Les aventuriers de l'horreur 13

JEUNES JOURNALISTES

la page dont vous êtes les auteurs

sujetLes aventuriers de l'horreur auteurJonathan datejuillet 2000

Le pont d'enfer
(épisode 13)

Nous l'évitons difficilement et ramassons la deuxième tête de mort. Ce fusil est très spécial. Il tire beaucoup de balles en un coup. Nous sommes épuisés car nous évitons tous ces tirs. Il tire mais il a utilisé toutes les balles. Il s'enfuit et nous lui courons après. La fusée que nous avons construite pour eux dans notre deuxième aventure est là, devant nous. Nous l'attrapons et le lançons dans la fusée avant de la faire partir.
Nous arrivons ensuite par magie dans la tombe de la momie. Tout le monde est là. J'en profite et donne la deuxième tête de mort à François. Le sphinx est là mais la question est différente. Voici la question : Combien de fautes dans la phrase suivante :
"La sourit et le ras son des rongeures que le chats ce fait plaisire de croker".
" Facile ! 7 fautes" dit James.
Je dis au sphinx : " 8 fautes"
" Bonne réponse", approuve le sphinx.
James est déçu car il s'est trompé. Nous avançons et voyons la momie.
Elle dit : " pour avoir la troisième tête de mort. Vous devez passer sur le pont d'enfer."
Gabriel, Patrick, Joël et moi traversons le pont sans problème majeur. Louis-Philippe, James et François arrivent mais le pont s'écroule. Ils vont être là quand la dixième tête sera à nous. Nous avons de la télépathie qui transporte les objets d'une place à l'autre. J'envoie la tête de mort à François et il nous souhaite bonne chance !
Nous sommes maintenant au château de Bigfoot. La bataille commence contre les chevaliers. "CLING CLING", font les épées quand elles se touchent. Je touche l'épaule du premier et il s'écroule. L'expert est entre les mains de Gabriel. Gabriel le frappe et lui donne sa réplique. Joël et Patrick décident de faire le deux pour un. Ils frappent leur guerrier et celui de Gabriel. Déjà la fin.
Nous sommes le vendredi 13. Le malade se promène et nous devons le trouver. Une carte de la ville nous tombe des mains et nous indique tous les endroits de la ville. Nous interrogeons personne par personne ; chacun de notre côté.
On arrive à notre lieu de rendez-vous mais Patrick n'y est pas. Nous doutons d'une chose. Nous cherchons pour le retrouver mais nous ne le trouvons pas. En revenant au lieu de rendez-vous, nous le voyons attaché avec une bombe qui l'attache à son soulier. Inconfortable dans cette position, il ne peut que hurler de douleur. Nous détachons la bombe de son soulier mais elle ne se détache pas de son bras.
"Allez-vous-en ! Il ne reste qu'une minute sur le chrono" , crie Patrick. Nous l'écoutons et entendons BOUM. Nous retournons et Patrick est vivant. Il a réussi à se détacher à 2 secondes et il l'a lancée le plus loin possible. Nous devons trouver le malade. Quand nous le trouvons, il tient trois têtes de mort.
Il nous dit : "J'ai détruit le mot caché du destin et piqué la tête des chevaliers. Si vous m'avez, vous avez trois têtes. Je ne vous souhaite pas bonne chance."
Nous nous précipitons vers lui et il lance les têtes dans un précipice. Je saute et les attrape et les lance sur terre ferme et je ne sais pas la suite. Pendant ce temps, le malade tombe dans le vide. La télépathie envoie les trois têtes à François. Moi, je remonte car j'étais tombé sur une grosse pierre et je n'étais pas mort.
James apparaît et nous lui disons : "Salut ! Comment as-tu fait pour venir ?" Quand je réalise que quelque chose cloche, je crie : "c'est l'étape du revenant " Tout le monde apeuré me regarde et se souvient de la terreur vécue.
Il nous regarde et dit : "La bataille est déclarée et mes chevaliers vont arriver." Nous sommes angoissés et sommes prêts à nous battre.
...À suivre dans le 14
http://www.momes.net/
Page en construction permanente, dernier remaniement le
17/07/00

Plus d'idées d'activités

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh