Illusions

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs Illusions poème de Ousseini

juillet 2002

Le temps m'emporte
à travers chaque porte
tel un simple passant
je revis chaque instant:
Je redécouvre mes jeunes années et leur grande douceur
lorsque la joie emplissait mon coeur
je rêvais de mon futur bonheur.
Puis tout en me réveillant, le temps par coeur me comptait mes futurs malheurs
et chacun d'eux m'emplissaient le coeur d'une immense douleur.


©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh