Au coeur de l'homme

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Au coeur de l'homme un poème d'Élaine, de Montréal

novembre 1997

À Dieu,

J'écris à l'espoir de faire mourir de ma main, le mal

Par mes yeux, faire cessez un moment, la peur.

Aux mortelles conditions, je lègue ma vie démunie devant le futur obstacle de ma mort,

mais j'acquerrai des armes pour me laisser, j'espère, aucun regret.

Une larme de joie, une goutte d'eau aux assoiffés

La soif de la solitude nécessaire à l'acte de création

mes joies au carrousel de l'abandon.

Entravée, détruite, anéantie, meutrie.

Le sanglot n'existe plus.

Nous avons décidé de la rupture de tous nos liens anciens.

Maintenant, le souvenir ne ressucitera pas,

car il fut souillé de trop de misère d'être remémoré.

Enfer et lamentation. Désirs.

J'ai la crise d'exister au présent dans le coeur de l'homme.

Mourir en secret.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh