Sans queue ni tête

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs

Sans queue ni tête un poème de

Jonathan Nussbaumer

décembre 1997

C'était un animal blanc et rayé de noir

Vivant dans les pauvres cavernes sombres,

Dans son logis plongé dans la tristesse de l'ombre,

De bien vivre, il ne trouverait aucun espoir.

Il se cachait derrière un rocher pour les voir,

Faiblement à cause d'une certaine douce pénombre,

Il les enviait eux qui étaient en faible nombre,

Pour lui, c'était un affreux maudit cauchemar.

Dans sa vielle tanière noire, il se réfugiait

A chaque fois qu'un petit pleur apparaissait.

Il s'y sentait en totale sécurité.

Cet animal seul qui n'avait ni queue ni tête,

Restera toujours et encore à se cacher,

Sans jamais avoir connu l'unique mot fête.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh