Peine d'amour

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Peine d'amour un poème de

Valéry

juillet 2000

quand je songe à toi

les larmes me coulent comme la première fois

tu es parti

avec ma meilleure amie

tu es parti sans rien dire ou penser

tu es parti et ne reviendras point

car je ne t'aimerai point

la peine que tu m'as faite

chaque larme que j'ai laissé couler

tu vas les payer

par la haine ou la jalousie

mais compte sur moi tu vas le regretter !

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh