100 ans de Bandes-dessinées 2

Chaque semaine, découvrez les dates qui ont marquées l'Histoire de la BD ! Que s'est-il passé du 8 au 14 janvier ?

8 janvier

1979
disparaissait Victor Hubinon. Il avait débuté en 1946 avec un récit de guerre, "L'Agonie du Bismarck", directement suivi par les premières planches des aventures d'un pilote américain qui allait marquer plusieurs générations de lecteurs du journal Spirou : Buck Danny. Ce perfectionniste rigoureux, aux dessins précis et minutieux, était également l'auteur de nombreuses autres séries, humoristiques comme "Blondin et Cirage"(Dupuis), ou réalistes comme "Barbe Rouge" (Dargaud), "Tiger Joe", "La Mouette", etc. Il réalisa également des biographies en bande dessinée : Surcouf, Stanley, Mermoz (Dupuis).

9 janvier

1908
disparaissait Wilhelm Bush, le père de Max und Moritz, qui allait inspirer "Le capitaine et ses garnements".

1901
naissait , le père de Blondie, l'héroïne de bande dessinée la plus diffusée dans le monde : plus de 1800 journaux divers la publient. Cette secrétaire écervelée naquit en 1930. Un fils de millionnaire, Dagwood Blumstead, accepta d'être déshérité pour pouvoir l'épouser. Ils vivront la vie banale d'une famille américaine banale, avec leur jeune chienne Daisy et leurs enfants, Alexander et Cookie. Les sandwiches de Dagwood, monumentaux, sont aussi célèbres que son unique passion : la sieste. Après le décès de Chic Young, en 1973, c'est son fils Dean qui poursuivit le scénario de la série.

1952
naissait Frank Margerin, le créateur de Lucien, premier loubard de papier et premier héros de BD issu des banlieues défavorisées, et de Manu, son équivalent en dessin animé. Membre du Dennis Twist.

1996
est inaugurée, à Bruxelles, au Centre Belge de la Bande Dessinée, une exposition "100 ans de bande dessinée aux Etats-Unis". Un siècle de création aux USA à travers l'oeuvre des plus grands auteurs, depuis Yellow Kid jusqu'à aujourd'hui. Un dossier pédagogique sera disponible à cette occasion. Jusqu'au 7 avril. Infos : (19 32 2) 219.19.80.

 

1929
naissaient Tintin et Milou (Casterman). Incarnation même de la bande
dessinée classique, inusable, notre reporter à la houppe blonde est le seul héros européen à avoir réussi à séduire le monde entier. Tintin est un mythe, largement commenté par les universitaires et les philosophes. Des dizaines de livres, de films, d'émissions télévisées lui ont été consacrés et d'autres sont encore en préparation, signe de la richesse de ses aventures où se lit, en filigrane, l'aventure de ce siècle, de la colonisation à la conquête spatiale. Près de deux cents millions d'albums vendus dans le monde, traduits en quarante-cinq langues, témoignent d'un succès sans cesse croissant, qui s'est encore accéléré avec le décès de son
créateur, en 1983. Cette réussite planétaire d'un petit reporter belge réside bien moins dans le personnage limpide de Tintin que dans les caractères bien plus complexes et bien plus humains de ceux qui l'entourent, du colérique capitaine Haddock au distrait mais génialissime Professeur Tournesol en passant par les maladroits Dupond et Dupont et l'insupportable diva Bianca Castafiore. Mais le véritable secret de ce succès ne se comprend que lorsqu'on voit le regard hypnotisé et heureux des enfants qui se plongent dans ses aventures. Un regard que retrouvent également les adultes qui ouvrent, pour la centième fois, ces albums de leur enfance et qui y découvrent, encore et toujours, de nouvelles choses. En cela, Hergé a rejoint les grands enchanteurs de ce siècle, ces Chaplin, ces Disney... qui ne se démoderont jamais..

1954
naissait Chris Lamquet, scénariste de Gilles Roux et Marie-Meuse (Lombard) pour Magda, et créateur de Quasar (1982, Dupuis), de Tropique des Etoiles (Helyode) et de l'Amour Hologramme (Casterman). Spécialisé dans la science-fiction humaniste, il s'est récemment tourné vers la production de mangas pour l'éditeur japonais Kodansha.

11 janvier

1957
naissait Bernard Hislaire, le père de Bidouille et Violette (Dupuis), série romantique créée en 1978 pour le journal Spirou. En 1985, sous le pseudonyme Yslaire, il signe l'un des plus importants albums de la décennie, le superbe Sambre (Glénat).

1959
apparaissait Totoche (Ed. la Séguinière/Tabary), gamin des rues parisien à l'époque où Paris comportait encore des terrains vagues et des rues où pouvaient jouer les enfants. Dessiné par Jean Tabary pour le journal Vaillant puis pour Pif Gadget, il dirigeait une bande bien sympathique constituée du pauvre Jeannot, de la peste Corinne, du boulimique Bouboule et de quelques autres personnages-clichés. Ses aventures ne se limiteront pas à ces stéréotypes et s'ouvriront bien souvent à des thèmes dramatiques, que l'on n'a pas coutume de traiter dans la BD dite de divertissement..

1968
apparaissait la Rubrique à Brac (Dargaud), de Gotlib, l'un des monuments de l'humour contemporain. Très inspirée du journal américain Mad et des dessins animés de Tex Avery, on y retrouve la même folie dévastatrice.

1973
apparaissait le Génie des Alpages, par F'Murr (Dargaud). De joyeux ovins qui allaient, par leur sens de l'humour absurde, imposer le non-sense dans la bande dessinée européenne.

1996
inauguration de l'exposition "Yves Chaland" à l'Espace BD, à Bruxelles. Jusqu'au 10 février. Infos : (19 32 2) 512.668.69.

12 janvier

1913
apparaissait "Bringing up Father", par Geo Mc Manus, ancien dessinateur de mode devenu prolifique dessinateur de BD au "New York American". Rebaptisée en français "La Famille Illico", cette série narre les vicissitudes conjugales d'un milliardaire irlandais, ex-ouvrier, Jiggs, et de son épouvantable femme, ex-blanchisseuse, Maggie. Peinture de moeurs sociales, cette bande dessinée est surtout remarquable par la qualité des dessins, et notamment des décors, très influencés par le "Modern Style".

13 janvier

1930
Mickey faisait ses premiers pas en bande dessinée. Créé par Ub Iwerks - et non par Disney - il était déjà une star du dessin animé depuis qu'en 1928 "Steamboat Willie" l'avait révélé au monde entier. Adaptées par Walt Disney en personne au scénario et par son associé Un Iwerks au dessin, ses aventures furent bien vite reprises en solo par le talentueux Floyd Gottfredson, qui leur imposa vite sa patte graphique. Grâce à lui et à tous ceux qui le suivraient, tous rassemblés sous la signature "Walt Disney" au bas de la dernière case, la petite souris futée et impertinente du dessin animé vécut des centaines d'aventures inédites.

1914
naissait Jijé,l'auteur le plus admiré par ses pairs. Dessinateur hyper-doué, il excella tout autant dans le dessin humoristique (Spirou, Blondin et Cirage) que dans le dessin réaliste (Jerry Spring, Jean Valhardi et de nombreuses biographies : Don Bosco, Emmanuel, Baden Powell, Tanguy et Laverdure, etc). Sa production, dense, diversifiée, témoigne des multiples facettes de son talent, dont la moindre n'est pas d'avoir servi de maître et d'initiateur à de jeunes auteurs tels qu'André Franquin, Morris et Will. Peintre, sculpteur, cet immense créateur a eu une influence déterminante sur de nombreuses stars actuelles de la bande dessinée, comme Giraud, Juillard ou Mézière.

1927
naissait Mouminoux, alias Dimitri. Collaborateur du journal Spirou, pour qui il réalisa des "Belles histoires de l'Oncle Paul" et collabora à la série Valhardi, il se tourna ensuite vers le dessin humoristique, avec des personnages tels que Goutatou et Dorochaux (Pilote), Rififi (Tintin), Charlot (Fleuve Noir)... avant de créer, dans un genre bien plus incisif, le personnage de Krampon, encombrant prisonnier du Goulag (Charlie Mensuel). Depuis, il a également dessiné des récits impitoyables : "Deo Gratias", "le Meneur de Chiens", "Pognon's Story", "Kaleunt", etc.

1938
naissait Cabu, le père du "Grand Duduche".

1947
apparaissait Steve Canyon, courageux pilote américain dessiné par Milton Caniff

1996
démarre une exposition "François Walthéry Bout à Bout". Rétrospective amicale consacrée par "Oufti Walthéry asbl" à l'auteur de Natacha à l'occasion de ses 50 ans. Jusqu'au 4 février à Visé (Belgique). Infos : (19 32 41) 62.71.81.

14 janvier

1863
naissait Richard Outcault, le créateur du Yellow Kid, le personnage dont la date de création sert de référence à celle de la bande dessinée. Il aura donc cent ans cette année, mais quand ? Patience, patience, vous le saurez avant le 31 décembre...

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh