Les jeux paralympiques en 10 questions

Les athlètes handicapés ont leurs propres jeux olympiques, appelés jeux paralympiques. Ils  se déroulent la même année que les JO et sont organisés par le Comité international paralympique. Voici 10 choses à savoir sur les jeux paralympiques !

1 - De quand datent les jeux paralympiques ?

 Il y a eu plusieurs compétitions sportives réservées aux handicapés depuis la création des JO mais les premiers jeux paralympiques officiels eurent lieu en 1960, à Rome.

2 - Où se déroulent les jeux paralympiques ?

Depuis 1988, les jeux olympiques et les jeux paralympiques se déroulent dans la même ville. Les jeux paralympiques d’été 2016 auront donc lieu à Rio et ceux d’hiver se tiendront en Corée du Sud en 2020.

3 - Que signifie  « paralympiques » ? 

A l’origine, « paralympique » était la contraction de « paraplégique » et de « olympique ». Cependant, les paraplégiques sont paralysés des membres inférieurs, cette définition ne correspond donc pas aux autres handicaps ! 

Le terme est resté mais la signification a changé. Aujourd’hui, les jeux paralympiques sont considérés comme des jeux parallèles aux jeux olympiques. 

4 - Qui peut participer aux jeux paralympiques ? 

Les athlètes handicapés physiques ou visuels (amputés, aveugles, infirmes moteur etc.) mais aussi les handicapés mentaux. En revanche, les sourds et malentendants ne peuvent pas prendre part aux jeux paralympiques. 

5 - Pourquoi les sourds et malentendants ne peuvent-ils pas participer aux jeux paralympiques ?

Selon le niveau de surdité des athlètes, les capacités physiques ne sont pas altérées de la même manière. Les personnes faiblement sourdes peuvent donc courir, nager, lancer tout comme les personnes entendantes. En revanche, les sourds profonds peuvent avoir des problèmes d’équilibre (ce qui est quand même gênant pour courir).

Alors pourquoi ne pas les intégrer aux jeux paralympiques ? Tout simplement parce qu’ils ont déjà leur propre compétition, les Deaflympics !

6 - Pourquoi les handicapés mentaux ont-ils été exclus des jeux paralympiques ?

Les handicapés mentaux participaient aux jeux paralympiques depuis 1996. Mais entre 2004 et 2012, les handicapés mentaux ont été exclus de ces jeux.  Les athlètes atteints d’un handicap mental pouvaient cependant participer aux jeux olympiques spéciaux.

Cette exclusion faisait suite à des cas de tricheries et à la difficulté de « mesurer » le handicap et donc d’organiser les épreuves. Depuis 2012, de nouveaux critères d’éligibilité ont été mis en place et les athlètes handicapés mentaux peuvent à nouveau prendre part aux jeux paralympiques.

7 - Quels sports sont présents aux jeux paralympiques ?

Comme pour les jeux olympiques, la liste des sports peut varier d’une Olympiades à l’autre.

Jeux paralympiques d’été :

  • Athlétisme
  • Aviron
  • Boccia
  • Basket-ball en fauteuil roulant
  • Cyclisme : sur piste ou sur route
  • Canoë
  • Dynamophilie
  • Equitation
  • Escrime en fauteuil roulant
  • Football à 5 (athlètes malvoyants ou non-voyants)
  • Football à 7 (athlètes handicapés moteur)
  • Goalball (athlètes malvoyants ou non-voyants)
  • Haltérophilie
  • Judo (athlètes malvoyants ou non-voyants)
  • Natation
  • Rugby en fauteuil roulant
  • Tennis en fauteuil roulant
  • Tennis de table
  • Tir à l’arc
  • Tir sportif
  • Triathlon
  • Voile
  • Volley-ball assis. 

Jeux paralympiques  d’hiver :

  • Ski alpin
  • Ski nordique
  • Hockey sur luge
  • Curling
  • Snowboarding

Voici les pictogrammes des sports paralympiques :

sports paralympiques

8 - Combien y a t-il d’épreuves aux jeux paralympiques ?

Aux jeux paralympiques d’été 2016, il y aura 23 sports au programme soit 528 épreuves. Les athlètes viennent de 176 pays différents. Aux jeux olympiques il n’y aura « que » 306 » épreuves. Pourquoi une telle différence ? A cause des différents degrés de handicap qui nécessitent beaucoup plus d’épreuves afin que chacun puisse concourir contre des adversaires au même niveau.

9 - Est-ce qu’il existe des sports uniquement pratiqués par les athlètes handicapés ?

Absolument ! La plupart des disciplines sportives des jeux paralympiques sont les mêmes qu’aux jeux olympiques mais avec des règles adaptées. Et il existe aussi des handisport qui n’ont aucune équivalence, comme par exemple le boccia  (un jeu de boules qui ressemble à la pétanque) et le goalball (un jeu de ballon pour non-voyants).

10 - Est-il possible pour un athlète handicapé de participer aux jeux olympiques ?

Oui ! De nombreux athlètes handicapés font aussi bien que les valides dans leur discipline. Certains d’entre eux concourent même avec les athlètes non-handicapés lors de compétitions internationales.

Il arrive donc que des athlètes paralympiques parviennent à se qualifier pour les jeux olympiques. C’est le cas par exemple de Natalie du Toit en natation, Marie Runyan et Oscar Pistorius en athlétisme, Natalia Partyka en tennis de table, George Eyser en gymnastique, Oliver Halassy en water-polo, Lis Hartel en équitation, Neroli Fairhall en tir à l’arc… Tous ces athlètes se sont mesurés aux valides et ont même remporté des médailles !

Annonces Google