Thunder

JEUNES POÈTES

la page dont vous êtes les auteurs Thunder un poème de Charles D.

octobre 2002

De ton regard juvénile
Naquit un feu qui enflamma mon être
Je dérobai mon regard et m'esquiva
Pourtant de ce souvenir
Encore présent indicatif
Ce feu va toujours dévorant
Un feu que toute l'eau
Des océans ne saurait éteindre
Un feu que toute l'eau
Des fleuves ne saurait éteindre
Depuis, je compris que je t'aime


©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh