Réponse à Audrey

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs E-mail à Audrey un poème de Flora, 15 ans

mai 2002 Je viens de lire ta lettre

Je ne sais plus quoi penser

Je vais être honnête

Je n'ai fait que pleurer

Tu as des mains magiques

Tout ce que tu peux écrire

Me rend triste

Ou bien me fait rire

Aujourd'hui ta lettre m'a touché comme une flèche atteindrait mon coeur

Je pensais impossible,

Pleurer devant un ordinateur

Mais je suis comme toi, trop sensible

Comment pourrais-je oublier

Tout ce que tu as fait pour moi ?

Ce soir, je suis, de mes chagrins, libérée

Et c'est grâce à toi

Ce petit poème ne saurait expliquer

Tout ce que je ressens pour toi

Même un livre entier

Ne suffirait pas.

(26 septembre 2001; 20h24)

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh