Cours !

Cours!
poème de Blackcat
juillet 2005

Entends tu le chant des morts,
qui te rattrape à chaque pas?
Ces mille pierres qui te ralentissent,
qui te retiennent jusqu'à ce que tu périsses,
encerclé par la mort qui te brise lentement
pour faire durer la douleur, pour que tu n'entendes plus que ces chants,
Ils résonnent à pleine voix,
qui te rendent fou, pour que tu t'oublies, toi,
que tu decsendes jusqu'aux enfers....
Cours! Ne t'arrête pas!
La vie vaut la peine d'être vécue! Crois moi!!!
Cours! Le poing fermé jusqu'à s'en briser les doigts!
Les pierres qui te ralentissent,
Enlève les, ne les laisse pas, elles se multiplient,
Cours, plus vite que la mort,
Qui te dépasse, pas à pas,
ne t'épuise pas, ne t'arrête pas,
pour ne pas mourir..
Le paradis, tu le verras,
Crois moi, crois moi....

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh