La vie et la mort (2)

La vie et la mort un poème de

Anne Sophie, 15 ans

janvier 2005

Quand la tristesse gagne mon coeur comme un chien qui pleure la mort,
je m'évade , moi , bandit en prison
je détruis le mur qui me sépare de la raison.
Tout s'en va , les idées, la vie, la mort
je n'entends plus autour de moi que les voitures qui roulent et celles qui ne s'arrêtent pas
et des vies qui défilent ans avoir eu le temps d'en profiter pleinement
Alors j'erre sans savoir quel est vraiment mon but.
Je ferme doucement les yeux comme un enfant qui s'apprête à dormir
sans se préoccuper de son futur.
Je me sens différente et je l'accepte comme ça :
je dors le jour et danse le soir
je tiens la mort à bout de bras
et bientôt si le temps ne passent pas plus vite
je m'en irai au pays des anges,
là où les rêves se confondent ,
là où se fait le contact entre terre et ciel
Voilà ma fuite , voilà où seul mon esprit choisit sa route
Les choix sont difficiles et la vie est courte


©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh