Les relations profs / élèves

Que pensez vous des relations prof/élèves ? Pensez vous qu'il puisse exister de vrais liens amicaux voire amoureux ?

Bonjour à tous je m'appelle Élodie j'ai 14 ans et demi, je crois réellement aux relations amour ou amitié envers nos profs. J'en ai moi-même la preuve cela fait bientôt 3 années scolaires que je suis amoureuse de mon prof de français, à chaque fois que je le vois je tremble comme une feuille! Je crois qu'il est célibataire mais au plus profond de moi avec la peine immense que cela puisse me faire, je pense que notre amour est impossible on a trop d'années d'écart, je ne sais pas quel âge il a, il doit avoir la trentaine! Je trouve que c'est n'importe quoi toutes ces lois de m...... qui nous empêchent de vivre librement! J'ai peur de ne jamais l oublier au secours!
Bon je vous laisse car j'écrirais un roman à ce sujet, biz à tous
Élodie.
Salut à toutes!!!
voilà moi je ne crois pas aux relations amoureuses entre profs et élèves, et la seule personne à souffrir vraiment c'est l'élève qui ne dort plus... j'en connais quelque chose..
je suis amoureuse de mon prof. d'économie, depuis quelques mois maintenant.. je sais qu'il m'apprécie en tant qu'élève, et je sais même qu'il est déjà sortie avec des anciennes élèves à lui ... mais ce sont des relations très complexes et cachées.. je ne préfère rien avouer, rester même très froide pour que l'amitié subsiste entre nous....
J'espère chaque soir, que le lendemain cela me sera passé.. il n'en est rien ...cela me tue de jouer le jeu de la fille qu'il soule mais je n'ai pas le choix..
il est mon idéal, il est si cultivé, si charmant, si élégant... mais si vieux.. (40 ans). J'aurai souhaité naitre 20 ans plus tard... j'ai l'impression de rater l'homme qui m'était destiné sans pouvoir y changer quelque chose..
Quel pathétisme.. je me fais pitié.. voilà faut que je m'arrête.
Bizous et bonne chance à toutes.. tentez d'oublier c'est le plus simple et le plus raisonnable à faire..
Nathalie
Depuis 1 an je suis amoureuse de mon prof d'histoire géo, il n'est pas très beau physiquement, mais il est très attentionné gentil et il s'occupe vraiment bien de ses élèves, je ne sais pas si je devrais lui dire, on m'a dit que je faisais une crise d'ado et que je recherchais juste un père à travers lui, mais je ne crois pas que ce soit ça. C'est bientôt la fin de l'année et je vais passer au lycée, je ne le verrais peut être plus et c'est très dur, mais amies ne réalisent pas vraiment que je suis très malheureuse. Que faire ??
Élisa
Eh bien moi je suis prof, je n'y croyais pas avant, mais je dois me rendre à l'évidence, l'amour prof-élève ça existe. Je sors avec un de mes élèves depuis peu et je n'aurais jamais cru que ça puisse m'arriver car en général je ne m'intéresse pas aux plus jeunes que moi. On a dix ans de différence et pourtant on est bien. Mais j'ai peur que ça ne dure pas car lui a peur que ses parents ne l'acceptent pas.
L'amour existe mais il est souvent impossible.
Bonjour,
Je me suis beaucoup reconnue dans toutes les histoires que j'ai lues sur ce forum, c'est pourquoi je me suis décidée à écrire, à mon tour.
Je ne sais pas en fait, si on peut qualifier les relations profs élèves d' "amicales", ou d'autre chose, mais je pense en effet qu'une complicité peut se développer entre profs et élèves. Cela m'est arrivé plusieurs fois, et j'ai toujours été très proche de certains de mes profs, hommes comme femmes et depuis toujours.
Néanmoins, une histoire forte a marqué mon adolescence.
J'avais 14 ans quand j'étais dans la classe de ce prof. Mes amis m'en ont dit du bien. C'était un prof jeune, dynamique, plutôt mignon, et après qui toutes les filles couraient, logique ! Au début, j'étais totalement indifférente, mais vraiment indifférente par rapport à lui. Et puis, je ne sais pas comment c'est arrivé, on est devenu hyper "complices", on riait, on s'entendait superbien quoi ! Une amie à moi me disait "Tu ne vois pas comment il te regarde...Vraiment bizarrement, pas comme les autres !" Et puis, il a découvert quelque chose sur moi, et notre compicité s'est un peu plus développée.
L'année suivante, je suis tombée malade, très... Je ne sais pas comment, j'ai commencé à me confier à lui (il n'était plus mon prof), je lui disais tout. Mes joies, mes peines, tout ! En me rendant compte que je commençais à trop m'attacher, j'ai voulu m'éloigner, mais on se croisait toujours, et toujours, je lui disais tout. Ensuite, j'ai commencé à avoir des réactions bizarres par rapport à lui. Je me sentais mal quand je le voyais avec sa femme, quand il parlait d'elle ou de son fils. Mais je ne comprenais pas encore ce qui m'arrivait réellement. Quelquefois, sans que je ne sache pourquoi, il me faisait la tronche, vraiment la tronche... puis revenait vers moi ! Mes amies me disaient toujours "Tu dois être contente : tu as vu avec quelle tendresse, il te regarde."
Le temps passa. L'année d'après, alors que j'allais vers mes 17 ans, on continuait à parler, on était proches, on s'entendait bien... mais les ragots commençaient à tourner... Parfois, il me refaisait la tête.
Un jour, une de mes profs n'arrêtait pas de me parler de sa femme (une amie à elle apparemment), en me disant "quelqu'un que tu connais bien... quelqu'un que tu connais bien..." alors que je ne la connaissais pas du tout, ou de vue quoi. Ma meilleure amie qui était présente m'a chuchoté "Elle te provoque !" Je n'ai pas compris pourquoi jusqu'au moment où la prof a dit tout haut devant tout le groupe "Alors tout se sait... comme ça, tu es amoureuse de monsieur E......."
Je ne réalisais pas ce qui se passait, et c'est à ce moment que j'ai pris conscience de mes sentiments. Tous avaient remarqué, sauf moi. Tout le monde riait de moi. J'en ai eu de la peine. Lui-même devait le savoir !
Tout venait de s'écrouler autour de moi. Alors, j'ai décidé de m'éloigner... Mais comme toujours, on se croisait tout le temps, il me demandait toujours si ça allait ou pas, on échangeait toujours des regards complices, encourageants, etc. Un autre jour, la même prof qui m'avait provoquée m'a redit "Alors comme ça, tu es dangereuse. Rends toi compte de ce que tu détruis à cause d'un caprice d'adolescente." Je continuais à n'y rien comprendre !!
Et puis, de plus en plus souvent, le hasard a fait que je le croisais toujours avec sa femme et son môme quand je faisais les courses.
La première fois, il me l'a présentée. Les fois d'après, il m'évitait, m'ignorait, me fuyait.
Finalement, je suis partie de ce lycée parce que j'ai déménagé. Quand on s'est dit adieu, j'ai ressenti quelque chose de vraiment fort.
Je repense souvent à lui, aujourd'hui. D'une certaine façon, il me manque. Mais en fait, je n'ai jamais compris cette histoire... qu'est-ce qu'il y avait entre nous ? Etait-ce vraiment un caprice d'ado, de ma part ? Se moquait-il de moi aussi ? Ou développait-on une réelle complicité ?
Puisque beaucoup vivent ce genre d'histoire, vos avis seront les bienvenus, et pour celles qui veulent correspondre, ce sera avec plaisir, écrivez-moi.
Lili (mailto:lili_909.l@caramail.com), France
Salut tout le monde ! Je suis très contente d’avoir trouvé ce site et d’avoir pu lire tous vos témoignages et avis... D’autant plus que moi aussi je vais pouvoir vous embêter !
Je suis en troisième et pendant plusieurs mois j’ai été très amoureuse de ma prof de biologie de quatrième. Je ne sais pas si je le suis toujours, mais je peux vous dire que je n’ai pas envie d’être à la fin de l’année ! L’an dernier, en quatrième, on se parlait bien. Le jeudi, à midi, je l’aidais à nettoyer son aquarium, c’était vraiment super, elle était marrante, dévouée... Elle a un sacré caractère mais elle est formidable ! Je l’adorais et c’était ma prof préférée.
Puis, au début de l’année, en novembre 2004 (cette année, bien sûr, je ne l’ai pas comme prof, grrr ! ) je me suis aperçu que quand je la voyais, mon coeur battait la chamade, je devenais toute rouge, tremblais, je n’arrivais plus à respirer. Dès que je l’apercevais, j’étais contente toute le journée ! C’est encore le cas maintenant. Je ne pense qu’à elle, tous les jours, je fais des BD sur elle... J’ai essayé de ne pas trop l’embêter pour ne pas la gêner mais... impossible ! Je sais qu’elle s’en ait aperçu, vu les regards qu’elle me jette parfois... C’est vrai qu’elle ne peut pas faire autrement. J’aimerais tellement pouvoir lui parler ! Mais quand je lui parle (seulement 3 fois cette année :’-( ) je bafouille... Maintenant, je ne sais pas si je l’aime toujours, je crois que c’est surtout une profonde affection, mais je ne sais pas... Je voudrais lui demander de garder contact avec elle, mais je n’ose pas. Mais en tout cas, je ne l’oublierais jamais. Ma prof de bio, ma Lagune, qui m’a aidée à percer les mystères de la SVT... Et celui de l’ A.... ! Bonne chance à toutes et à tous :-) !
Chrystelle, France
"Même si vos relations ne sont parfois que pathétiques, si la négativité vous ronge et vous dévore si elle vous oppresse vous donne mal au bide quand vous ne pouvez plus que le hair, sachez que vous avez la plus grande, la plus belle chose en vous, l'espérance foudroyante qui le surprendra bien des fois, la fidélité personne ne peut y être entièrement indifférent du moins je l'espère [...]. Le pauvre petit, je le frustre moi l'impitoyable effervescente adolescente qui meurt de désir à lui frôler ne serait-ce que le doigt [...].
Pas facile d'être amoureuse dans l'illégalité mais ces petits moments où il te sourit inconsciemment doivent te faire oublier toute la souffrance du monde ..."
Mon espérance m'a rendue service ...
Merci Alizée.
Ilona
Bonjour à tous
Je suis amoureuse de mon prof de philo...
Mais je ne me l'explique pas parce que physiquement il n'est pas très beau.
Seulement son esprit est tellement fin, il est tellement intelligent et cultivé que je ne peux pas résister. C'est un véritable plaisir à chaque fois de l'entendre parler, ses cours sont passionnants, de plus c'est une personne originale, il est exceptionnel, vraiment différent des autres, il est à part..
Il a environ 27 ans.
Je crois qu'il m'apprécie beaucoup en tant qu'élève, et parfois je me demande si ça ne pourrait pas aller plus loin. En effet il m'a dit un jour qu'il voudrait que je vienne discuter avec lui très souvent, tous les jours (depuis j'ai beaucoup de mal à aller vers lui), et un autre jour avant les vacances il m'a dit (en me regardant droit dans les yeux, c'est pour moi un moment inoubliable) que j'allais lui manquer. À ce moment là je n'ai pas su quoi lui répondre j'ai simplement souri et je suis partie.
À la rentrée il m'a redit que je lui avais manqué. Depuis je n'ose plus aller lui parler parce que je tremble dès que je suis devant lui. Je suis vraiment amoureuse, j'aimerais qu'il le sache mais j'ai peur de faire une grosse bêtise. Aidez-moi...
J'ai écrit sur ce forum il y a un an. Je souffrais, j'avais peur de perdre cet être que j'aimais tant, mon professeur de philosophie.
Et voilà qu'aujourd'hui, j'ai reçu une lettre de sa part, dans laquelle il m'avoue qu'il m' "aime atrocement" ...
Et voilà que je souffre encore plus, parce que nous nous aimons, mais cet amour n'a aucune issue, il ne veut plus me revoir, il a peur. J'ai ma vie, mon copain que j'aime énormément et mes parents qui n'approuveraient pas cette relation ...
L'amitié et même l'amour prof/élève sont évidemment possibles, cependant, ça ne mène pas toujours où on le voudrait ...
Ilona, France
Salut moi je pense l'amitié entre profs élèves peut s'instaurer, moi je m'entends super bien avec mon prof, je lui envoie des mails les week end, en cours nous nous amusons tous les deux, ce qui énerve les autres, je pense que c'est dur à gérer vis-à-vis du regard des autres élèves qui ne manquent pas de te traiter de "fayotte" . mais bon, moi je m'en moque, la seule chose que j'espère c'est que quand je partirai il ne m'oublie pas !!
Ophélie 15 ans
Euh, je suis amoureuse de mon prof d'histoire géo, mais c'est pas réciproque (hélàs !)
Mais amoureux, d'accord, amicaux, moins, faut se connaître en dehors des cours pour ça, faut discuter et tout, et tu parles rarement du Retour du Roi avec ton prof ! impossible
Salut tout le monde !
Alors moi je pense qu'une relation prof-élève est tout à fait possible, une relation amicale en tous les cas.... je n'ai jamais été amoureuse d'un de mes professeurs mais j'ai gardé de très bons contacts avec la prof d'anglais que j'avais en sixième alors que je suis maintenant en seconde. La preuve que l'amitié peut subsister entre professeurs et élèves. Elle ne m'oublie pas, je le sais. Elle m'écrit, m'appelle, m'a même envoyé un texto pour mon anniversaire ! ^^
C'est vrai qu'une relation comme celle-ci est peu commune (enfin autour de moi je n'en ai jamais vu en tous les cas) mais un échange génial s'établit .
Si une amitié s'est forgée, quel que soit le statut social et l'age des personnes concernées, il ne faut pas l'oublier.
Coucou tout le monde, moi je suis très amoureuse de mon prof de maths, c'est un rayon de soleil, dès que je le vois j'ai la pêche, dès qu'il me regarde je rougis, il est génial - beau, drôle, intelligent!! Je suis super jalouse quand il parle à d'autres filles. Mais je sais qu'il est marié, a 2 enfants, même si ça me fait énormément souffrir, faut que je me dise que ça restera un fantasme, mais ça fait mal parce que je l'aimmmmmme!!!
Bonjour tout le monde!
personnellement je crois sincèrement aux relations amicale profs élèves!
J'ai moi même connu cette experience avec ma prof de français je communique avec elle depuis 3 ans elle m'a beaucoup aidé et elle m'aide toujours d'ailleurs! et cette année je la vois pas car je suis au lycée et elle enseigne au collège ce qui me fait trop souffrir car la vie sans elle c'est dur car pour moi c'est ma meilleur amie! Après je n'ai jamais su exactement ce qu'elle pensait de moi mais voilà je pense q'uelle m'apprécie quand même un peu car on ne donne pas son adresse, numéro etc à quelqu'un qui n'a pas d'importance enfin je me comprends!
mais j'y crois sincèrement! Pour les relations amoureuse je pense que c'est possible mais je pense pas que ce soit la meilleur chose car les profs souffrent et même les élèves à cause de ça! pour ceux pour qui ça a marché tant mieux mais pour les autres essayez de moins vous attacher à des personnes ou les rapports seront compliqués!
Allez courage! et gardez espoir! c'est ce qu'il faut!
Claire, 15 ans, France
Je trouve la question intéressante. De mon point de vue, l'enseignant est un élément important dans la construction d'un individu adolescent, car il est le seul lien avec le monde adulte en dehors de la famille. Il aide non seulement l'élève à acquérir des connaissances générales, mais aussi à développer son sens des relations sociales. On a trop souvent tendance à taper sur la profession de prof pour ses avantages (ce sont quand-même des fonctionnaires, c'est vrai ;oP), mais c'est un beau métier.
Alors oui, je crois aux relations amicales entre profs et élèves (si les deux protagonistes sont capables de passer ce fossé imposé par la société), et je crois en leurs vertus non seulement au niveau social mais aussi au niveau scolaire ; un élève apprendra d'avantage s'il est dans une relation de confiance.
Je déplore le fait que, bien trop souvent, les élèves qui s'intéressent à leurs enseignants soient vus comme des "fayots" ou je ne sais quels autres termes traduisant de la superficialité.
En ce qui concerne la relation amoureuse prof/élève, oui j'y crois aussi.
Après tout, pourquoi serait-ce plus interdit que n'importe quelle autre forme de relation ? Pourquoi toujours insinuer un abus de l'enseignant et une naïveté de l'élève ? Un amour peut naître entre eux, un amour respectable et respectueux. Un amour que je crois légitime à partir du moment où les deux individus connaissent leurs droits et leurs limites, et ainsi l'avenir de leur relation dépend de leurs situations respectives. Et toutes les raisons sont valables : complexes d'Oedipe mal vécu, besoin d'assurance...
De plus, le prof incarne souvent une importante source de savoir et d'expérience, ce qui est un élément attractif aux yeux des jeunes (je n'insinue pas par là qu'il n'y a pas de jeunes profs dans l'éducation nationale ;oP).
Malheureusement, les élèves "consomment du prof" de plus en plus de nos jours; à quand les profs numériques ?... Pitié, que deviendrait notre psychologie!
Marie, France.
Salut tout le monde, moi je crois réellement qu'une relation amicale (ou mm amoureuse) est possible entre un prof et un élève. Bien sur tout dépend aussi du prof et de l'élève! Moi je ne suis pas amoureuse d'un de mes profs, mais j'entretiens, je crois, une réelle amitié avec ma prof d'espagnol! Le problème avec ces relations là c'est que tant que c'est votre prof, que vous la voyez au lycée....on ne peut jamais être sure de ses sentiments envers vous, sauf si on lui demande mais là c'est une autre histoire.
Moi je suis en terminale et j'ai rencontré ma prof d'espagnol en 1ère. Au début, rien de bien différent, c'était ma prof quoi, et moi je met le plus de distance entre un prof et moi.... Cependant, j'allais très mal en ce début d'année scolaire, j'étais triste, je déprimais et je m'en prenais à tout le monde meme aux profs!! Et je m'en suis prise à elle. Pendant un cours elle m'a dit de restée à la fin de l'heure car elle voulait parler avec moi. ce jour là je ne l'oublierai jamais, c'est celui qui a changé mon existance! Elle m'a demandé pourquoi j'étais comme ça, qu'est ce qui ce passait pour que je sois si hargneuse et méfiante. Je n'ai rien répondu, et puis elle me dit : "On dirait que tu crois que je ne t'aime pas." Moi j'ai répondu : "Bah.....un peu (bcp)" et puis elle me dit : "mais pas du tout au contraire....t'es marrante, gentille et je suis sure qu'on peut bien rigoler ensemble", et là tout a changé je ne sais pas pourquoi! D'un coup je me suis mise à pleurer, à tout lui raconter! Elle m'a écouté, conseillé, et tout c est arrangé! Depuis ce jour, il y a une complicité entre nous indéniable, meme si on fait attention que cela ne se voit pas, c'est impossible, ça se lit dans nos regard. En cours on se cherche toujours du regard, souvent je commence à charrier un copain et elle termine de le charrier ou alors c'est le contraire....c'est trop fort, on rigole , on se lance des regards attentionné, taquins, des sourires, c'est comme si on se soutenait mutuellement! Tout ça c'était l'année dernière.
Et en fait, l'année dernière, plus l'année avançait, plus je m'attachais à elle, et donc plus l'idée que l'année se termine me faisait ch[...] car cela voulait dire que je ne la verrai plus.
Et puis au mois de mai, je lui ai demandé si elle avait internet... depuis on parle des heures et des heures sur msn! On parle de tout de rien, de nos problèmes de coeur, de famille, on parle de son boulot, etc. On a commencé à se connaitre par msn! Et plus je lui parlais, plus je sentais qu'elle était importante pour moi. Et puis la fin d'année est arrivée et on a déjeuné ensemble dans le lycée, on est tombé d'accord qu'il fallait qu'on se voit pendant les vacances car on s'entendait bien. Pendant ces vacances on a été au ciné, on a été boire un coup, on a été à Astérix! Des vacances magiques, on a trop rigoler!!! Elle me connait comme personne ne me connait pas meme mon petit copain!
Mais là les vacances sont finies, les cours ont repris et je l'ai encore comme prof (elle a tout fait pour avoir ma classe!!). Mais maintenant c'est super dur de se remettre dans la tête que c'est ma prof, de remettre le "vous", de redonner une neutralité au bonjour en début de cours!
Il faut reprendre les repères. La relation n'a fait qu'évoluer depuis qu'on se connait. Le fait de reprendre nos "roles" normaux (prof/élève) ça la fait stagner un peu car elle doit et je dois faire attention à ce que ça ne se voit pas, elle est obligé de remttre des barrières et moi aussi et ça c'est dur!! Et ça fait mal, car on peut plus trop parler comme pendant les vacances!
Mais je sais que ce qu'il y a entre nous est fort et que ce n'est pas ça qui fera s'éteindre le début d'amitié qui nait entre nous. Pour moi c"est ma meilleure amie car elle connait tout de moi, me respecte, me conseille, me fait rire, j'ai confiance en elle comme je l'ai jamais eu pour quelqu'un et elle me rend cette confiance!
Mais je ne sais pas ce qu'elle pense exactement de moi, comment elle me considère, comment elle me voit vis-à-vis des autre, comment elle parle de moi à ses amis, sa famille! C'est une relation qui a stabilisé ma vie! Si je perd cette personne je sais pas si je me relèverai! Je sais qu'elle m'apprécie énormément et qu'elle ne me voit pas comme les autres élèves.... pour elle c'est la 1ère fois qu'elle entretient une relation comme celle là avec une élève! et je pense que notre relation ne fera que s'amplifier quand ce ne sera plus ma prof, et que on pourra totalement se lacher, par exemple, quand je l'attends à la fin d'un cours là je dois faire très attention, ou quand je l'attends à la sortie du lycée pour aller boire un coup ou juste la racompagner à sa voiture pour qu'on discute, c'est très délicat car il ne faut pas trop que l'on nous voit!
par contre, une fois qu'elle ne sera plus ma prof et que je ne serai plus dans le lycée, plus besoin de se cacher!!! On pourra afficher qu'on s'adore vraiment!! Là le plus dur c'est de la voir, de lui dire bonjour sans lui faire un énorme calin!! Car pendant les vacances, dès qu'on se voyait c'était ça!! C'est ce qui me manque beaucoup!! Et je vous dis pas aussi la mission pour dire en cours "madame, vous pouvez venir voir s'il vous plait!" c'est tro relou!! Mais bon je l'ai choisi et je ne le regrette pas car c'est une personne formidable qui a changé ma vie et fait que aujourd'hui je suis toujours avec le sourire quoiqu'il arrive!!
Juline - France
Bonjour,
Moi aussi je suis folle amoureuse d'un prof, que j'avais au collège maintenant je ne le vois plus et ça me rend malade.. Mais bon, comme dit, les profs sont avant tout des êtres humains et tombent aussi amoureux... Courage à tous
Marie
Bonjour à tous,
Je suis toujours amoureuse d'un de mes prof,il est merveilleux et il est attentif à ce que je peux dire. Il est marié, a des enfants. Il a construit une vie et il a un avenir tout tracé, seulement moi je l'aime comme ce n'est pas permis, c'est mon rayon de soleil qui éclaire ce vaste monde dans lequel je vis chaque jour.
Je sais qu'il m'aime bien sinon il ne m'enverrait pas des mails mais je ne pense pas qu'il sache réellement l'amour que j'éprouve pour lui.
Je l'ai eu comme prof pendant 2 ans, deux ans où mon coeur battait la chamade dès que mon regard croisait le sien. L'an prochain je ne serai plus dans sa classe mais je sais très pertinament que je ne pourrai jamais cesser de l'aimer. Il est ancré dans mon coeur et mes pensées jusqu'à mon dernier souffle. Il sera dans mon dernier songe.
Je l'aime d'un amour qui défirait les montagns mais je suis arrivée trop tard dans sa vie, hélas...
J'ai 17 ans et lui 39, l'âge m'est égal mais pour lui je ne sais pas.
Trop d'incompréhension,je ne sais pas trop quoi penser.S'il joue avec moi, s il envisage une petite relation amoureuse ou d'amitié? je ne sais pas.J espere arriver à lui dévoiler tout ce qui se cache au fond de moi.........
Sandra, France
Salut à tous!! Moi je crois sincèrement que l'amour entre élèves et profs peut vraiment exister à partir du moment où il y a des sentiments!!! Les sentiments ne se commandent pas et je trouve ridicule ceux qui jugent les personnes qui aiment un prof! car l'amour n'a pas d'âge.... Je suis entièrement d'accord avec Sandra et Aline..
Marie
Salut à tous!! Moi je pense que l'amour entre les élèves et les profs est possible à partir du moment où il y a des sentiments!! C'est sûr il y a une grande différence d'âge mais s'il y a des sentiments??? Les sentiments ne se commandent pas et l'amour n'a pas d'âge!! Laissez vos coeurs vous guider... Si vous espérez vivre une histoire d'amour ou si vous aimez un prof ou si vous n'êtes pas d'accord avec moi écrivez moi
Coucou tout le monde !!!!!!!!!!!!!!!!!
Je m'appelle Emilie et j'ai témoigné il y a quelque temps sur les relations prof-élèves. Je me rendais malade car j'étais folle de mon prof de physique. Je n'arrivais plus à manger, enfin j'étais malade.
Eh bien maintenant je me dis que c'était vraiment de la bêtise. Car maintenant je me rends compte que je suis passé à côté de plein de choses durant toute cette période. Car depuis ce temps je ressors, je prends un peu plus d'assurance et je me dis que j'étais vraiment débile car j'attendais un geste de sa part alors qu'il n'en avait rien à faire.
J'étais juste une simple élève pour lui et c'est tout.
C'est sûr ce n'est pas facil d'oublier mais dans ces cas là c'est ce qu'il faut faire. C'est ce que je conseille de faire à toutes les filles ou même les garçons qui sont amoureux de leur prof. Car en général on est là à attendre comme des chiens qui mendient à table alors que l'on sait bien que le prof ne tombera pas dans nos bras et lui le chien sait très bien que le morceau ne tombera pas mais espère. Comme nous espérons une belle histoire d'amour alors que maintenant c'est de plus en plus rare voir impossible. Depuis ce temps, j'ai aussi revu mon prof de physique car celui sort dans les mêmes endroits que moi et quand je le vois je me demande ce qui m'a séduit chez lui en plus j'ai totalement arrêté le dialogue avec (mais ça c'est plus à cause de ma timidité) et là je me rends compte quand fait il n'en avait rien à faire de moi car il n'essai même pas de venir me parler. Enfin bon, voilà le conseil que je pouvais vous donner à tous.
Emilie.
cCoucou! je voudrais dire que je crois parfaitement à une relation amoureuse entre un prof et un élève car je suis amoureuse d'un prof. J'ai d'abord créé un lien d'amitié avec lui. On s'entend bien, on rigole, je l'appelle. mais petit à petit je me suis attaché à lui, et je ne pouvais plus m'en défaire et là cela fait quelques semaines que je ne l'ai pas vu. je m'y fais mais il me manque énormément, je sais que lui a déjà une histoire d'amour avec une autre fille et qu'il me considère comme une fille sympa et avec qui il aime bien rigoler. je ne pense pas qu'il se soit rendu compte des sentiments que j'éprouve pour lui et je ne veux pas car je sais que cela gachera cet amitié que j'ai pour lui.
Voilà je vous fais de gros bisous à toute et à tous!!!
Coralie France
Bonjour à tous!
J'ai 17 ans et je suis en terminale. Je suis follement éprise de mon prof. d'histoire depuis l'année dernière. J'entretiens d'excellentes relations (purement amicales) avec lui et nous avons gardé contact mais j'aimerais que nous soyions plus que des amis.
Je souffre énormément de ne pas avoir le courage de lui déclarer ma flamme alors si vous êtes amoureux ou amoureuse de votre prof, dites-lui, ça vous soulagera. J'en pleure la nuit, quand il est absent, et je suis jalouse dès qu'une autre fille que moi lui parle.
Bon courage à tous ceux et toutes celles dans mon cas, accrochez-vous!
Maureen, France
Re salut c'est encore moi j'avais écrit au forum un peu plus tôt j'avais écrit du Vietnam ben vous voyez maintenant c'est complètement oublié! J'étais hyper amoureuse de mon prof de français en France eh ben maintenant ça va faire plus d'un an que je ne l'ai pa vu, je suis pas morte!
Bon c'était juste un mot pour vous dire que vous pouvez très facilement l'oublier!! Et puis maintenant au Viet Nam j'ai un nouveau prof de français trop sympa, rassurez-vous je ne suis pas amoureuse!
Bon bye
Salut moi je crois vraiment à une relation amicale envisagable entre prof et élève! Bien sûr parfois on attend d'un prof une relation amicale mais c'est pas toujours réciproque!
Moi en tout cas j'y crois et depuis bientôt 3 ans je communique avec ma prof de français que j'avais en 6eme! Depuis l'année dernière je lui parle de mes problèmes etc car l'adolescence comme tout le monde le sait est une période douloureuse! Parfois invivable en ce qui me concerne! Et c'est la seule personne qui a le don de m'aider! car je lui fais entièrement confiance!
Bien sûr j'ai des amis de mon âge mais ce n'est pas pareil! Je pense qu'un prof connait mieux la vie qu'un ado! et en fin d'année si tout se passe bien je dois quitter l'établissement ce qui me fait très mal car j'ai peur de prendre contact avec elle, même si je sais qu'on s'écrira et téléphonera! Mais en tout cas l'amitié entre profs élèves j'y crois et j'espère que ça se réalisera pour ceux qui y croit autant que moi!
Claire
Salut je crois aux histoires d'amour et d'amitié entre un prof et une élève car j'ai été amoureuse de mon prof de français pendant 3 ans il ne s'est rien passé car il ne partageait pas mes sentiments aujourd'hui je ne le vois plus mais je pense encore souvent à lui
Moi ça fait 2 ans et demi que je sors avec mon prof de théâtre au début je croyais qu'il m'aimait car il risquait son couple pour moi mais depuis quelque temps j'ai appris que si je lui demandais de choisir il resterait avec sa femme et qu'il est avec moi que pour le sexe ça fait mal d'être considéré comme un objet mais je me dis que de toute façon on a une trop grande différence d'âge (17 et 46) et que nous pouvons rien construire ensemble donc je me contente du peu qu'il a à me donner en savourant chaque seconde passer avec lui je sais que ça fait mal mais des fois faut souffrir pour être heureuse mais ce qui me fait le plus de mal c'est de penser qu'il est comme ça simplement parce que notre relation est interdit par la loi et que les gens ne peuvent pas comprendre se qui nous rattache l'un à l'autre c'est de la faute de toutes les personnes autour si on est malheureux et je pourrais jamais leur pardonner alors si vous êtes amoureux de quelqu'un de plus vieux que vous n'ayez pas peur et allez lui dire car plus vous attendez et plus vou passerez à côté de moments magiques dans ses bras et si il dit qu'il a peur montrez lui qu'il peut avoir confiance en vous et que vous êtes mûre pour votre âge réfléchissez et pensez un peu à votre bonheur
Bon je vous laisse et surtout soyez heureux bisous
Carole, 17 ans, France
Bonjour
C'est la première fois que je viens sur ce forum... Je ne me sens vraiment pas bien ... Eh oui moi aussi je suis amoureuse de mon professeur de philo.
Que dire ... Au départ, c'était un vrai plaisir, j'allais en cours en souriant, rien qu'en pensant que j'allais enfin le voir. Je ne passais mon heure qu'à l'observer, sous tous les angles, à l'écouter, sa voix est tellement grave, tellement pleine d'expression... Et cette facon de s'impliquer complètement ds son cours, il a l'air si convaincu de ce qu'il dit, qu'on a envie que d'une chose, c'est de le croire, et de partir avec lui dans ce monde ou tout à l'air si différent. Et cette manière de sourire ... Je participais toujours, juste pour le plaisir de le voir me regarder, m'écouter, et parler avec lui, je me sentais proche de lui. Je me souviens encore de la 1ère fois qu'il m'a appelé par mon prénom, pour s'assurer que je comprenais, mon coeur s'est mis à battre si fort, et je me sentais si bien ... À chaque cours, j'avais les larmes aux yeux. Il me faisait lire, m'interroger et tant d'autres choses si importantes à mes yeux.
Et puis c'est devenu un calvaire, ça devenait trop fort, j'étais jalouse, et je pleurais souvent pour lui, pour pas grand chose. Je me suis rendue compte que ce n'était vraiment pas possible entre lui et moi, d'autant plus que j'avais un copain que j'aimais et que je faisais souffrir. J'étais perdue. Mon copain avait compris que je ressentais qc pour lui, mais je faisais croire aux autres que ce n'était qu'un genre que je me donnais, et ils me croyaient ces imbéciles.
Personne n'a jamais compris ce que je ressentais pr lui, et ce que je ressens toujours pour lui, j'ai pourtant essayé d'en parler, mais je suis seule.
Qui peut comprendre, à part vous qui lisez ?? Je l'aime toujours, j'en ai toujours les larmes aux yeux, et j'ai essayé de me convaincre qu'il ne pourrait jamais rien se passer, mais au fond j'espère toujours. Je ne tente rien, il est tellement différent, je n'arrive pas à la cerner et je ne sais pas comment m'y prendre...
J'ai tellement peur de le perdre ...
Ilona, France
Bonjour, Je suis élève en classe de 1ère L et depuis 1 an je suis amoureuse de mon prof de maths. Quand je le vois mon visage s'illumine et quand je ne le vois pas je reste à l'attendre triste. Depuis cette année je me suis décidé à agir je lui ai envoyé une lettre anonyme et il m'a répondu par mail me disant qu'il voulait savoir mon identité je lui ai bien sur rien avoué.
Après quelques e-mail que j'eus envoyé il me répondit une ultime fois et la mon coeur s'est déchiré car ses propos étaient maladroits et méchants :'(.
Aujourd'hui il est dur pour moi de l'oublier car je l'aime encore je vous en prie aidez moi!!!!!!!
je l'aime à en mourir
Elodie France
Salut tout le monde moi je crois grave à l'amour entre prof élève car moi même je suis amoureuse d'un prof! C'est un professeur de sport il est vraiment canon! Surtout ce qui me fait espérer c'est qu'il n'y a que 8 ans d'écart entre nous deux et il n'a pas d'enfant ni de femme ou de copine.
Ce qui me fait surtout peur c'est que je suis grave accro à lui et le pire c'est que l'année prochaine je risque très fortement de plus le voir car je crois qu'il va changer de collège pour aller enseigner le sport ailleurs Ca me fait ch[...] et je peux vous assurer que le dernier jour des cours ça va être un drame assuré donc si vous tomber amoureuse d'un mec de votre âge tant mieux pour vous mais moi c'est pas le cas en plus c'est vraiment la première fois que je suis amoureuse.
Aurais-je le courage de lui dire je t'aime un jour? Je l'espère et je le souhaite le dire mais le faire est un autre.
Elsa, 14 ans et demi, France
Le sentiment amoureux envers un(e) prof j'en ai eu 2 deux années de suite, la 1ère s'est mariée (bon,je l'ai oubliée), la 2eme je commence à l'oublier mais par moment elle revient dans mes rêves et pensées.
Je pense que ces histoires ça aboutit à 99,7% à un amour impossible... Le mari ou la femme, les enfants sont des obstacles... De plus on ne cesse de nous répéter que l'on est dans une phase difficile et que l'on se cherche, bon ça va on n'est pas non plus en train de crever. Je crois que pendant ces périodes on apprend à accepter la réalité, on apprend à déchiffrer ses sentiments.
Il y a un truc terrible dans ces relations : c'est quand on attend que son regard se pose sur le notre et quand il arrive on sourit, on rougit et quand le prof nous parle on acquiesce comme un lèche-cul.
Je me souviens que quand ma prof souriait, j'étais ébahi par la beauté de son visage et la pétillance de ses yeux ou encore quand elle parlait (c'était une prof d'espagnol).... allez manquerait plus que je retombe amoureuse! Je l'aime encore un peu mais comme je le dit plus haut , j'essaye de l'oublier!
Bon bref tout ça pour dire que dans le meilleur des cas on se dit bonne fête et le must on s'envoie des cartes postales! OK il y a des exceptions... mais ça c'est Cupidon qui décide! Faut essayer de s'ouvrir l'esprit, de penser à autre chose... je l'avoue c'est hyperdur, en plus il ne faut pas pour autant se renfermer!
C'est bien dur à gérer tout ça!
Je me demande si prendre des cours par ordinateur nous feraient moins souffrir...
Cécile , 15 ans, Nouvelle Calédonie.
Coucou tout le monde!
Moi je pense que les relations amicales entre les élèves et les professeurs permettent à tout le monde d'entretenir de super rapports et de pouvoir ainsi travailler dans la bonne humeur ce qui nous permet d'apprendre avec le plaisir.
Moi-même cette année j'ai des profs avec lesquels je m'entends très bien. Ils me conseillent pour mes études à venir et n'hésitent à nous écouter en cas de problème.
Merci à tous ces profs qui sont là pour nous car on peut dire qu'ils font un métier pas toujours facile.
Bisous, à plus.
Coralie
Je pense que les relations amicales ou amoureuses sont possibles, car les personnes profs, sont prof c'est une chose mais avant c'est des êtres humains qui rigolent, tombent amoureux et des fois sont sympatiques, on a tendance à l'oublier un peu trop souvent!
Salut à tous,
En fait moi je suis là pour témoigner de ce que j'ai vécu avec une prof!
Au début d'année je trouvais que ma prof de bio était sympa mais rien de plus . Puis,par la suite je n'allais pas bien du tout et cette prof est venu me voir et c'est que j'ai commencé à m'intéresser , penser voir même obsédé par elle! J'ai commencé à lui écrire des mots où je la remerciais d'être là pour moi! Et à chaque fois qu'elle recevait mes lettres, elle me remerciait et me disait que ça la touchait énormément, mais moi tout ce que je voulais c'était au moins avoir un contact beaucoup plus proche avec elle (amitié)
Et puis un jour, je n'allais vraiment pas bien car ma prof de bio annonçait qu'elle serait mutée en Guyane ! Et là pour moi, c'était le désespoir pas possible, puis c'est là que je me suis dit que je devais lui demander au moins de garder contact avec elle !
Donc je lui écris une nouvelle en lui disant que son départ m'affectait et que je voulais gardé contact avec elle!
Plus tard, le jour où j'eus cours avec elle , elle me dit qu'elle avait bien reçu ma lettre et qu'elle garderait contact avec moi volontiers, c'était l'un des plus beau jour de ma vie!
Aujourd'hui je suis toujours aussi triste qu'elle parte mais j'ai son adresse et elle a la mienne! Depuis il y a une certaine complicité entre nous en classe !
Voilà ce qui m'est arrivé et je pense que je ne suis pas la seule dans ce cas là!
Gros bisous à tout le monde
Marie
Bonjour tout le monde.
Moi aussi en effet je suis tombée amoureuse de mon prof. Je suis en terminale et depuis le début de l'année je sors avec mon prof.
Il est vrai qu'il est beaucoup plus vieux, mais ce n'est pas ça qui me dérange, il a également deux enfants.
Tout se passait merveilleusement bien jusqu'à ce que l'un de mes oncles soit au courant, et depuis c'est l'horreur.
R. est maintenant menacé de tous les cotés, et a peur de perdre son boulot, même de tout perdre étant donné qu'il a quitté sa femme et ses petits bouts pour moi. Je ne peux actuellement plus le voir, hormis les cours. C'est vraiment très dur.
Tout ça pour dire que l'amour entre un prof et un(e) élève ça arrive, et même très souvent.
PS: Jane j'aimerais prendre contact avec toi...
Salut à tous et à toutes
Moi, je dis que on peut sans problèmes être amoureux d'un(e) prof. Moi-même je le suis de mon prof. de français. Bien sûr c'est de l'amour secret, il y a des différences d'âge, vous êtes élèves et eux profs, des fois ils ont une familles et des enfants.
Quand on est jeunes, ce sont des fantasmes de s'embrasser, d'avoir des relations amoureuse autrement dit qu'il (elle) devienne votre p'tit copain, vous vous voyez aller au lycée main dans la main avec un de vos profs, non.
On peut être amoureux (se), mais en secret.
Lauren, Vietnam
L' amitié avec un prof existe et lorsqu'elle est là c'est quelque chose de magique
Les relations amicales entre profs j'y crois car j'ai un prof trop trop cool qui rigole souvent avec nous mais les relations amoureuses j'y crois pas trop et si quelq'un est amoureux(se) de son(sa) prof c'est se faire du mal alors je vous conseille de vous intéresser à des mecs (ou meufs) de votre âge, vous vous ferez moins mal
@+
Déborah, France
Coucou c'est re-moi Alizée. Hé on positive les filles même si vos relations avec "vos prof chéris adorés" ne sont parfois que pathétiques si la négativité vous ronge et vous dévore si elle vous oppresse vous donne mal au bide quand vous ne pouvez plus que le haïr sachez que vous avez la plus grande, la plus belle chose en vous, l'espérance foudroyante qui le surprendra bien des fois la fidélité personne ne peut y être entièrement indifférent du moins je l'espère...
En ce qui me concerne j'ai revu mon prof d'histoire une nouvelle fois fin décembre, je lui ai tout avoué sans rien prononcer de ce qu'il ne puisse entendre dans mon cas particulier il ne veut pas entendre que je lui dise "je t'aime" (c'est Goldman qui dit d'ailleurs "Y a une question dans je t'aime? Qui demande même du toi" réalité implacable certainement). Le pauvre petit, je le frustre moi l'impitoyable effervescente adolescente qui meurt de désir à lui frôler ne serait-ce que le petit doigt. Attention à ne pas les effrayer. Bon il est vrai il faut être conciliant à leur égard sa propre liberté s'arrête là où commence celle des autres. (Et patati et patata on connaît tous nos classiques! Devenir adulte c'est devenir responsable, responsable de nos amours peut-on l'être à tout âge çà aussi? Quoiqu'il en soit répétons ses classiques tous en rondes enfantines parait-il qu'ils disent vrai)
J'ai séduit mon prof de maths pour me prouver que je pouvais plaire à un homme, de plus un prof, réussite il m'a smaké et se demande s'il n'est pas amoureux (Pour ne pas offusquer il n'est pas marié pas d'enfants pas de relations sérieuses) je l'aime bien mais pas plus je ne souhaite pas de relation avec lui
Sinon Stéphane mon prof d'histoire j'ai décidé de le revoir que dans 6-7mois mais en l'appelant une fois tous les mois histoire de le laisser vivre sa vie de couple et m'a-t-il dit le futur papa. Aussi il m'a dit qu'il était d'accord pour que nous gardions contact ces 70 prochaines années.
Demande lui çà toi Cécile si tu l'as plus comme prof.
Demande à garder contact par téléphone e-mail adresse comme çà tu le perds pas totalement de vue. Bien évidemment il ne faut pas que tu le barbes de tes sentiments, tu lui dis une bonne fois pour toute et tu cherches à instaurer une relation plus mature qu'il pourrait lui aussi accepter. Bise pas facile d'être amoureuse dans l'illégalité mais ses petits moments où il te sourit inconsciemment doivent de faire oublier toute la souffrance du monde.
Salut, Je sais que les relations amoureuses entre les profs et les élèves sont taboo (interdites) et pourtant elles existent.
Moi ça fait 4 ans que je suis folle amoureuse d'un prof et pourtant je ne suis restée que un an dans sa classe car après il est parti.
Je lui ai confié plus de choses qu'à ma mère, je parlais, je rigolais,... avec lui, c'est un homme merveilleux.
Avec le collège on avait été au futuroscope et il faisait partie des accompagnateurs j'étais super heureuse!!!!
Son dernier jour au collège on l'a passé ensemble c'était trop bien.
Il ne s'est jamais rien passé entre nous mais quand il est parti, mon monde s'est écroulé.
L'année d'après j'étais tellement triste que ma mère en a eu marre, elle lui a téléphoné pour qu'il vienne me voir et qu'il me parle (je vous dis pas cette honte)...
Pendant deux ans je ne l'ai plus vu je commençais limite à me faire à l'idée qu'il ne ferait pas partie de ma vie sachant qu'il était marié et je l'ai revu en faisant des courses.
Ma respiration s'est bloquée, j'étais figée sur place, je ne pouvais plus bouger ni parler c'était horrible. J'ai vu à son regard qu'il était aussi mal à l'aise que moi.
Tout ça pour dire que tomber amoureux d'un prof ce n'est que souffrance. (dur à croire que ce soit moi qui dise ça!!!)
A+
Cécile.
Salut
Moi, je suis parfaitement d'accord sur le fait que l'on puisse être amoureux (se) de son(sa) prof.
Moi même je le suis.
Le seul problème, c'est que ça peut faire mal, réfélchissez combien de chance y a t'il pour que un prof qui a peut être une famille, des enfants, un(e) p'tit(e) , soit amoureux(se) d'un(e) élève qui est plus jeune que lui (elle), qui est mineur(e)s etc. Il y a 1 chance sur un million!! C'est de la souffrance permanente, il ne sait pas que vous l'aimez (je parle au masculin maintenant parce moi c'est un homme voilà)
Vous pensez à lui, mais vous savez que jamais vous n'aurez de relation.
Pour mon cas, je déménage l'an prochain j'espère avoir le courage de lui écrire un mail pour lui dire que je l'aime!
Bon c'est tout
Anais, Brésil
Salut, je pense que les profs faut pas leur faire confiance car un moment ou l'autre, s'il a l'occas', de te trahir, il le fera
C'est sûr pour le sentiment amoureux, on se les figure parfaits, puissants. C'est un peu comme un modèle!!!
Très attachants puis on s'entiche alors d'eux et c'est la cata. On souffre énormément.
Puis la jeunesse nous fait accroître les sentiments bénins pourtant.
Je l'ai été je le suis toujours probablement mais c'est une situation réellement pathétique...
C'est tout à fait impossible!!!!!!!!!!! On peut pas tomber amoureux d'un prof! Les profs c'est [...] ça p[...] la méchanceté [...]
Bonjour à tous.
Moi je m'appelle Sandra N et je viens d'avoir 17 ans j'ai souvent écris sur ce forum car c'est le seul moyen de m'exprimer.
Je suis dans un lycée de quartier dit zone zep à Marseille et mon problème c'est que je suis amoureuse de mon prof d'italien depuis plus d'un an et c'est l'horreur. Je n'arrive plus à être heureuse comme les filles de mon âge, je souffre tellement que je deviens parano, dès qu'il parle à une autre fille j'ai envie de pleurer. Je sais qu'il m'aime bien et que je suis une de ses élèves préférée mais j'arrive pas à faire sortir de mon esprit que nous deux c'est impossible.
Beaucoup de copines savent cette histoire et me comprennent pas.
Le soir j'appelle chez lui juste pour entendre sa voix et lorsque c'est sa femme qui décroche j'ai les larmes aux yeux. Je demande si untel est là, même si c'est pas vrai. Le truc c'est qu'il m'a présenté à sa femme et son fils mais je suis trop jalouse quand en cours je le regarde j'ai les yeux qui brillent tous me le disent, je suis ses cours avec attention et admiration je reste même dans sa classe quand j'ai des heures de libre juste pour le regarder et quand il a fini sa journée je le regarde partir la larme à l'oeil sans aucune envie de retourner travailler car il n'y est plus.
L'an dernier je lui ai déclaré mon amour sur une lettre que j'ai glissé dans son casier mais sans dire mon nom je pense qu'il se doute que c'est moi car il joue avec moi ; quand je pleurais, un jour à la fin de son cours il ma regardé et m'a dit " j'espère que c'est pas moi qui te fais pleurer" je l'ai regardé en disant "oui c'est vous" en souriant mais l'a t il pris au séerieux je ne sais pas.
Tout ça pour dire que OUI une relation amoureuse prof élève existe réellement et douloureusement.
En espérant que bientôt ce sera autorisé d'aimer librement un prof.
Bisous à tous et exprimez vous c'est la seule solution
Sandra N 17 ans , Marseille
Bonsoir je m'appelle Emilie et je crois être très amoureuse de mon prof.
Cette année j'ai changé de lycée donc je ne l'ai plus comme prof. mais il me manque énormément. Je ne mange presque plus, déjà l'année dernière je faisais presque de l'anorexie. Pourtant mes amies me disaient loin des yeux, loin du cœur mais je crois que je suis vraiment accro à lui. J'essaie de laisser tomber mais je n'y arrive pas. Je ne sais plus quoi faire.
J'ai réussi à garder contact avec lui mais j'ai toujours l'impression de le déranger car ça ne dure pas très longtemps nos discussions. Mais bon, je ne veux saouler personne avec mes histoires. Mais je donne ma réponse à ce débat qui est que je crois les relations profs-élèves.
Donc au revoir et si vous avez des conseils à me donner j'accepte avec plaisir. Bye.
Eh bien oui, je pense que l'on peut tomber amoureux d'un(e) prof (effectivement, je le suis... je trouve que c'est l'horreur).
Mais je pense qu'il vaut mieux essayer d'oublier (je dis ça, mais c'est plus facile à dire qu'à faire!!)
Les sentiments... Je vois, c'est super gênant, quand tu es en cours, et que tu baves (façon de dire lol) devant ton prof (le mien doit avoir 35 ans et deux enfants... j'en ai 15...).
Mais bon, c'est la vie... Et puis, c'est sympa quand tu te rends compte qu'il t'aime bien, mais s'il peut pas te saquer, horreur!!
Allez j'vous laisse, bizzzz
J. 15 ans, France
L'âge de l'esprit est parfois différent de celui de nos vies: je suis parfaitement en accord avec vous sur le fait que l'on puisse tomber amoureuse de son prof.
Moi-même je suis tombée amoureuse de mon prof. d'histoire il y a 2 ans et demi lorsque j'étais en 4eme.
À l'époque il n'était pas encore enseignant il faisait seulement son stage étalé sur une durée d'un an.
J'étais partie en voyage scolaire avec lui et d'autres prof à Venise. (C'est certainement pas le meilleur endroit si on veut pas tomber amoureuse...). Durant le voyage nous avions le droit de les tutoyer ce qui permettait une plus grande proximité.
Je lui avais fait part de mes sentiments avant qu'il parte, par le biais d'une lettre.
Soucieux il a fait passer la lettre à la directrice, pas besoin de vous dire que j'ai passé un sale quart d'heure! Dur!
Après son année d'apprentissage en tant que prof il est parti enseigner dans un autre bahut. Je ne l'ai pas revu durant 2 ans, 2 années de désespoir, de remords et de regrets. Mais avant de partir je lui avais demandé de m'écrire un rikiki mot derrière l'une de ses photos (prise à Venise!). Il l'a fait et m'a dit qu'il faisait partie d'un groupe.
Ce groupe je l'ai retrouvé sur internet après l'avoir longtemps cherché. Aujourd'hui je le revois, il me fait la bise, on s'envoie des mails. C'est le paradis à chaque fois que je m'autorise à aller à un de ses concerts. Mes sens dérivent toujours face à lui, j'ai un mal de ventre à me plier en deux, mon coeur palpite à 100 à l'heure, mes mains trembles et je bafouille. C'est un mélange de sensations désagréables et excitation. C'est comme descendre une montagne russe. En faisant vibrer mes sens je me sens vivre à sa présence.
Après 2 ans et demi d'amour et quelques semaines je n'ai rien oublié de mes sentiments mais ne lui parle plus d'amour pour ne pas l'effrayer, je tente de le séduire en prétendant une autre relation amoureuse devant ses grands yeux bleus et ses petites lunettes noires. Je sais bien qu'il n'y croit pas lui non plus mais parfois on se rend compte de la valeur des gens que lorsque nous les avons perdu. Alors j'espère qu'il me remarquera enfin qu'il ne me verra plus comme une élève mais comme une futur femme prédestinée à le séduire.
C'est avec distance classe et conviction que l'on séduit un homme mais aussi avec agilité finesse volupté et complicité qu'on s'en approche et non avec des strass... Alors les nanas lâchez vos paillettes et vite courez à l'art de la séduction.
Alizée (vrai prénom...), 16 ans
PS: 1°je lis Lolita, un livre de Vladimir Nabokov, à conseiller c'est un délice sauf si t'es feignante et désintéressée. [...].
Les relations profs/élève dépendent, à mon sens, du professeur et de élève. Je m'entendais bien avec mon prof de maths, on s'écrivait par mail, et je suis tombée amoureuse de lui, ça va bientôt faire un an qu'il m'a embrassé pour la première fois et je l'aime de plus en plus chaque jour, nous habitons presque tous les jours ensemble, il a laissé sa vie d'avant pour moi, il enseigne toujours, je suis toujours élève mais plus la sienne.
Nous comptons construire une vie ensemble.
Il faut aussi se mettre en tête qu'un prof est aussi humain, il a des problèmes comme nous, il a des sentiments comme nous, et vit tout simplement il vit d'un métier: professeur.
Jane, 17 ans
Je pense qu'on peut tomber amoureux(se) d'un(e) prof ou vouloir créer un lien d'amitié (ou alors avec un prof très jeune qui commence seulement sa carrière) avec un prof parce qu'on l'adore (moi j'aime beaucoup tous mes profs, ils sont très sympas) mais il ne faut pas oublier qu'un prof est là pour nous apprendre des choses et nous orienter dans nos études, ce n'est pas un ami même si on peut lui confier beaucoup de chose et rigoler avec lui.
Je pense aussi qu'on ne les tutoie pas que par respect mais aussi pour qu'il y ait une certaine distance entre le prof et l'élève (pour certaines personnes je crois qu'il est parfois plus facile de se confier à un prof (en quelque sorte un étranger) plutôt qu'à un ami).
Et puis vous imaginez votre ami (ou petit ami) vous coller un zéro?
Aurélie, peut-être une future prof.
Oui je pense qu'un élève peut être amoureuse de son prof car l'amour est partout autour de nous et même si c'est interdit par la loi une relation amoureuse entre un prof et un élève on n'y peut rien on ne contrôle pas l'amour et on ne choisit pas la personne qui sera la cible de notre amour.
La loi est égoïste elle ne pense pas au bonheur des gens que ce soit un prof ou un élève. Je parle comme ça car je suis amoureuse de mon prof en silence comme la plupart des cas car je ne veux pas le priver du bonheur de son métier mais si le droit d'aimer librement une personne quelle qu'elle soit existait je vivrais mon bonheur avec l'homme que j'aime.
Les profs eux essayent de se convaincre qu'il ne sont pas amoureux de leur élève mais on le sent ces choses là, quand deux personne s'aiment on le voit dans leur yeux une espèce de lueur quand on se parle, les yeux qui brillent de mille feux quand on se croise, hélas à cause de gens qui interdisent cet amour des autres souffrent.
La vie serait tellement mieux si on pouvais aimer qui on veut qu'importe le métier de l'autre quand l'amour s'est mis sur ce chemin.
Je m'arrête là même si je pourrais écrire un livre sur ce sujet.
Sandra 17 ans Marseille.
Voilà, moi je suis une meuf de 15 ans et demi, je suis en 3°et je suis sûre qu'on peut être amoureuse d'une ou d'un prof. La preuve: je suis amoureuse de MA prof. de sport. Eh oui. Je suis une femme qui aime une autre femme.
Les lois ne tiennent pas compte des sentiments, c'est c[...]! Moi franchement je m'en fous des lois!
Pour l'instant, ça fait deux mois que je l'aime, mais je voudrais bien que ça change car je voudrais aller plus loin mais j'ai peur qu'elle brise mon cœur en me disant NON car je l'aime à en mourir.
J'ai 17 ans et je sais que c'est possible d'être amoureuse de son prof car moi je l'ai été et je le suis toujours.
Le problème c'est qu'il est beaucoup + vieux que moi et il a déjà une famille mais je vous assure que c'est possible de tomber amoureux de son prof.
Ça peut-être aussi un fantasme car c'est vrai que coucher avec son prof c'est excitant. Mais ça fait beaucoup souffrir que ce soit avec un prof ou pas on ne provoque pas les sentiment. C'est la vie.
Sandra 17 ans Marseille
Ça fait 2 ans maintenant que je sors avec mon profs de gestion. Je l'ai rencontré la première fois quand j'étais en première STT. J'avais 17 ans et lui 27. Moi je suis d'origine marocaine et lui il est métisse Maroco-espagnol. Cela s'est passé un soir, je venais de sortir de son cours et comme je prends le train pour rentrer chez moi, je l'ai rencontré à la gare (lui aussi prenait le train) et comme il y avait un retard il m'a invité à boire un verre.
À l'extérieur du lycée il était totalement différent. Ensuite on s'est échangé les numéros et on s'est revu hors lycée.
1 semaine après il m'a déclaré sa flamme et 2 mois après nous avons eux des rapports sexuels. Et aujourd'hui nous allons bientôt fêter 1 an de mariage que nous avions célébré au Maroc, mais il a du sacrifier son travail pour cela et aujourd'hui il a recommencé à exercer et moi je suis en premières année de BTS et nous avons 1 petit en route
Je pense que c'est pas une bonne idée de faire "ami-ami" avec un prof, parce que certaines personnes (comme le principal de votre collège ou lycée) pourraient très mal le voir!!!
Je pense qu'il faut se rappeler qu'un prof est là pour nous apprendre,et que même si faut pas le provoquer sans raison, faut pas non plus faire de la lèche!!! Maintenant, qu'il y ait des profs qu'on préfère, avec qui on se marre plus, je ne suis pas contre!
Julie, France
Je suis tout à fait pour !!! Mais ça peut faire mal.
J'ai une prof que j'adore, on s'entend plutôt bien, mais je suis assez coincée et ça dure ça dure... et ça bouge pas... donnez-moi des conseils à l'occasion
Une amitié prof/élève est très possible, la preuve : ma meilleure amie est une prof. de français que j'ai eu quand j'étais en 6ème, ça fait maintenant plus de 4 ans qu'on correspond et moi je l'adore !!
On parle de la pluie et du beau temps, de nos loisirs... des discussions d'amies quoi !! Là elle est partie adopter un enfant en Bolivie mais on continuera à correspondre !! ça c'est sûr !!
De là à tomber amoureuse d'un prof, je ne sais pas... ça parait peu probable mais on ne sait jamais !!
Bye
Ilona
Y'a pas si longtemps que ça j'ai vu un film parlant d'une prof et d'un gars tombant amoureux, ils s'aimaient et ont eu un bébé ensemble pourtant lorsque la police a été au courant, elle a condamné la prof en prison et a payé une amende. La prof n'a plus eu le droit de voir ses enfants et l'enfant qu'elle avait eu avec son élève de 13 ans... ils s'aimaient tellement que quand la femme a eu le droitde sortir, ils ont continué de se voir jusqu'à qu'ils recommencent à se voir !
Aujourd'hui elle n'est toujours pas libérée et elle le sera en 2005.
Je trouve que c'est dégu[...] par rapport à la loi car on ne peut pas contrôler ses sentiments et à partir du moment où le garçon de 13 ans est d'accord, je ne vois pas pourquoi la prof est accusée de viol !
Aline, Toulouse, France
Liens amicaux, oui... Amoureux, je sais pas.
Liens amicaux car j'ai trois profs qui sont les parents de 3 potes à moi! et ils m'invitent souvent à manger/dormir, je les tutoie... Une vraie amitié! :)
o_be_one, 16 ans, Montpellier
Salut moi je pense que les relations amicales entre élèves et prof ça existent vraiment.
Moi, l'année dernière, ma prof d'espagnol a déménagé et je lui ai donné mon adresse et elle la sienne. Et on s'écrit et c'est pareil pour cette année.
Pour ce qui est d'amour avec des profs, c'est souvent les élèves qui aiment les profs.... Mais le prof lui il peut pas vu qu'on est mineurs!
Alexandra, France
Perso, ça ne tient qu'à moi, mais je pense qu'une amitié prof/élève peut s'instaurer, là dessus, aucun problème... même si il y a souvent des caricatures de profs lourds et ch[...]... ce n'est qu'une caricature, il y a des profs très cools et sympas.
Des liens amoureux, je ne pense pas. Des liens physiques... oui.. même si c'est interdit par la loi. À mon avis ce serait juste une attirance physique, mais de là à tomber amoureux... sincèrement... peu probable.
Alors chacun ses sentiments : on s'en fout ! Laissons parler les gens ! ;-)
Estelle
Dans les émissions de télé ça arrive très souvent, mais dans la vraie vie... Je ne crois pas...
Mélissa
Non, il est interdit d'avoir une relation amoureuse avec un prof.
Un élève peut avoir une certaine complicité avec un prof, mais pensez vous vraiment qu'un prof a envie de devenir ami avec un élève du même âge que ses gosses?
Marie
Coucou, Moi je pense qu'il peut réellement exister des liens très fort entre un prof et ses élèves.
L'an dernier, j'avais des profs géniaux et cette année, malgré le fait que l'on ne soit plus dans le même établissements mes ami(e)s et moi venions souvent les voir pour discuter, pour leur demander des conseils, pour prendre de leur nouvelles et c'était génial !
Il y a certes des profs qu'on n'aimait pas et donc forcément, ceux là on n'allait pas les voir mais avec les autres il s'est réellement créé une belle histoire d'amitié entre eux et nous
Voilà

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh