Porjet en classe : élevage de ver de farine

Projet en classe : élevage de ver de farine

Leçon - Niveau CE2 / CM1

Isabelle, enseignante en primaire, nous propose ce projet d'école sur un élevage de ténébrion meunier, communément appelé "vers de farine". Dans un premier temps, les élèves observent les vers, puis dans un second temps ils pratiquent des expériences en groupe. Ce projet permet de mettre en oeuvre une démarche expérimentale, d'émettre des hypothèses et de proposer des solutions raisonnées.

Présentation du projet

Sujet : Le ver de farine, larve du coléoptère "Tenebrio molitor" (ténébrion meunier)
Discipline : biologie
Niveau : CE2 / CM1
Disposition : classe / groupe

Élevage

Les larves restent dans un bac à parois lisses dans une couche de 4 cm de copeaux de bois. ( litière pour rongeurs.) On mélange de la nourriture sous forme de croquettes pour chien ou chat, de riz soufflé pour animaux domestiques et/ou de pain.

Bien que ces vers peuvent se passer d’apport en eau particulier, on peut leur proposer quelque fois des épluchures de carotte ( rincées pour enlever toute trace d’insecticide.) Pour accroître la population, il faut mettre les plus gros vers dans une boite à part ( pour qu’ils se nymphosent), et isoler les nymphes des vers ( elles peuvent se faire attaquer.

Les adultes sont mis dans une boite au fond de laquelle on place de la farine protégée par un grillage fin.
Les adultes pondront à travers le grillage et les oeufs seront protégés des mandibules des parents.

NB : Le cycle à température ambiante (20°C) dure plusieurs mois ( contre un mois à 26°C)

Cycle de vie

L’oeuf : A la naissance , les oeufs sont blancs, minuscules et il en faut un grand nombre car plusieurs seront détruits par les oiseaux. Il sont recouverts d’une sécrétion visqueuse. Dans des conditions favorables, l’éclosion se produit au bout d‘une semaine.

La larve : Elle ressemble à un petit ver. Pour se développer, elle mange continuellement. Elle devient alors trop grosse pour sa peau rigide. Pour grandir, la larve doit muer, c’est à dire qu’elle change de peau plusieurs fois. Ce stade dure environ 10 semaines.

La nymphe : elle set généralement inactive. Elle s’immobilise en s’entourant d’une enveloppe. L’insecte est immobile et ne se nourrit pas , mais il subit une grande transformation. Cette période dure de 10 à 20 jours.

L’adulte : Le ténébrion adulte émerge en laissant derrière lui un enveloppe vide. C’est la dernière phase de sa transformation. Le mâle et la femelle adulte sont identiques. C’est à ce stade qu’ils cherchent à se reproduire. Les femelles peuvent pondre jusqu’à 500 oeufs pendant leur vie qui ne dure que 20 jours au maximum. Même s’il a des ailes, le ténébrion ne peut pas voler mais il peut sauter.

Séance 1 : présentation de l'élevage

Matériel :

  • Vers
  • Bandes de papier
  • Petits récipients
  • Affiche blanche

Compétences disciplinaires :

  • Proposer la mise en oeuvre des étapes caractéristiques d’une démarche expérimentale

Compétences transversales :

  • Émettre des hypothèses
  • Faire des choix

1ère phase
L'enseignant distribue à chaque groupe un petit récipient contenant quelques vers sans préciser leur nom.
Chaque enfant dispose d’une bande de papier sur laquelle il peut noter ses remarques et ses questions.

2ème phase
Mise en commun : L'enseignant retranscrit les questions des élèves au tableau puis leur demande d’essayer de les classer.
Critères visés : nourriture, reproduction, croissance…
Discussion entre les élèves : quelles sont les questions pour lesquelles on pense pouvoir trouver une réponse?

3ème phase
Comment répondre à ces questions?
Réponses attendues: livres, expérimentations…
Les élèves choisissent une ou plusieurs questions pouvant être expérimentées en classe.
Ils auront à réfléchir à la mise en place des expériences pour la séance suivante.

NB : les questions restent affichées toute la semaine.

Séance 2 : mise en place des expériences

Matériel :

  • Vers
  • Vivarium
  • Petites boîtes
  • Son
  • Croquettes
  • Epluchures de carottes
  • Isabelle

Compétences disciplinaires :

  • Proposer des solutions raisonnées

Compétences transversales :

  • Émettre des hypothèses
  • Faire des choix

1ère phase
Rappel des questions retenues et propositions d’expériences
NB : l’expérience doit être réalisable et doit répondre à une question

2ème phase
Les élèves se répartissent en groupes en fonction des expériences qu’ils souhaitent mettre en oeuvre. (5 enfants par groupe au maximum)
2 groupes peuvent travailler sur la même question.

3ème phase
Mise en place technique des expériences. Si les élèves sont confrontés à un problème de temps ou de matériel, ils pourront réaliser leur montage lors d’un moment libre, plus tard dans la semaine.

NB : Cette séance précède deux semaines de vacances. Il est donc indispensable que les enfants choisissent des protocoles d’expérimentation ne nécessitant pas de surveillance fréquente sur une longue période.