Jeunes Journalistes

JEUNES JOURNALISTES

la page dont vous êtes les auteurs

sujetLa classe transplantée (classe verte) auteurSoraya date écrit le 13 octobre 2004 (mercredi), 13h13 (je vous assure, c'est pas une blague)

Nous avons attendu si longtemps ! C'est enfin arrivé...
Nous allons aller à Stosswihr, dans le département 68, près des montagnes, pour faire du ski, des ateliers d'orientation...
Nous étions tous si heureux ! Alors rendez-vous dimanche au portail de l'école avec les valises pour partir dans le car !
Le dimanche venu, nous ne réalisions pas ce que nous vivions. Dans le car, le "gang", Alexis, Paul, Baptiste, Thomas et les autres, pour nous remettre la pêche ont fait les fous pendant tout le trajet !
J'avais Baloo, ma peluche, dans mes bras. Mr.V., notre prof d'Allemand, établissait la liste des chambres.
Super ! J'étais avec Sarah, Sophie et Diane.
Nous sommes enfin arrivés. Je vis un bâtiment miteux : c'était donc ca ? Non, heureusement, c'était juste une vielle boutique.
Nous descendions du car et nous devions monter une pente de béton pour arriver jusqu'au centre. Il y avait plusieurs bâtiments : la cantine, le pavillon, le central...
Des moniteurs tout comme Barbara (bof bof) et Hervé (super sympa) sont venus se présenter, présenter le centre... Nous nous sommes donc couchés, heureux.
Le lendemain matin, petit déjeuner. Un long buffet nous attendait. Je pris de tout : céréales, chocolat chaud, un verre de jus d'orange... Ensuite, toilletage et habillement de ski. On se mit de la crème solaire et du baume pour les lèvres.
Puis Dany, le moniteur de ski, nous mit des chaussures de ski (on aurait dit des chaussures à talon !). Nous étions si excités ! Mais nous n'allions pas faire du ski normal, mais du ski de fond.
Nous nous asseyons donc dans le bus. Une fois arrivés, nous demandions de l'aide pour mettre les skis et nous choisissons nos skis (la longueur dépend de notre taille) et nos bâtons. Dany nous expliqua que, le ski de fond, ce n'est pas que marcher sur des skis, comme certains le disent, mais il y a beaucoup de glisse.
Une fois terminé, nous étions crevés. Après chaque séance de ski, les moniteurs nous donnaient de la tisane ou du thé chaud et des gâteaux, des biscuits ou des gaufres. Il faut bien goûter ! Puis, nous devions rentrer. Nos chaussettes étaient humides à cause de la neige. Puis la douche.
Enfin arriva le moment du dîner, un de mes meilleurs souvenirs ! Nous étions à une table avec comme entrée, chaque soir, des soupes délicieuses que même ma mère ne sait pas en faire. Sinon, légumes, viandes parfois frites... et eau pour tout le monde ! L'eau était super bonne, comme un peu sucrée. Puis Mr.V. nous annonca que nous ferions une pièce de théâtre et, en plus des activités, nous ferions des répétitions.
Puis le mercredi arriva, c'était la randonnée, un des moins bons moments. Je m'étais disputée fort avec Diane, Sarah, Sophie. C'était crevant et pour manger, je n'avais recu qu'une saucisse. Mais heureusement, j'avais des betteraves blanches (miam!), des chips, de l'eau...
une fois rentrées, nous nous sommes réconciliées et c'était le même programme tous les jours(ce n'était pas du tout ennuyant !).
Le vendredi, nous devions jouer la pièce (les Musiciens de Brème) ainsi que les CE2 (les sorcières du Katzenstein), les CM1-CM2 aussi.
Puis le samedi, après le dîner, nous avions le temps de nous préparer... pour un évenement spécial... la boom !
Diane ne se maquilla pas. Sarah un peu. Moi qui ai la peau mate, je décide de me maquiller les yeux avec du bleu très clair (pour que ça ne se voit pas trop), et du gloss. Mais je décide après d'enlever mon gloss.
J'ai prêté des habits à Sarah, je suis sa styliste, maintenant ! Sophie se fit un look très foncé : yeux charbonneux, noirs - bleus très foncé, avec rouge à lèvres rose foncé aussi. Elle qui a la peau blanche, ça se voyait, et comment !
Nous sommes arrivés dans la salle : une boule de discothèque, Barbara fait le DJ avec la sono. Au programme : des slows, Seal et Mylène Farmer, la Star Ac 2 (Musique), DJ Bobo, Shakira... On s'est éclaté et Mr.V. et Mr.A. nous ont filmés !
Le jour d'après, le dimanche, nous devions partir. Nous avons vécu une semaine inoubliable. Si inoubliable... qu'on croirait que rien ne s'est réalisé, qu'en fait, tout ça, n'était qu'un rêve... Mais non... cette histoire, on l'a vraiment vécu. http://www.momes.net
Page en construction permanente, dernier remaniement le
14/10/04

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh