Complètement accro aux pique-niques

Par -

Les doux rayons du soleil, les températures en hausse, l’envie de prendre l’air après un hiver qui aura trop duré, le plaisir de pouvoir se dire « allez, on prend un sac à dos et on file faire un pique-nique ! » ... voilà pourquoi je suis de si bonne humeur depuis dimanche dernier !

Et cette bonne humeur est contagieuse.

 

Il suffit que je prononce le mot « pique-nique » pour que mes filles se sentent pousser des ailes. On adore ça, les pique-niques. On en ferait même quand le temps ne le permet pas. D’ailleurs, cet hiver, on a improvisé un pique-nique sous une cabane faite de draps tendus dans la chambre de ma fille ainée. C’était super chouette et cela nous a fait un bien fou de casser un peu la routine quotidienne.

Quand j’étais môme, j’imaginais les pique-niques comme dans les livres ou les dessins-animés, avec la grande nappe à carreaux, le panier en osier et la vaisselle précieuse. Alors qu'en fait, nos pique-niques ressemblaient plutôt à un étalage de boites tupperware et de paquets de chips. Parfois, mon père sortait même le poulet rôti froid et la mayonnaise maison de la glacière. Pour le dessert, on croquait dans un fruit ou on savourait une part d’un gâteau préparé par ma mère. Les gourdes de compote, le dessert number one pour les pique-niques modernes, n’existaient pas encore.

C’est vrai qu’elles sont pratiques ces compotes en gourde. C’est le dessert idéal pour les parents qui ne veulent pas s’embêter. Et ça tombe bien, je fais partie de cette catégorie de parents là. Des gourdes de compotes, il y en a toujours dans le frigo. C’est presque indispensable pour les dingos du pique-nique que nous sommes.

Comme je vous le disais au début, on aime bien décider au dernier moment de partir pique-niquer, sans que cela soit prévu.

Nous prenons de quoi faire un sandwich dans le frigo, une bouteille d’eau, des tomates cerise ou quelques chips, nos fameuses gourdes de compote et, zou, nous partons nous installer dans un coin que nous aimons bien. Parfois c’est au bord de la seine, pour regarder les péniches qui passent tranquillement. Parfois c’est dans la forêt voisine, pour écouter les oiseaux chanter. Parfois c’est juste à quelques mètres de la maison, dans notre propre jardin (plutôt pratique quand on a oublié de mettre un truc essentiel dans le sac à dos).

Et vous ? Etes-vous des accros du pique-nique également ou réservez-vous cela pour les vacances uniquement ?

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh