Le jour viendra

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Le jour viendra un poème de

Sarah-Jane, Sept-îles, Québec

novembre 1999

Malade me voilà

La mort est mon destin

Un matin sans réveil

Sans vie, sans amour

Voilà la façon dont je vois la mort

Un ruisseau sans eau, un corps sans vie

Un enfant sans nom

Et me voilà perdue dans le noir cherchant le jour

Je suis malade colère

Malade de guerre, de paix et d'amour

Je me suis faite fouettée, rejetée et crachée dessus

Sans jamais me faire aimée

Mal traitée, j'ai été

Seule dans le noir, je pleure

Ne reverrais-je jamais le jour

Mes yeux vont-ils un jour revoir la beauté de la lumière

Non, plus jamais je ne redécouvrirai l'amour

Que mes yeux ont apprécié de voir un jour

Le jour viendra, la mort me prendra

La mort sera comme le présent

Célibataire à tout jamais

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh