Temps

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs Temps un poème de

Pierrot (Montpellier, 15 ans)

mars 2002 Il y a une heure tout était différent.

Il y a une seconde j'étais encore enfant.

Je courais inconsciemment,

Toujours plus vite, toujours moins lent.

Mais les grains de sable tombent,

Et je vois au loin ma tombe,

Qui me nargue et me sourit.

L'air de dire : "Allez, viens vite !

Depuis le temps que je t'attends,

Depuis le temps que tu m'évites.

Te voilà enfin mon grand,

Vers moi tu te précipites.

Toujours plus vite, toujours moin lent.

Comme quand tu étais enfant.


©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh