Demandez à papa (bienvenue à notre nouveau chroniqueur!)

Par -

Et si on vous offrait un homme ? Mais attention, je veux dire un VRAI homme, hein !
Celui qui ne crie pas “allo maman bobo” quand son pied a malencontreusement rencontré le diadème de Barbie Princesse qui traînait par terre !
Celui qui sait qu’une couche a un sens de pose ! Si, si, une couche a un sens Chéri !
Celui qui comprend la problématique, ô combien prise-de-tête, de la bonne gestion de l’emploi du temps familial !
Celui qui, au péril de sa propre vie, n’a même pas peur d’affronter les 2 monstres les plus féroces de la Terre toute entière... les siens !
Je vous présente Till the Cat, PAF (Père au Foyer) : il est drôle, il est moderne, il est charmant et vous pourrez le retrouver aussi ici puisqu’il a accepté de me rejoindre dans cette belle aventure !!!
Alors Till, Bienvenu dans la joyeuse petite bande de Momes.net !!!
Et hop, c’est à toi, the Cat !!!
Astridm de Momes
Hey les mamans !

Je sais que vous avez à peine eu le temps de savourer vos magnifiques cadeaux faits main de ce week-end mais j’ai un message important à vous faire passer. Il ne vous reste qu’une petite quinzaine de jours pour trouver la bonne idée pour la fête des Pères !
Si si ... j’insiste.
Parce que ça fait des années qu’on pense que les Papas n’attachent que peu d’importance à la fête qui est la leur, il se dit même que certains préfèreraient la fête des secrétaires ... bref, ceci n’est pas vrai ! C’est juste que les grands costauds, ceux qui ont trois poils dans le dos, n’osent pas avouer que ça leur fait plaisir. Il faut dire qu’ils ont l’image du Papa fort à défendre ; celui qui protège toute la famille, qui travail durement, qui ne pleure jamais et qui regarde le foot en criant devant sa télé. Il va falloir leur dire que cette image là, ils n’ont plus besoin de la défendre ... on le sait qu’ils sont tout ça. Et puis ce n’est pas parce qu’ils oseront montrer un tout p’tit bout de sensibilité que les 3 poils de leur dos tomberont comme des feuilles en automne, croyez-moi.
J’ajouterais bien un petit message à l’attention des prof’ des écoles : Ne négligez pas non plus la fête des Papas ! Même si j’ai bien conscience qu’il n’est pas toujours simple de trouver le temps pour ça, ne pas traiter les deux fêtes de la même façon, c’est rater une occasion de faire un pas supplémentaire vers plus de parité. A méditer, non ... ?
En tout cas, moi j’ai du poil au dos mais j’espère bien avoir droit à mon p’tit poème et mon cadeau !

Till The cat

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh