Amour imagé

Amour imagé
de
Sirius, 14 ans
mai 2005

Je revois encor cette fille qui s'en va ;
Sans laisser d'adresse, de souvenir ou de trace
Elle a quitté mes yeux, mon coeur est de la glace
Pourtant je n'ai pas rêvé, elle était bien là.

Elle est apparue par magie, tel une fée,
Quand je l'ai vue, j'ai senti mes joues s'empourprer,
Au fond de moi, une flamme s'est allumée,
Mais j'étais envahi par la stupidité.

Je suis tombé amoureux d'un simple dessin.
Oui, cette muse est née sur un bout de papier
Elle n'avait qu'un seul petit défaut, son nez.

Cette fille a eu un bien malheureux destin
Puisse qu'elle a fini par être déchirée
Tout simplement considéré comme...ratée !

Un jour, j'espère la revoire
Mais ce qu'il faut c'est y croire.
Simplement, qu'elle retombe sous un coup de crayon
D'un de mes meilleurs compagnons.
Revoir ses cheveux ondulés,
Me perdre dans ses yeux, légèrement bleutés,
Répondre à son sourire émerveillé
Et goûter à ses lèvres acidulées.
Enfin, rester là à la contempler.
Oui, je crois que c'est le plus cher de mes souhaits.

La revoir, et lui parler
Avec des mots à peine murmurés.
Lui faire toutes mes confidences,
Elle ne répondra pas, mais je prendrais mon mal en patience.
La revoir et la faire rire
Avec, dans ma ligne de mire,
Que sa mèche de couleur châtain
Et son nez aquilin.
Tomber amoureux d'un dessin,
Y'a qu'a moi que ça peut arriver,
C'est pas commun...

Je vais supplier,
Me mettre à genoux,
Pour une dernière fois l'admirer,
Avant de me trancher le cou.
Car désormais sans elle je ne peux plus vivre,
Moi qui croyais que l'amour c'était dans les livres,
Et puis là-haut, peut-être la retrouverais-je,
Je l'imagine déjà dans sa robe bleue et beige...
Après tout, au paradis
Tout est permis...

Mourir pour une image,
Mourir pour un mirage
Vous trouvez ça bête ?
Et alors, c'est mon conte de fée,
Et ça personne ne pourra jamais me l'enlever

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh