Camille

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs Camille un poème de Pierre

mars 2003

la première fois que je t'ai vue
Ton dos nu m'a fait frissonner
Ta peau douce m'a fait chavirer
Pour un seul regard je me serais sacrifié
Je sais que tu n'es pas seule
Mais je t'en prie
Ne tiens pas compte des apparences
Il tient à toi et moi aussi
Camille si tu savais
Ce que je peux ressentir
C'est la première fois
que je te vois et pourtant...
Ton dos nu m'a fait frissonner
Ta peau douce m'a fait chavirer
et pour un de tes regards
Je me serais sacrifié

©1995-2005 infomomes.net

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh