Classe de mer : les 7 étapes du parent angoissé

Par -

Lundi, ma fille part en classe de mer à l'autre bout du monde. En Bretagne.

Oui, la Bretagne, même quand on est Normand, c'est l'autre bout du monde.

Pour le moment, je gère encore parfaitement la situation. Comme un adulte responsable. Sans me laisser envahir par les émotions.

Mais ...

Je sais très bien que cela ne va pas durer.

Etape 1 :

Samedi, nous commençons à préparer la valise.

Symptômes probables : premiers gargouillis.

Etape 2 :

Dimanche, nous faisons un dernier point pour nous assurer qu'il ne manque rien de la liste fournie par son prof dézécoles et l'un de nous fait l'erreur de dire "demain, à cette heure là, tu seras (au bout du monde) en Bretagne".

Symptômes probables : déglutition automatique enclenchée pour ré avaler probables sentiments mitigés.

Etape 3 :

Lundi matin, 07h45, devant l'école. Le car est garé. Il y a du brouillard, à la fois dehors et dans les yeux de tout le monde. On applique le sourire de façade. Pour ne rien laisser paraitre de l'angoisse qui monte, qui monte, qui monte ...

Symptômes probables : l'envie de crever les pneus du car devient oppressante. Le corps passe en mode automatique et la main fait coucou.

Etape 4 :

Lundi midi. L'attente du message pour apprendre que le car est arrivé à destination sans problème. Symptômes probables : le ventre est douloureux. Goinffrage de bonbecs.

Etape 5 :

Lundi soir. Le soulagemanque. Ce sentiment mitigé qui mêle le soulagement d'être pénard, sans enfant et le manque qui se fait sentir.

Symptômes probables : sentiment de se sentir détendu mais stressé.

Etape 6 :

Mardi, Mercredi, Jeudi, les journées se suivent et se ressemblent. La culpabilijoie (culpabilité de se sentir détendu et joyeux) ne vous quitte plus. Vivement Vendredi quand même ...

Symptômes probables : tout va bien. Mais il ne reste plus beaucoup d'ongles à ronger.

Etape 7 :

Vendredi, la journée sera longue. Les heures vous sembleront durer des jours. Jusqu'au moment où, enfin, le car arrivera devant l'école. Sans brouillard. Les sourires seront naturels et les gestes parfaitement maitrisés. Les enfants auront hâte de raconter leur séjour tellement génial, au bout du monde !

Symptômes probables : bonheur incontrôlable.

Je sais qu'elle va kiffer mais c'est plus fort que moi ...

Till, papa (un peu) angoissé.