Plainte nocturne

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Plainte nocturne un poème de

Maude

décembre 2000

Laisse-moi pleurer,

Laisse-moi crier,

Laisse-moi t'aimer

Mais ne me laisse pas tomber

Comme un vol d'oiseaux

Comme un cheval diurne

Dans le plus grand rodéo

Dans une plaine nocturne

Laisse-moi pleurer

Laisse-moi oublier

Laisse-moi me lamenter

Mais ne me laisse pas tomber

Je tomberais de trop haut

Probablement, je me briserais les os

Préfèrerais-tu cela?

Que de me voir comme ça?

Cette nuit, j'en finirai

Avec cette vie de mal-aimée

Lorsque le voile tombera

Déjà, je ne serai plus là

Laisse-moi hurler,

Laisse-moi pleurer,

Le temps d'un baiser

Le temps d'oublier

Je me souviendrai du jour

Où, sous la lune,

On est tombé en amour,

Dans une plainte... nocturne

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh