Mon abandon

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs Mon abandon un poème de Pierre

mars 2003

Elle était fort belle, amusée
mal à l'aise le dos courbé.
D'un rire raide m'a confié
"Arrête donc et baise mes pieds"
Elle était reine et moi ses anges
je la servais, valet étrange
que j'étais, agenouillé tel un homme
qui jubile de la voir mordre la pomme.
Que vogue ta flotte sur mes flots
Qu'importe la plaie de mon ego
choyant son corps tout obstiné.
Ma vie dépend de son air comblé,
ses tendres frissons, sa voix où se mêlent
le feu fou et le doux miel.

©1995-2005 infomomes.net

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh