juin 1944 - juin 2004

juin 1944 - juin 2004 un poème de

Norah

juin 2004 Il y a peu de temps

soixante ans précisément

des hommes se sont battus

pour une idée simple mais si précieuse

la liberté ...

la liberté de pouvoir penser, bouger

sans être tué

Tant de corps sont tombés près de Normandie

pour que la liberté prenne vie

dans les coeurs meurtris

de tant de peuples et patries

Pour que leurs enfants puissent de nouveau sourire à la vie

sensation étrange de savoir que grâce à la mort

la vie et la liberté sont de nouveaux présentes

alors préservons cette liberté

vivons la vie comme si demain était la fin

vivons la vie au nom des personnes qui ont donné la leur

vivons sans préoccupation

vivons pour vivre tout simplement

la vie que nous menons aujourd'hui est une chance

nous pouvons exprimer nos idées sans nous faire tuer

Tant de personnes malheureusement ne possèdent pas cette liberté

alors vivons pour eux ...

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh