parents qui écrivent des lignes dans les revues mettent toute la faute sur les jeux vidéos et ne se préoccupent pas de se qu'ils disent ou ce qu'ils font devant leur enfants !
    Non, les jeux ont toujours été violents, mais c'est vrai que de nos jours avec un Pentium IV et une bonne carte graphique on arrive à un niveau de réalisme inquiétant !
    Dans tous les cas, pour éviter la violence, il faut voir une bonne éducation et être assez futé pour savoir ce qui est bien et mal !
    Les parents n'ont qu'à interdire les jeux violents à leur enfant si ils voient que cela influe sur son comportement, et laisser ceux que ça éclate sans danger atomiser à volonté !
    Allez, il faut que je vous laisse, j'ai une furieuse envie de carboniser quelques malades dans Unreal !
    Stef
    Les jeux violents n'ont pas toujours des effets... Je joue à des jeux violents, beaucoup de copains y jouent aussi... Et moi, mes potes, on ne fume pas, on ne boit pas, on est tranquille, on ne f[...] pas la m[...]. On ne se bat jamais, on se défoule sur les jeux violents.
    Le seul problème vient après du manque de sommeil qui nous "ramollit" un peu lol
    o_be_one, 16 ans, Montpellier
    La violence dans les jeux vidéos et dans les films
    Nous avons parlé de ce thème dans notre classe. Quelques élèves sont contre la violence et d'autres sont pour la violence dans les jeux vidéos et les films.
    Dans les dessins animés il ne devrait pas y avoir de violence, parce-que pour les enfants les figures des films sont des modèles.
    Mais la jeunesse doit distinguer le jeu de la réalité. Chacun devrait être violent /confronté à la violence parce que chacun est confronté par la violence à la télé et l´ordinateur, mais ce n'est pas comme ça.
    Corinna, Christina, Alexandra et Paul d'Allemagne
    Y'a pas que les jeux qui sont violents, laissez votre télé allumée cinq minutes sur n'importe quelle chaîne. Et puis je trouve que les jeux violents c'est génial parce que tu peux faire tout ce que tu peux pas faire dans la réalité.
    Oui et non ça dépend de la mentalité qu'on a !!!!
    Comment le démontrent la plupart de ces post, l'individu qui fera la différence entre irréel et réel. Mais parfois les différences entres ces deux deviennent minimales, je pense aux jeux comme Medal of Honor Frontline ou encore "mission al-quaida".
    Mais si on prend en compte l'influence de la société sur ces "jeunes" qui jouent ont peut relativiser très facilement. En effet la violence est partout et beaucoup plus rarement sous forme physique. On peut prendre l'exemple du système scolaire: un redoublement peut-être beaucoup plus violent que le résultat des jeux vidéos. Et afin de canaliser cette énergie que l'on ne peut pas extérioriser sous forme active le fait de jouer aux jeux vidéos peut se revéler curatif.
    Après on peut se demander si le fait de plomber des personnages irréels peut éveiller un sentiment plus profond encore de dégout et de trahison. Pour illustrer ce fait on peut prendre sous un angle plus précis l'exemple de "quest for al-quaida", jeu créé par l'armée des États-unis dans lequel les "méchants" sont représentés sous forme de stéréotype musulman.
    La difficulté de ce jeu peut facilement faire enrager de nombreux joueurs qui prendront peut-être cela pour la réalité vu que c'est ce qu'ils voient à la télévision, ils pourront développer un sentiment de haine envers les ciblés.
    En définitive il ne suffit pas simplement d'un esprit critique pour ne pas être affecté par un jeu vidéo.
    Mathias, France Bordeaux (17 ans)
    Moi mon frère joue avec des jeux violents et il a perdu connection avec nous quand il joue avec mon petit frère de 6 ans a des jeux violent de fusils et de bombe. De plus il est fixé sur ces jeux tout le temps qu'il est à la maison.
    Perso, je trouve que ces jeux ne sont pas vraiment très dangereux. Mais peut-être me trompe-je?
    En même temps quand je vois qu'à côté de ces jeux dit violents, il y a des films qui le sont beaucoup plus, je me demande.
    En fait, on en avait marre de critiquer la TV donc on critique les jeux vidéos. Bien dommage... Et pour ceux qui disent que c'est dangereux pour les plus jeunes, c'est aux parents de savoir si leurs enfants sont aptes à jouer.
    D'ailleurs n'achète-t-on pas des flingues en plastiques et autres c... à des enfant de 4, 5 ans? Mais, bon, ça tire pas vraiment vous me direz... Parce que dans les jeux ça tire vraiment?
    Si on commence à dire que les jeux ont un effet sur l'esprit des jeunes pourquoi pas ces jouets? Pourquoi pas les gros-mots non plus? Pourquoi pas les images de guerre qu'on voit à la télé? Et si on en arrive là, pourquoi pas ces documentaires où l'on voit une antilope se faire déchiqueter par un guépard?
    Allez je vous laisse à vos débats et vais retourner tuer quelques monstres à Unreal, après avoir fait deux ou trois morts dans la rue...
    Krystof, le joueur psychopathe et sanguinaire à cause des "jeux-vidéos-qui-sont-violents-et-c'est-pas-bien".
    Nous croyons que les jeux vidéo violents n’influencent pas les jeunes, parce qu’on passe sa colère sur les jeux. En plus tout le monde peut décider pour soi-même s'il peut accepter les jeux violents.
    Nous pensons que ça serait très bien qu’il y ait un conseil d’âge sur l’emballage des jeux vidéo. Nous trouvons par exemple que le jeux GTA est très bon, mais très violent.
    Bon,j'admets que moi, qui joue souvent aux jeux vidéos j'adore raconter des trucs violents... Mais c'est pour se marrer. Faut vraiment être malade pour croire que ce serait mieux de démolir les gens en les trucidant de tous les côtés.
    Un jeu vidéo, c'est d'abord un divertissement et tout le monde prend ça comme ça... Sauf les tarés qui passent 5h par jour à jouer et qui croient qu'il ya des elfes partout.
    Les jeux vidéos, c'est classe mais faut pas délirer trop.
    Maxime, 14 ans, Charleroi
    Nous pensons que la violence dans les jeux vidéo n’est pas la plus grande cause de l’agression. Nous connaissons un grand nombre de jeunes qui jouent aux jeux vidéos (nous) qui ne sont pas agressifs.
    Le problème n’est pas les jeux vidéo mais la mauvaise conduite des parents. Il faut qu‘ils corrigent la conduite de leurs enfants.
    Ruud et Felix, Murmellius Gymnasium, Pays- Bas
    Je ne trouve pas que ce sont les jeux vidéo qui sont dangereux, ce sont les personnes qui y jouent. Un mec normal qui sait faire la différence entre réalité et fiction est une personne pas dangereuse mais au contraire si elle ne fait pas le dicernement entre les deux, alors là il y a un problème et on risque la catastrophe.
    Si on censure les jeux alors pourquoi pas les films, BD, livres... La violence est omniprésente partout, certaines invisibles à nos yeux.
    Je pense qu'il vaut mieux éduquer les jeunes que leur interdire un loisir.
    Guillaume 16 ans Françe
    Je pense qu'un gars "normal" sait reconnaître la différence entre la fiction et la réalité quand même! Mais l'abus de jeux vidéos monte parfois à la tête de certains accros! Pas à tous, heureusement!
    Ps: Les gars, oubliez un peu vos jeux vidéos de temps en temps pour nous consacrer un peu plus de temps!
    Mikhaela 15 ans et demi. Nice
    Ce débat n'est pas nouveau. Le même débat a eu lieu pour les films, la musique, etc...
    Il faut faire la part des choses. Un adolescent de 15 ans ne va se transformer en tueur psychotique parce qu'il vient de jouer à Quake. De même qu'il ne va pas essayer de marcher sur l'eau parce qu'il dispose de ce sort magique dans Morrowind.
    D'un autre côté, je ne mettrai pas Soldier of Fortune entre les mains d'un gosse. Il y a des limites.
    Mais ce n'est pas à une association quelconque de les imposer. Indiquer un âge recommandé et contrôler que des jeunes ne jouent pas à des jeux trop "violents" pour leur âge est une bonne chose. Mais la censure, non. Les parents sont responsables de ce contrôle. C'est leur boulot.
    Je suis joueur. En réseaux, il arrive, et ça devient même fréquent, que nous devions suppléer au rôles des parents ! De jeunes enfants arrivent, et proclament des choses incroyables. Et c'est la communauté (dont beaucoup ont dépassé la vingtaine...) de joueurs qui leur apprend à se comporter. Voire leur donne des cours d'histoire !
    Alors... Qu'en pensez ? Peut-être les jeux vidéos ont influencé le comportement de certains en mal. Et peut-être aussi ont-ils dans certains cas influencé en bien...
    Galadorn, Belgique. 24 ans
    J'ai beaucoup aimé le commentaire de Virgile. Vous êtes tous indignés devant la "violence" des jeux vidéos, et la tragédie grecque alors?! Oedipe il se crève les yeux, on bouffe ses gosses, Zeus viole des nymphes à tout bout de champ, foudroie ses ennemis potentiels, balance le pauvre Hephaistos du haut de l'Olympe jusqu'en bas etc... Mais là c'est normal?
    Pour moi ça l'est autant que la violence dans les jeux vidéos qui n'a pour moi rien à voir avec le comportement des adolescents.
    Je suis amateur de jeux de rôles et c'est la même chose, tout ça parce qu'un malade mental a reproduit ce qu'il faisait dans le jeu dans la réalité, alors on crie partout "mon dieu un jeu de rôle, c'est super violent blablabla" Mais ceux à n'ont rien compris et ne savent même pas ce que c'est.
    Et puis un jeune tue ses profs, puis on découvre qu'il jouait à Counter Strike (mon dieu). Faudrait peut être voir le vrai problème, c'est-à-dire comment se fait-il qu'il se procure des flingues, etc... Tout le monde peut péter un plomb et ça n'a rien avoir avec les jeux vidéo.
    Il faut toujours bien trouver quelque chose pour expliquer certains actes: y avait pas de jeux video en 40, donc hitler n'est pas le résultat de la violence des jeux vidéo, il n'a pas joué à Command and Conquer; on en déduira qu il était fou.
    Vous cherchez des causes aux problèmes de la jeunesse: accuser les jeux vidéo c'est trop facile, ça vous évite de vous remettre en question en tant que parents. Si votre enfant tourne mal c'est à cause des jeux vidéos et des jeux de rôles qui rendent les adolescents hyper violents (évidemment c'est la solution la plus simple, trop facile et stupide quand on prend le temps d'y réfléchir).
    Loïc 17 ans
    Tant qu'il y a de la violence y a de la pourriture, les jeux violents ça influencent bien sur les garçons admettent qu'ils peuvent l'ignorer!! tout comme quelqu'un que je connais qui est devenu violent (c'est un garçon)
    Linae
    Je ne crois pas que le violence dans les jeux vidéos, la musique et dans les film puisse être mise en cause.
    Je pense en effet que la violence a toujours existé dans le monde et dans l'histoire mais les enfants n'étaient pour autant pas aussi touché par ce phénomène.
    Prenons des exemples:
    Mes grand parents ont vécu pendant la 2ème guerre mondiale, dans le Pas-de-Calais, région occupée et rattachée au commandement de Bruxelles, ma grand mère maternelle a vu des pendus, un homme dont la cervelle a éclaté à cause d'un éclat d'obus et j'en passe et des meilleures (elle était fillette à l'époque). Pourtant, ça n'a jamais fait d'elle une délinquante, elle a toujours été respectueuse envers autrui.
    De même, dans l'histoire, les témoignages de violence (ou délinquance) de jeunes (10-16 ans) sont extrêmement rares ( moyen-age, renaissance, belle époque etc...).
    Il y a parallèlement une chose aujourd'hui que l'on peut remarquer: il y a un rôle des parents qui s'effacent de plus en plus... Aujourd'hui, souvent les deux parents travaillent, et donc ont moins le loisir de s'occuper de l'éducation de leurs enfants. Les parents non plus ne font pas leur rôle de professeur de la vie (j'entends par là, apprendre à vivre en société, socialiser leur enfant) et préfèrent laisser leurs bambins devant la télévision (c'est plus facile et plus reposant pour eux).
    Aussi, les parents achètent des jeux vidéo à leurs enfants sans regarder l'âge conseillé sur la boite. Ils ne font pas aller leur enfant au lit à 21h00 (moi, personnellement, quand j'étais au collège et au début du lycée, je ne regardais pas le film du soir car j'avais école le lendemain !)
    Bref, pour moi, il y a des notions que les parents n'inculquent plus à leurs enfants et ceux-ci l'apprennent autrement (école, télévision, ou encore copains).
    Forcément, après ce constat, on ne peut que se poser ces questions: comment voulez vous qu'un jeune connaisse les limites entre ce qu'il doit faire et ne pas faire, entre ce qui est fiction de ce qui est réalité si on ne lui enseigne pas ??
    Voila la vraie question... Les enfants, avant, écoutaient leurs parents raconter des histoires de princesses sauvées par un chevalier avec une lance ou une épée, ou encore les histoire de guerre de papa ou de pépé, mais ce n'est pas pour autant qu'ils allaient être violents après...
    Etienne, France, Lille, 21 ans.
    Salut, moi aussi je pense que la violence influe sur le comportement des jeunes parce que ils essaye d'imiter les personages de jeux et puis le résultat est catastrophique. Je pense que les autorités doivent faire quelque chose pour limiter ces jeux violents
    Mohamed, Algérie
    La violence, c'est pourri
    Abdoul
    Je donnerais la même réponse aux forums sur les musiques extrêmes et les films violents:
    Je ne pense pas que si ces influences (jeux , films , musique ) viennent lorsque nous sommes en âge de les analyser et les comprendre puissent nous conditionner.
    À mon avis ces mouvements de plus en plus violents dans notre culture ne me semblent être que l'image qu'ont les gens (et plus spécifiquement les jeunes) de la société actuelle.
    En effet la violence n'a pas réellement augmenté par rapport aux tueries du moyen âge ou même par rapport à la vie cruelle du 18eme mais elle touche de plus en plus de jeunes et s'exprime de façon plus brutale.
    Cette brutalité vient uniquement de l'accès de plus en plus facile à des armes de plus en plus destructrices.
    En somme notre culture ne nous façonne pas, elle est le résultat de notre vision de la société.
    David , France , Toulouse , 18 ans
    Perso je pense que les jeux vidéo sont beaucoup moins violents que certains films (Tueur Nés...) et que si Famille de France accuse les jeux vidéo c'est qu'ils ne peuvent pas s'attaquer à la TV ou au film [...]
    Je pense que Famille de France exagère, ils sont à la limite du fascisme, ce sont des personnes qui ne peuvent pas vivre avec leur temps et qui (à mon avis) ne supportent ni la jeunesse, ni les jeux, ni toute autre chose qui n'est pas en accord avec leurs petits esprits étroits et malades,... Je n'ai qu'un mot à leur adresser: arrêtez d'empêcher les gens de créer ou de publier des jeux violents car vous n'en avez pas le droit. De plus c'est une atteinte à la liberté d'expression, c'est du fascisme.
    Je joue à CStrike ....je joue à Quake 3 ...je joue à Diablo2.... depuis je sors avec des haches dans la rue et je flingue les caniches des vieux du 17eme .... nan mais ? Ca va pas???
    Faut pas accuser les jeux de tous les problèmes de la terre... Ben Laden il a trop joué à Flight simulator?
    Tous les gens qui font la guerre c'est pas plus horrible que les jeux vidéo peut-être?
    Au moins nous on se "flingue" virtuellement dans une entente cordiale (allez sur les serveurs de CS vous comprendrez que ce n'est qu'un jeu....)
    Je pense que les jeux vidéo sont de bons défouloirs.... mais pas qu'ils sont la cause des problèmes des jeunes d'aujourd'hui .... le journal de 20h est, d'après moi, bien plus violent que n'importe quel jeu... (viols, guerres, crimes...) et là dedans, rien n'est virtuel ....
    Le gens qui sont influencés par les jeux sont des gens faibles.. ceux là méritent de l'aide, un psy ou je ne sais trop quoi .... mais il ne faut pas prendre leur cas pour une généralité..
    Ce n'est pas seulement avec les jeux qu'ils deviennent violents mais avec tout ce qui nous entoure .....
    Virgile 16 ans .
    retour
    Je ne parlerai que des jeux vidéos violents (car il n'y a que dans ce domaine que je peux vous aider)
    Je pense que cela est stupide, voir même dangereux d'nterdire les jeux violents.
    Famille de France pourrait nous aider elle en connait un rayon énorme avec en autre GTA quel a interdit.
    Je ne pense pas que les jeux violents banalisent la violence mais cela permet de se défouler.
    Entre l'irréel et le réel il y a quand même une grande marche mais elle est facile à sauter si on laisse le droit d'avoir des armes chez soi
    Flavien, 16 ans, France
    Je pense qu'il y a un âge pour tout. C'est bien qu'il y ait une législation, qui fixe un âge limite pour tel ou tel jeu.
    De là à dire que c'est la cause des phénomènes de violence en général. Il faut pas pousser. Attila n'avait pas joué à des jeux vidéos violents pourtant il a massacré de nombreuses personnes. De même dans la Bible , il y a des scènes d'une grande cruauté. Si tous ceux qui lisaient la Bible commettaient des crimes, ça serait grave. Vu que ce n'est pas le cas.
    Les jeux vidéos sont des cibles faciles et on les accuse de tous les maux.
    Matthieu, 21 ans, France
    Les gens qui jouent aux jeux violents deviennent violents. Surtout les jeux de combat et il y a des enfants qui jouent aux jeux réservés au moins de 18 ans par exemple Le Cinquième Elèment. Je suis contre les jeux violents.
    Nous sommes contre les jeux violents à l'école car ça inflige des comportements qui modifient leur mode de vie.
    Alexandre, Jonathan, Johan.
    Je ne suis pas du tout d'accord sur le fait qu'on peut peut croire que les jeunes deviennent violents rien qu'à cause de jeux vidéos violents! Peut-être que ça les influence un peu mais je pense surtout qu'ils doivent d'abord et avant tout avoir un "grain" ou un problème quelconque !
    Camille, 12 ans
    Je pense que ce genre de jeux ne doit pas être accessible à tout le monde. Les enfants en bas âge en sont curieux mais en font des cauchemars et les plus grands ne se déconnectent plus de leurs consoles.
    Dans quel monde vit-on pour laisser nos enfants s'amuser de tuer et de massacrer des ennemis virtuels ? A partir de là, il ne faut plus s'étonner de la violence dans les écoles ou de gestes brutaux et gratuits comme la réalité nous en a encore malheureusement fait part ces derniers jours avec le meurtre d'un jeune père de famille tué devant son bébé parce qu'il avait soit disant regardé de travers deux jeunes en manque de sensations fortes !
    Sylvie
    Je pense que ce sont les détraqués ou les faibles d'esprit que ça gêne. Mais il ne faut pas les interdire...
    Yannick, France (Guadeloupe)
    Les jeunes d'aujourd'hui pourraient trouver d'autres moyens pour se défouler comme du sport ou des activités créatives, enfin dans ce genre là.
    Ici, on parle de la violence virtuelle. Les jeux-vidéos sont devenus la principale distraction des adolescents. Ces jeux s'inspirent de la réalité. Tuer, détruire, flinguer sont des actes constants que réclament ces jeux et auxquels l'adolescent procède en appuyant simplement sur un bouton.
    Ce petit geste qui tue, banalise et irréalise l'idée de la mort chez l'adolescent. Et comme a dit le prof. G. Grebner, un des plus grands spécialistes de la violence sur l'écran: "Plus les enfants regardent les émissions violentes, plus la violence leur parait acceptable et plus ils en retirent du plaisir".
    Rami S., Liban
    À mon avis oui parce qu'ils ne voient pas la différence entre le réel et la réalité.
    Ho! oui, moi je suis pré-ado et j'ai changé un peu parce qu'il y a des jeux violents. Vanessa, Canada
    Oui, je crois que les jeux violents influencent les jeunes. Au jeu, ils n'ont pas à vivre avec les conséquences de leurs gestes, donc ils auront tendance à banaliser "l'agression".
    Edes
    Je suis d'accord avec Karim, Shammas, mais les jeux sur console s'ils nous permettent de nous défouler, peuvent aussi provoquer de la violence, pour faire comme les héros de nos jeux.
    Joy B.
    Je trouve que les jeux violents sont très biens car au lieu de se défouler dehors et de faire des bêtises on s'amuse sur ordinateur sans risquer de faire des dégâts.
    Loqman, Karim, Shammas (France)
    Je ne pense pas qu'il y ait des ados assez idiots pour s'influencer aux jeux violents qui sont très souvent amusant: ça fait du bien de se défouler un peu après 7 heures de cours.
    Je trouve que les jeux genre Doom deviennent de plus en plus violents.

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh