Le loup et la colombe

Le loup et la colombe un poème de

Kévin G., 17 ans

mars 2004 Un Loup s'approcha d'une Colombe

Qui était posée sur une tombe

Le Loup s'assit auprès d'elle et lui dit :

- Pourquoi, dans tous ces états, vous vous êtes mis[e]?

- Voyez-vous sur quoi je suis posée ?

Comment est-ce possible, comment ont-ils osé ?

Regardez ce que la colère d'UN homme peut faire.

Tous ces hommes partis au combat, perdent ce qu'ils ont de plus cher,

C'est leur vie;

Et à mon avis

Cela risque de perdurer.

Faisant d'eux des centaines de milliers de meurtriers!

- Ils partent dans l'intention,

De calmer certaines tensions.

- Mensonge, tout ce que vous dites n'est que mensonge

Ici chacun sait !

Ce qu'il veut, ce qu'il fait.

C'est ici que tous les morts s'allongent.

Et ils espèrent trouver le repos de l'âme

Malgré ce qu'il a pu se passer

Malgré que tout ceci soit infâme

Ils voudraient que pour toujours, tout puisse cesser.

Mais la mentalité d'un homme a toujours

Un fond de méchanceté, qui voit le jour

Un jour ou l'autre; il fera ce qu'il avait en tête

Uniquement pour quelques conquêtes

Vraiment parfois, je trouve, qu'ils sont bêtes

Et en fuite ou en fête

Ils resteront

Ce qu'ils sont.

La terre a connu la chose la plus terrible

C'est l'homme, il est vraiment horrible

Car rien ni personne ne pourra changer

Ce qu'il veut, c'est un réel danger

Mais les autres humains

Ne font absolument rien

A croire que cela leur plait, ce qu'il se passe ?

- De toute façon que voulez vous qu'ils fassent ?

La guerre fait battre les coeurs

Par la peur, voir même la terreur

Et les arrête quand elle le désire

Pour son simple plaisir.

Le Loup compris alors l'atrocité

Qu'il pouvait exister,

Mais il voudrait que tout s'arrête, du moins il l'espèra,

Puis la Colombe s'envola...

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh