3 Bonnes idées de stands pour la Kermesse (ou pas)

Par -

Les kermesses d’école sont toujours de merveilleux moments qui génèrent en pagaille de délicieux souvenirs d’enfance.

Et, même si les grands classiques des jeux de kermesse remportent toujours de grands succès, personne ne serait contre un petit peu de nouveauté dans les stands proposés. Et pourquoi ne pas ajouter à la nouveauté un petit brin de folie en inventant des jeux un peu moqueurs ou tout simplement loufoques ?

Voici donc mes 3 propositions de stands de kermesse qui changeraient vraiment :

 

La pêche au mauvaises notes :

Dans une grande bassine remplie de papier froissé (du papier déjà utilisé et destiné à partir au recyclage) l’adulte qui tient le stand aura inséré une dizaine de feuilles sur lesquelles figurent en grand des mauvaises notes. L’épreuve se déroule en duo et l’enfant qui arrive le premier à pêcher 5 mauvaises notes remporte la partie en devenant le « King des cancres ».

 

Le range ta chambre :

 

Les parents sont vraiment désordonnés ! Pires que toi ! En plus, ils refusent de ranger leur chambre quand tu leur demandes. Le jeu consiste à tester quelle méthode de rangement parentale est la plus efficace : Ranger avec un sac poubelle ou tout jeter par la fenêtre ?

Deux enfants s’opposent donc, chacun avec une méthode, et doivent ranger une certaine quantité d’objets qui trainent au sol. Le premier doit tout mettre en sac poubelle. Le second doit bien viser pour envoyer les objets par une fenêtre (ou un cadre en bois symbolisant la fenêtre).

 

La cantoche infernale :

 

A la cantine, c’est paaaaaas bon. On nous sert des haricots pleins de fils et du poisson qui pue des pieds. Heureusement, Jean-Michel Moulinette, le chef cuistot, a mis au point une diabolique machine qui transforme les aliments mauvais en délicieuses frites dorées. Encore faut-il réussir à viser la bouche de ladite machine. L’idée consiste donc à tester l’adresse des enfants en leur faisant envoyer des faux légumes ou autres aliments en plastique de dinettes dans une caisse « habillées » en machine infernale. Quand il parvient à en envoyer 4, un cornet de fausses frites en sort (par un système de trappe actionnée par l’adulte qui tient le stand).

Bon, sinon, pour ceux qui préfèrent le classique, n'hésitez pas à vous rendre sur notre dossier spécial Kermesse. Vous y trouverez votre bonheur.