Sans père

Sans père un poème de

Espérance

mars 2004 je n'ai pas eu le choix,

on s'est servi de moi.

je l'ai vraiment aimé,

il m'a laissé tomber.

je n'avais que vingt ans,

je ne pouvais vivre sans.

mon coeur est encore brisé,

il faut tout recommencer.

pour lui ce n'était qu'un pari,

mais je ne l'avais pas compris.

nous n'étions que tous les deux,

comme un vrai couple amoureux.

main dans la main,

on était bien.

peau contre peau,

c'était trop beau.

des mots doux dans l'oreille,

un coucher de soleil.

pour moi rien de mieux rêver,

que nous nous sommes embrasser.

pour lui ce n'était qu'un jeu,

je pleure encore, je m'en veux.

avec ses copains,

nous rigolions bien.

ils se sont moqués de moi,

maintenant je sais pourquoi.

il m'a fallu des années,

pour oublier qu'il ne m'aimait.

même si ce n'était qu'un jeu,

je pense qu'il m'aimait, un peu.

quelques années plus tard

il m'annonçait :" je pars ".

un bébé en route,

et encore je doute.

il n'aura pas de père,

mais que vais-je donc faire?

je vais être maman,

sera-t-il suffisant?

si il est là,

c'est à cause de moi.

l'absence d'un père,

je peux la combler.

l'absence d'une mère,

c'est trop pour un bébé.

je vivrai pour lui,

je serai son amie,

je serai sa maman,

j'ai peur en y pensant.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh