450 euros le pipi !

Par -

A ce prix-là, on pourrait penser poser nos fesses sur une lunette sertie de diamants, mais non ! 450 euros, c'est le prix d'un pipi sauvage, sur de la terre, près d'un arbre. Le genre de pipi que les plus discrets font gratuitement.

En la matière, Stéphane P. et sa fille ont encore des progrès à faire : alors que la petite Eleonore, 3 ans et demi, se tord dans tous les sens pour cause de pipi très très pressant, son père l'emmène se soulager à une vingtaine de mètres...près d'un arbre du parc de la Tête d'or à Lyon.

Grossière erreur : au même moment, deux policiers municipaux passent à vélo et assistent à la scène. On imagine le (surréaliste) dialogue "Monsieur, vous n'avez pas le droit de faire faire pipi à votre fille ici, c'est dégoûtant. Les toilettes publics existent et en plus ils sont à deux pas" (un truc dans le genre). Papa interloqué, petite fille pétrifiée, passants en flagrant délit de curiosité et j'en passe...Stéphane se rebelle, le ton monte et la sanction ne se fait pas attendre :  450 euros d'amende pour "miction sur la voie publique". La claque.

Sauf que Stéphane est maître de conférence en droit public et qu'il ne veut pas en rester là. Il conteste sans attendre la décision des policiers, provoquant un emballement médiatique. L'affaire fait du bruit, tant et si bien que la municipalité de Lyon prend peur et décide d'annuler l'amende par "mesure d'apaisement".

Ouf. Tout le monde peut donc respirer, sauf peut être les dames pipi qui pourraient voir dans cette décision une menace pour leur profession...(ou pas !)

En attendant, l'affaire est classée et après la fille, c'est au père d'être soulagé !

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh