Le mur

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs Le mur un poème de Thomas

août 2002

Je sens comme une rupture, comme une cassure
La faille est là, peu large mais bien profonde
C'est une faiblesse perverse qui me ronge
Qui m'empêche d'écrire ce que je ressens
Mes pensées sont bloquées, stoppées, refoulées
je tente désespérement de casser ce mur immatériel
Mais mes sentiments se heurtent à plus fort
Alors j'attends, j'attends qu'avec le temps ce bouclier se fissure
Pour que définitivement je le perce avec la pensée la plus puissante qui soit:
Celle du désir de liberté.


©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh