Des vacances zen jusqu'au bout !

Par -

Petite, je détestais une chose pendant les vacances : les gens bien intentionnés qui me parlaient de l'école.
Bien souvent, pour faire mine de s'intéresser aux enfants, les adultes leur posent quelques questions qui se résument à leur seul parcours scolaire : "tu vas rentrer en quelle classe ?", "tu aimes bien l'école ?", "tu as de bonnes notes ?", "comment s'appelle ta maîtresse ?", "que veux-tu faire plus tard ?" etc.
Cruellement rébarbatif mais pas bien méchant. Sauf pendant les vacances ! Parce qu'en été,  les enfants aiment oublier leur sort d'écolier accablé de travail et croulant sous le poids d'un cartable trop lourd. Ils veulent pro-fi-ter !

Pires encore, les personnes qui, le mois de septembre arrivé, croient bon de rappeler (comme s'il était possible d'oublier !) : "Bientôt la rentrée hein !". Sous entendu "Tu as bien profité, tu as eu deux mois de vacances alors que j'ai bossé tout l'été, tu mérites de retourner rapidement user tes fonds de culottes sur les bancs de l'école". Parfois, ces personnes sonnent l'alerte trois semaines avant la fin des vacances ! Eh oui, au cas où le jeune étourdi aurait oublié de programmer son réveil.
Non et non, pour les petits comme pour les grands, les vacances sont les vacances... et le champ lexical du travail est à bannir en cette période.

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh