Au secours des bébés chauve-souris orphelins

Par -

Est-ce parce que nous allons accueillir un nouveau petit venu dans la famille... (il s'agit d'un chaton, qu'avez-vous cru ?! ;) ?
Je ne sais pas. Mais une chose est sûre, en ce moment, je suis très "bébés animaux" !
Montrez moi des chiots, des faons, des bébés hermines (comment appelle-t-on les bébés hermine ?), des chatons (là j'entre en transe)... et je "gagatise" ! Alors quand j'ai vu ces bébés chauve-souris, j'ai fondu. Totalement fondu !
Si je suis particulièrement sensible aux chauve-souris, ce n'est pas parce que je suis une fan de Marvel, non... Si j'aime ce drôle d'animal, c'est parce qu'en Normandie, le grenier de mes parents abrite quelques unes de ces petites bêtes. Quand la nuit tombe, surtout en été, on les voit sortir et tourbillonner autour de la maison.
Petite, j'étais déjà fascinée par ce balai auquel j'avais la chance d'assister et quand mon père m'a expliqué que c'était une bonne chose d'avoir des chauve-souris dans une maison, que ça voulait dire que celle-ci était saine, j'ai tout de suite aimé l'animal, envoûtant et utile !
J'ai donc été totalement captivée par cette série de photos montrant des bébés chauve-souris orphelins secourus par une clinique vétérinaire spécialisée en Australie. Comment ne pas être ému en voyant ces petites choses emmaillotées qui tètent leurs biberons tranquillement ! Les couvertures sont là pour recréer le côté protecteur des ailes de la mère. Adorable ! Même si ces espèces de chauve-souris sont bien plus grandes que nos chauve-souris normandes, on ne peut que craquer !





Via