10 Raisons de penser que les profs méritent des médailles

Par -

Il y a quelques années, j’envisageais de devenir professeur des écoles. Mais ça, c’était avant, comme le dirait si bien le monsieur qui vend des lunettes.

Aujourd’hui, j’ai pleinement conscience que je n’ai pas les qualités requises pour exercer ce métier.

En fait, depuis que mes propres enfants sont scolarisés et que l’occasion de vivre les choses de l’intérieur en accompagnant quelques sorties scolaires m’a été donnée, je suis même totalement admiratif de ceux qui ont choisi d’exercer ce métier de professeur des écoles.

A chaque fois que j’y pense, je trouve que les profs méritent même carrément des médailles car :

Ils peuvent répondre 32 fois à la même question sans s’énerver.

Ils savent comment s’extasier devant n’importe quelle œuvre à l'esthétique discutable présentée par un élève.

Ils sont dehors pour surveiller la récréation par tous les temps.

Ils ne s’évanouissent pas quand un môme vient les voir en saignant abondamment de la tête après s’être mangé l’angle d’un mur (ou la dentition d’un camarade).

Ils arrivent à ne pas rire en nous voyant, même et surtout après avoir entendu tous les secrets familiaux inavouables racontés par nos enfants (trop) bavards.

Ils sont exposés aux poux en permanence.

Ils sont exposés aux virus, à la morve qui coule, aux éternuements en pleine face, en permanence.

Eux seuls savent comment supporter d’autres enfants que ceux issus de leur chair.

Ils maitrisent tellement mieux que nous l’art de faire semblant d’être touchés quand ils reçoivent la 13ème même boite de chocolats moyennement bons (fonctionne aussi avec les mugs, les bougies ou tout autre cadeau « original » de fin d’année).

Ils arrivent à contenir leur envie de scotcher sur les murs les enfants les plus insupportables pendant toute une journée alors que, nous, on ne tiendrait pas plus de 10 minutes.

 

Franchement, on frôle carrément la demande de légion d’honneur… ;-)