Je l'aimais

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs Je l'aimais un poème d' Azael

août 2002

Je l'aimais
Mais sans le vouloir je l'ai tué.
Cette fille attristée
ne l'avait pas mérité
Dans la folie de la distance
Je m'obstinais
Je ne voulais pas la faire pleurer
Mais je l'ai fait
Dans ma faiblesse j'ai craqué
Fine ma fine pourrais tu me pardonner
Me pardonner des plaies que je t'ai infligées
Elles étaient sans le vouloir profondes et mortelles.
Affreux
Le mot qui désigne ce que je t'ai fait
Je ne souhaitais que son bonheur
Et non pas ses pleurs
Car son visage serait rouge comme le sang
Que je verserais pour son bonheur
Je tuerais pour son pardon
Et mourrais pour son pardon
Que mes pensé s'envolent
Qu'elles rejoignent l'être suprême
Que mon âme soit pardonnée pour ce que je lui ai fait
Pour cela je mérite la mort


©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh