Calendrier

Calendrier
poème de Marjie-Zoé
juillet 2005

Il pleut des pétales de fleurs
La route se couvre d'ombres roses
D'un seul coup, elles sont toutes écloses,
Lègères et douces, elles se meurent.

Voilà, c'est Mars qui pleure ;
Il a quitté Février
Comme il a perdu Janvier
Dans les allées délaissées
D'un pauvre Hiver oublié.

Mais bientôt Avril le ravit,
L'appelle avec ses dentelles.
Il est ému et il sourit
Devant le vol des hirondelles.

Mai, jaloux, arrive et bouscule
Le Printemps en effervescence,
Les près couverts de renoncules.
Chaque arbre a sa florescence.

Juin se réchauffe tout doucement
En attendant Juillet et Août
Qui s'enfuient l'Ete en vacances
Pour échapper à son courroux.

L'Automne les chasse sans attendre
Et part au chevet de Septembre,
Qui s'enfuit poursuivant Octobre
Et souffle une bise à Novembre
Qui lui court, réchauffer Décembre.

Encore une nouvelle année !
A quoi ça sert de se presser
Il faut toujours recommencer
Sans une seconde pour s'arrêter !

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh