Et la lumière fut

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Et la lumière fut un poème de Claudine

mars 1998

Danse, petite flamme;

Vacille sur ton corps de bougie

Que les ombres sur les murs

Valsent à leur tour.

Dans la chaleur

De ta lumineuse euphorie

S'écoule ta sueur de cire.

Réalise la joie

De ta vie éphémère

Avant que ton âme

Ne s'envole en fumée.

Dans la noirceur,

Ta fragile luminosité

Émeut les coeurs.

Émerveille-toi du pouvoir

Que tu as d'attirer l'attention

En ces nuits où l'orage

Détrône le roi électricité.

Bientôt, tu t'éteindras;

Ton existence fond

Au creux du chandelier.

Ne crains pas;

Une de tes soeurs

Poursuivra pour toi

Le miracle.

Des générations de chandelles

Vivent et meurent

Pour guider l'humanité.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh