Floc!

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

Floc!

une histoire écrite par

Marie-France

septembre 1999

Sophie se gardait seule, un vendredi soir alors que ses parents étaient à une sortie et ne revenaient que très tard.
Tandis qu'elle écoutait ses émissions favorites, on coupa le programme et ces lettres illuminantes apparurent à l'écran: FLASH INFO! FLASH INFO!
Puis on entendit une voix:
"Un dangeureux maniaque se dirige vers le sud-est de la rue de la France, attention à tous les résidents de cette rue. Vous devez prendre vos précautions."
Comme c'était le premier avril, Sophie ne crut point ce Flash Info, et continua à regarder ses programmes favoris, qui étaient maintenant revenus. Toutefois, à la fin des émissions, elle se dit que le Flash Info pourrait être vrai, et elle commença à être un peu nerveuse. Puis, soudain l'écran de la télé s'illumina à nouveau avec l'écriture: FLASH INFO! FLASH INFO!
et on entendit la voix dire:
"Attention à tous les résidents du sud-est de la rue France, le maniaque rode dans les environs; ceci n'est pas une blague, barrez toutes vos portes et vos fenêtres avant qu'il ne s'introduise dans une de vos maisons!"
Sophie courut en haut dans sa chambre, et se coucha dans son lit, essayant d'oublier ce qu'elle venait d'entendre. Mais, il y avait un bruit qui l'empêchait de dormir:
floc, floc, floc...
Elle alla à tâtons dans le noir fermer le robinet plus serré, puis retourna se coucher.
Mais le son continua. Pour l'aider à s'endormir, Sophie caressa la tête de Fido, un adorable petit labrador de quatre mois. Il la lécha tendrement, et Sophie finit par s'endormir, flattant Fido qui la léchait après chaque caresse.
Le lendemain matin, elle se réveilla avec l'envie d'aller aux toilettes. Sophie allait entrer dans la salle de bain, quand sa mère, d'un ton mélancolique lui dit qu'elle devrait aller à la toilette d'en bas, car celle d'en haut ne marchait point. Mais, piquée par la curiosité, Sophie, sachant que sa maman ne disait pas complètement la vérité, ouvrit la porte: au-dessus du bain, se trouvait la tête de Fido.
Une goutte de sang perlait au coin de sa gueule, et tomba:
floc, floc, floc...
C'est alors, que Sophie réalisa qu'elle avait caressé la tête du maniaque toute la nuit, et que celui-ci lui léchait la main....
FIN

d'autres histoires d'horreur de Marie-France ©1995-99

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh