La violence

La violence un poème de

Mathilde

janvier 2004 La violence ne sert à rien

Elle n'arrange rien

Elle aggrave les choses qui deviennent plus grosses

Au lieu de crier et de taper

Mieux vaux être calmes

Et s'expliquer avec des mots doux et gentils.

Là, le monde sera guéri.

Si tout le monde respecte ceci,

Si tout le monde respecte les êtres vivants,

Le Monde sera plus beau et plus intéressant.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh