Parfois

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Parfois un poème d'

Olwen

novembre 2000

Parfois je me perds dans mes pensées, oubliant tout ce qui aurait un rapport avec mon existence.

Mais comment pourrais-je l'éviter ?

Comment pourrais-je oublier ma petitesse dans cet univers inexorablement grand et pour toujours inconnu ?

Après tout je ne suis qu'un néant dans l'immensité qui m'entoure, qu'un grain de sable dans un désert sans frontières, un simple humain parmi tant d'autres qui cherche son chemin pour ne jamais le découvrir.

Toutes ces vagues pensées qui se mêlent dans mon esprit me rappellent souvent que tout en étant un "tout", je ne suis rien et que ma vie est aussi insignifiante aux yeux de ce monde que l'est pour moi une goutte d'eau dans l'océan.

Dans ces instants je disparais... je n'existe plus... ma vie s'endort, je suis morte.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh