Départ

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Départ un poème de

Julie

février 1999

Petite enfant au coeur d'or
Tout récemment tu as dû partir
Vers un monde meilleur
Pour un bout de vie
Petite enfant si charmante
Demandant tant d'affection
Je remercierai toujours cette douce coïncidence
Qui nous a fait vivre l'une près de l'autre
Petite enfant si fragile
Si j'avais pu, si j'y avais pensé auparavant
J'aurais voulu que tu saches à quel point tu compteras toujours pour moi
Toi qui m'a tant appris...
Petite enfant devenue soudain si grande
Utilisant parfois des mots d'adultes
Qui t'ont appris que la vie n'était pas toujours gaie
Mais que des gens pouvaient t'aider
Chère élève qui,
Dans une dernière embrassade,
En me jetant un dernier regard,
M'as saluée d'un «adieu, Julie» que je n'oublierai jamais...

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh