Mystérieuse pendaison

Mystérieuse pendaison poème de Sébastien V.

juillet 2003 Elle sait si bien se pendre

Se pendre à mon plafond

Vous n'la trouvez pas tendre

Elle vous donne le frisson

Elle vous mire de ses yeux

Qui sont quatre sur son front

Je sais que c'est affreux

De voir cette pendaison

Si elle vient au matin

Croyez donc cette histoire

Le jour sera chagrin

Alors vivement ce soir

Quand le soleil se couche

Que la lune apparaît

Si elle vient dans ta couche

Alors l'espoir renaît

Du bout du filament

Elle flotte tel un ange

Apparaît tendrement

Et puis rejoint l'étrange

L'avez-vous donc compris

Vous la reconnaissez

C'est bien d'elle qu'il s'agit

Elle vous guette l'araignée

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh