Togo découverte : Kofi

TOGO DÉCOUVERTE

Kofi, de Davedi au Togo

Mes amis salut
Je me nomme Kofi j'habite Davedi un petit village Tsévié est une ville du Togo non loin de Tsévié.
Mes parents et moi vivons dans une case faite d'une grande pièce qu'on partage tous ensemble. Je suis le deuxième fils de ma mère mais le onzième de mon père, car il a trois femmes et 13 enfants. Ma mère est la troisième femme. Je sais faire beaucoup de choses.
Le matin je me réveille à 4h 45mn, je balaie la cour de la maison et lave les assiettes. Après cela je vais au marigot pour puiser de l'eau puis faire la toilette à mes petits frères. Et on va à l'école.
Nous avons de la chance car certains d'entre nous vont à l'école. dans d'autres familles, les enfants sont laissés à eux même et leurs parents n'ont même pas d'argent pour les scolariser tous.
Mon père m'a aussi appris à réparer les seaux et les bassines troués. J'ai oublié le mot exalte un instant... voilà "colmater". Donc je les répare avec du plastique fondu. Je le fais bien et des amis et voisins viennent souvent me voir et je leur répare leurs objets en plastique. Cela se rapporte un peu de sous (argent).
J'ai beaucoup d'amis à l'école et souvent on joue et on s'amuse ensemble, j'aime beaucoup le foot.
Nous avons des poules et des moutons à la maison. Les moutons dès fois les samedis je les amène au champ et là ils vont brouter de l'herbe.
Ah vous savez mon père à un grand champ.
Pendant les vacances, je vais garder les cultures de mon père car les oiseaux et les singes viennent dès fois pour détruire les cultures. Avec mon lance-pierres, je vais à la chasse. Et ej reviens toujours avec un oiseau que je déplume et fais cuire sur le feu après y avoir mis du piment et du sel. C'est très délicieux.
Bon revenons ! où suis-je? Bon voilà! Je vais vous décrire une journée de classe.
Je suis au cours moyen première année.
Chez nous l'école commence à 7h 30mn.
Après les formalités, je veux dire la montée des couleurs nous rentrons en classe.
La première matière est la religion. Le maître nous parle de Dieu et il nous dit des prières que nous devons apprendre par coeur et réciter. Après cela nous ferons les maths, un peu de Français et l'éducivip (éducation civique). Dans ce cours nous parlons des sciences naturelles:
- le corps humain
- les maladies
- les préventions
Juste après c'est la récréation à 10 heures. Je vais vous décris un peu l'ambiance pendant une récréation.
La récréation est le moment de nous dégourdir les jambes, de croquer un beignet d'haricot ou de crier à notre aise.
Souvent Kodjo sort de sa poche une petite balle, le balle vole, tombe, frappe le mur, rebondit d'un camp à l'autre. moi pendant la récréation je mange toujours mon plat préféré Akpan (pate de maïs) avec du poisson. Et je bois du jus de citron ou "liha" (boisson en base du maïs).
Le maître siffle la fin de la récréation par un coup sec de sifflet et nous disons souvent juste après le sifflet penalty , penalty, il n'est pas très content. Si nous disons cela et gare à toi si jamais il t'arrête.
Nous nous alignons devant les classes et c'est parti pour 11h 30mn, heure à laquelle nous devons rejoindre la maison et revenir l'après-midi de 15h à 17h.
Mon père
Mon père est un cultivateur. Comme je l'avais dit il a un grand champ. Sa houe sur l'épaule il quitte tôt le matin et se dirige vers son champs, il a une grande plantation. Si il va le matin, il ne revient que le soir. Pour cela ma mère lui prépare de la nourriture pour le midi. Mon père va au champ tous les jours sauf le dimanche. Et c'est mon père qui revient le soi avec des vivres à savoir manioc, ignames, arachides et autres.
Ma mère
Ma mère reste chaque temps à la maison. Sauf les jours du marché. Elle entretient la maison, prépare le repas et lave les linges. Elle travaille à longueur de journée.
Mes grands-parents
Ils sont dans la même maison que nous. Chaque soir ils nous racontent des histoires.
Mon grand-père a plus de soixante-quinze ans. Quand on lui demande son âge, il dit qu'il est né pendant la grande récolte du maïs. Lui-même ne sait pas trop son âge. C'est un beau vieillard et jadis un grand cultivateur lui aussi d'ailleurs on dit que c'est de lui que mon père a hérité ce grand dévouement pour la terre. Et souvent il nous partage des mangues et des oranges qu'il cueille sur ses arbres fruitiers.
Ma grand-mère, elle n'est pas aussi sportive que papi. Elle s'appuie sur une canne pour se déplacer. Elle n'entend plus. Et sa vue est mauvaise souvent elle me confond à mon petit frère, de même année que moi, nous sommes des consanguins lui, il se nomme Kodjo Jean Philippe.

Plus d'idées d'activités

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh