100 ans de Bandes-dessinées 48

Imprimer la fiche

19 août

1947
Michel Weyland naît à Ixelles, en Belgique. Il suit des cours d'arts plastiques à Saint-Luc, à Bruxelles, et entre à "Tintin" en 1968 avec "Stereo-Land". Il abandonne ensuite la bande dessinée, mais y revient en 1980, avec la pulpeuse Aria, qu'il publie à nouveau dans "Tintin" (albums au "Lombard" puis chez "Dupuis"). Il crée "Yvanaëlle, la dame de Mordorez" en 1988 pour les Editions du Lombard, qu'il abandonne ensuite pour ne plus se consacrer qu'à Aria.

20 août

1995
Hugo Pratt, l'un des auteurs de bande dessinée les plus adulés, célèbre dans le monde entier, part rejoindre ces autres grands aventuriers qui l'avaient tant influencé et qui, partis avant lui, l'attendaient depuis au pays des rêves éternels.

21 août

1948
Francis Masse naît à Gap, en France. Après avoir enseigné le graphisme, ce peintre et sculpteur débute par des courts-métrages en animation, qu'il réalise au début des années 70. Ses premières planches de bande dessinée paraissent dans la presse underground de l'époque puis dans la presse de bande dessinée : "Pilote", "Fluide Glacial", "Charlie Mensuel", "Hara-Kiri", "L'Echo des Savanes", etc. En 1976, certains de ses récits complets sont réunis sous le titre "Masse" dans un recueil (aux Editions du Fromage) qui est directement suivi, l'année suivante, d'un second volume: "Mémoires d'Outre-Tombe" (aux Editions Audie). L'univers loufoque de Masse, kafkaïen et érudit, totalement absurde, de même que son graphisme surchargé, sont déjà installés. Il peaufine ce style très personnel en remaniant ses premiers récits et en les complètant pour son "Encyclopédie de Masse" (deux volumes parus aux "Humanos" en 82 et 83). En 1981 paraît son premier récit de longue haleine, "On m'appelle l'Avalanche" ("Humanos"). Et c'est à partir de 1982 qu'il entame avec le mensuel (A suivre) une fructueuse collaboration qui se concrétisera par de nouveaux albums : "Les deux du Balcon" et "La mare aux Pirates" ("Casterman").

1933
William Ritt, scénariste, et Clarence Gray, dessinateur, créent un nouveau personnage de science-fiction : Brick Bradford, mieux connu en Europe sous le nom de Luc Bradefer. Il accomplira des voyages extraordinaires - certains, à la façon de Gulliver, dans l'ininiment petit - à travers l'espace et le temps, accompagné de sa belle, Béryl Salisbury, de Kala Kopak et de Bvko O'Brien. Publiée d'abord en bandes quotidiennes, cette série acquiert un tel succès qu'on lui adjoint vite une planche hebdonadaire pour les éditions dominicales, puis elle est rééditée sous forme de "comic books" et même adaptée en feuilleton télévisé. En 1949, William Ritt cède le scénario à son comparse qui la poursuit en solo avant de confier les strips quotidiens à Paul Norris. Gray poursuit la planche hebdomadaire jusqu'à sa mort en 1957. Norris la continue alors jusqu'en 1987, année où Brick Bradford prend un repos bien mérité mais définitif.

22 août

1880
George Herriman naît à New-Orleans. Il publie son premier dessin à l'âge de dix-sept ans dans le "Los Angeles Herald", ce qui lui vaut d'être engagé par ce même journal au département photogravure. Dès 1900, ses dessins paraissent dans divers journaux (dont "Life") mais il faut attendre 1903 avant qu'il se mette à la bande dessinée. Ses premières séries, très nombreuses, réalisées à la commande pour un "syndicate", la "World Color Printing", sont restées sans lendemain. Sauf la "Dingbat Family", qu'il crée en 1910. Elle devient "The Family Upstairs" et elle met en scène une famille traditionnelle, ainsi que des animaux, un chien, un chat et une souris, évoluant dans une petite bande dessinée interne aux strips. Celle-ci en sort en 1913 et vit sa propre existence sous le titre "Krazy Kat", l'un des tout grands chefs-d'oeuvre de la bande dessinée humoristique américaine. Il en poursuivra la réalisation (ainsi que celle d'autres séries) jusqu'en 1944, année de sa mort

23 août

1995
Tintin devient héros de jeu vidéo. Il rejoint ainsi d'autres classiques de la bande dessinée franco-belge - Astérix, Spirou, les Schtroumpfs - adaptés sur consoles Nintendo et Sega par Infogrames, une compagnie française qui monte, qui monte...

24 août

1996
Le 8e festival européen de jazz et de musiques actuelles commémore à sa façon le centenaire de la bande dessinée en intégrant dans son programme des performances musicales et graphiques signées par des auteurs de BD. Cet événement original aura lieu à Welkenraedt, en Belgique, jusqu'au 26 août, et vous pouvez obtenir des informations au 19.32.41.64.31.27

25 août

1945
Daniel Hulet naît à Etterbeek, en Belgique. Il dessine quelques gags et récits complets dans "Tintin" à partir de 1975. En 1977, avec le scénariste Vicq, il y crée "Léo Gwenn". Il rejoint l'équipe internationale de l'éphémère journal "Super As" en 1980 avec "Pharaon" (Editions Novedi) et, en parallèle, celle de "Spirou" avec Chris Melville, deux séries scénarisées par Duchâteau. Pour "Vécu", en 1985, il crée "Les chemins de la gloire" avec Bucquoy puis, dans "Circus", en 1987, "L'Etat morbide", qu'il réalise en solo. Il se retrouve ensuite chez M.C. Productions avec "Voyage en tête étrangère", à partir de 1992.

1913
Walter Crawford Junior, dit Walt Kelly, naît à Philadelphie en Pensylvanie. Il commence à dessiner dans le journal de son lycée, la Harding High School. En 1935, il entre aux studios Disney, où il collabore à divers grands dessins animés : Blanche Neige, Dumbo, Fantasia. Mais, en 1941, ayant participé à une grève, il est mis à la porte. Entretemps, il avait publié dans "Animal Comics" une série intitulée "Bumbazine and the singing Alligator" où apparaissait un oppossum nommé Pogo. Après son licenciement, il réalise des histoires pour enfants pour survivre, mais garde ce personnage en tête. Quelques années plus tard, il le retravaille et en publie une mouture définitive en 1948. Cette année-là, nommé directeur artistique au "New York Star", il se tourne plus vers la satire politique et entame la publication d'un Pogo au ton plus incisif, en strips quotidiens. Il le poursuivra jusqu'à sa mort, en 1973. Walt Kelly a été nommé Président de la National Cartoonists Society en 1954.

semaine précédente - calendrier - semaine suivante

Imprimer
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh