Des cabanes qui font rêver

Par -

Je connais peu d'enfants dont les yeux ne se mettent pas immédiatement à briller quand on leur parle de cabane dans les arbres.

Moi, quand j'étais môme, j'ai passé des heures et des heures perché dans un grand chêne au sein duquel mon père et mes frères avaient installé une plateforme faite de vieilles planches de récupération. Je me souviens y avoir mis également ma touche personnelle en lui ajoutant quelques planches pour les murs et d'avoir tenté de lui fabriquer un toit.

Là haut, je me sentais le roi du monde. Mon imaginaire était en roue libre, sans limite, et j'y ai vécu les aventures de pirates ou d'agent secret les plus palpitantes jamais imaginées par les scénaristes hollywoodiens.

Aujourd'hui, j'ai la chance d'avoir un jardin sur lequel sont plantés quelques arbres et mes filles me réclament souvent de leur construire une cabane du même genre. Surtout depuis qu'elles ont vu un épisode d'une série documentaire qui passe sur Discovery Channel et dans laquelle Pete Nelson construit des cabanes perchées toutes plus dingues les unes que les autres: Cabanes perchées.

J'avoue que, moi aussi, j'ai les yeux qui brillent quand je vois les réalisations de Pete même si ces cabanes ont parfois plus le look de maisons secondaires luxueuses accrochées à un arbre que celui de la cabane de mon enfance.

Ceci-dit, étant un grand enfant, je ne serais pas contre le plaisir d'avoir une cabane confortable.

Regardez plutôt quelques unes de ses réalisations. (photos Nelson Treehouse and Supply)

Dans le même genre d'émission  qui fait rêver les petits et les grands sur Discovery Channel , il y a aussi Redwood Cowboys.

Là encore, des gens très doués de leurs mains fabriquent des merveilles en utilisant du bois. Aires de jeux, stands de foire, cabanes, etc. ... Chacune de leur réalisation génère chez mes filles un "Wouaaah ! JE VEUX LA MÊME CHOSE DANS NOTRE JARDIN !" (mais bon, malheureusement, je n'ai pas 30 000$ à dépenser dans une aire de jeux de ce genre)

Allez, au printemps, c'est décidé, je leur construis une petite cabane !